Département le moins peuplé de France, la Lozère est tout indiquée quand on veut se mettre au vert. Avec sa nature généreuse et spectaculaire, elle offre de belles perspectives de randonnées et de balades en kayak dans les impressionnantes gorges. Le sport tient d’ailleurs une place importante ici. L’histoire aussi, comme le prouvent ces dix villages d’exception où il fait bon vivre…

1. La Garde-Guérin

La Garde-Guérin est classée parmi les Plus beaux villages de France et c’est bien légitime. Une étape incontournable du GR700 ! Un super village fortifié doté d’une tour du XIIe siècle, qui faisait jadis office de donjon. D’une hauteur de 21,5 mètres, elle toise les ruelles typiques dans lesquelles il est toujours possible de trouver une ombre bienveillante lorsque le soleil tape fort.

2. Sainte-Enimie

Voici le deuxième village classé en Lozère ! Un joyaux lové dans son écrin de verdure, au milieu des gorges du Tarn dans le Gévaudan. Sainte-Enimie et son hermitage, ses belles maisons, son pont et sa calade… Tout un poème.

3. Castelbouc

Autrefois, Sainte-Enimie comprenait tout un regroupement de bourgs dont faisait partie Castelbouc. Une merveille de village troglodytique situé sur la rive gauche du Tarn au sommet d’un piton rocheux. On y retrouve aujourd’hui les vestiges d’un château, en ruine depuis 1592. Lié à l’histoire des Croisades, Castelbouc est tout indiqué pour tous les amateurs d’histoire. Et au moins ici, on est peinard !

4. Marvejols

Un gros village, ancienne cité royale, qui a tout pour plaire. Ses portes en particulier, sont magnifiques, tout comme la collégiale Notre-Dame-de-la-Carce, qui date du XIIIe. Et puis dans le coin, ce ne sont pas les choses à faire et à voir qui manquent. Il y a un parc à loups, la vallée de l’Enfer, le site mégalithique du plateau de Poujoulet et la cascade du Régourdel. Prévoir la semaine…

5. Bourgs sur Colagne

Né du regroupement des deux villages, Chirac et Monastier-Pin-Moriès, Bourgs sur Colagne est aussi entouré de verdure. Un endroit particulièrement reposant, où il fait bon apprécier la qualité de vie que propose la Lozère, loin du bruit et de la pollution. Le point de départ parfait pour une randonnée dans la région.

6. Gabrias

Il serait dommage de faire l’impasse sur Gabrias et son église particulièrement atypique. 150 habitants à peine vivent ici à l’année, dans un calme absolu. Alors oui, c’est un peu paumé mais il faut savoir ce qu’on veut ! Et allez donc faire un tour dans les gorges, sans oublier la fontaine de Goudard !

7. Grèzes

Marqué par des massacres pendant les guerres de religion, Grèzes a aujourd’hui retrouvé sa quiétude. Il en a aussi bien bavé pendant la Guerre de 100 ans d’ailleurs, les Anglais ayant pris possession des lieux. Il fut également touché par la peste au XVIIIe siècle. Une histoire que les vieilles pierres chuchotent encore aux visiteurs. Notamment aux abords du château.

8. Le Monastier-Pin-Moriès

Alors ici, il n’y a vraiment pas grand monde ! 50 personnes à peine. Un bourg dominé par le Truc de la Fare, le dernier culot volcanique de l’Aubrac. Au centre du village, une église qui se visite avec du son et de la lumière. La fierté d’un village lui aussi marqué par les guerres de religion.

9. Palhers

C’est ici que les fameux chevaliers du Temple installèrent leur commanderie au XIIe siècle. Une commanderie qui est toujours là aujourd’hui. Même s’il n’en reste qu’une tour et un mur. Mais c’est une belle tour et le mur, dans son genre, n’est pas mal non plus. Les autochtones conseillent également de prendre un peu de hauteur afin d’effectuer la balade « La montagne fendue ». Vue imprenable garantie !

10. Montrodat

Rénové, ce village fait particulièrement bonne figure avec ses bâtiments aux pierres claires et ses chazelles. Un coin paisible, propice aux promenades dans la nature. Que ce soit en vélo ou à pied. Il y en a pour tous les goûts !

Alors, est-ce qu’on n’a pas toutes les raisons de voyager en France cet été ?