La Corse compte 330 455 habitants. 38 personnes au km2. L’île de beauté comprend plus de 350 communes. La plus peuplée étant Ajaccio, avec 68 587 habitants recensés. Et pour ce qui est des moins peuplées ? Quels sont les villages dans lesquels il n’y a personne ou presque ? Où déménager pour être vraiment peinard ? Mais alors vraiment vraiment ! Direction la Haute-Corse car ils sont tous là-bas !

1. Érone

10 habitants. Ce n’est pas compliqué. Aucun bus ne dessert ce mignon petit village de montagne. Mieux vaut avoir un vélo ou la voiture. Surtout si on veut manger car il n’y a aucun commerce non plus. Une seule route y mène. Mais bien sûr, on peut compter sur la Mairie pour mettre l’ambiance. Ou pas. Calme plat…

2. Tarrano

15 habitants. Perdu dans la verdure, Tarrano est situé à une quarantaine de bornes de Bastia. Jadis habité par plusieurs centaines de personnes, il n’en compte désormais plus que 15. À peine assez pour faire un 5 contre 5 au basket. Mais comme il n’y pas de terrain…

3. Piazzali

17 habitants. Pas de magasins, une seule route, pas d’école ni de transports en commun. Rien, si ce n’est le silence et de belles maisons en pierre plongées dans un écrin de verdure. C’est déjà pas mal en fait.

View this post on Instagram

#nature #corse #france #paesaggio #meraviglioso

A post shared by Rosario Castagnola (@rosariodross) on

4. Campana

18 habitants. Bâti à flanc de montagne, ce bourg entouré de plusieurs terrasses de culture aujourd’hui laissées à l’abandon est surtout connu pour son église. On y passe parfois quand on crapahute dans le parc naturel régional de Corse.

5. Mausoléo

18 habitants. Aussi beau que dépeuplé, Mausoléo ne propose par contre aucune activité vraiment stimulante quand on recherche le grand frisson. Même quand on recherche simplement du pain, ici, c’est compliqué. Et pour cause car nul commerce à Mausoléo. Il y a par contre plusieurs ponts génois et pour la randonnée, c’est le paradis.

6. Piedipartino

19 habitants. On s’arrête parfois à Piedipartino pour admirer l’église. Dommage qu’il soit plus difficile d’y déguster une spécialité régionale en terrasse histoire de profiter du paysage. Par contre, si vous êtes branché forêt, il vous faut absolument visiter les châtaigniers séculaires ! Eux sont beaucoup plus nombreux que les humains dans le coin.

7. Piobetta

20 habitants. En corse, « Piobetta » signifie « peuplerai » soit l’endroit où poussent les peupliers. Souvenez-vous de cette anecdote croustillante quand vous passerez dans le coin !

8. Campi

21 habitants. Ce minuscule village, aussi beau que paisible, s’impose comme l’endroit idéal pour une retraite silencieuse. Ici, pas trop de tentations, si ce n’est celle de découvrir les environs à pied, sans se presser.

9. Ampriani

22 habitants. Un sublime village de guet qui domine toute la vallée. Le couvent, le monument le plus célèbre, se voit de loin. Ampriani ne fut jamais vraiment très peuplé mais en 2005, quand la population se résuma à 9 habitants, on eut très peur. Puis doucement mais sûrement, de nouvelles personnes vinrent grossir les rangs.

View this post on Instagram

Pano sur Ampriani

A post shared by Peuffier François (@fpeuf) on

10. Alzi

25 habitants. On reste donc toujours en Haute-Corse avec cette merveille de village. L’endroit parfait pour les misanthropes de tous bords !

Le plus dur ? Trouver quelqu’un pour jouer à la belote…

Source : Wikipedia