Ecoutez, s’il y a bien une personne qui est tolérante sur Terre, c’est moi. Vraiment, j’accepte les gens dans leur différence et leur singularité, mais à un moment, il faudrait pas non plus abuser de mon ouverture d’esprit. Surtout qu’il y a certaines fringues, c’est pas qu’elles me déplaisent, c’est qu’elles sont carrément néfastes au bien être de la société.

1. Le pantacourt

Officiellement désigné comme le « Vêtement le plus dégradant pour la condition humaine » par Amnesty International, le port du pantacourt est interdit dans 177 pays et passible de prison dans 97 d’entre eux. Malgré de nombreuses campagnes de prévention des ONG, le phénomène est toujours soigneusement évité dans le paysage médiatique français.

Source photo : Giphy

2. Le pull

Vêtement fort utile en cas de température basse, certaines personnes dénuées de toute forme de compassion envers leurs concitoyens n’hésitent cependant pas à le porter sur les épaules dans le but manifeste de plonger la société dans le chaos. Les plus extrémistes d’entre eux vont même jusqu’à appeler ça « une petite laine » afin d’enfoncer le clou.

3. Le bandana

Vêtement très prisé par les pirates, le bandana est de fait porté par ceux qui ne se soucient pas de la vie d’autrui et n’hésitent pas à attaquer, piller, tuer, ce qui ne leur plaît pas avant d’aller se réfugier dans l’alcool pour oublier leur vie misérable et leur pénis ridiculement petit.

Source photo : Giphy

4. Les espadrilles et les ballerines

Chez Topito, on a pas peur de taper dans les sujets qui fâchent, et on s’était déjà positionnés assez fermement en opposition aux ballerines, et par extension aux espadrilles. Mais je me permets d’en rajouter une couche, car ce top avait la pudeur d’omettre le fait que les malades mentaux qui arborent ce genre d’ignominies rejettent en moyenne 19 fois plus de CO2 dans l’atmosphère, et sont en grande partie responsables de la défaite de la France en finale de l’Euro.

5. Les chemisettes

Le pire, c’est que certains chemisettos, comme on les appelle dans le milieu, se cachent parmi les honnêtes travailleurs en masquant peu ou prou leur dissidence sous des costumes. Si vous en repérez un, surtout n’agissez pas seul. Éloignez vous doucement en évitant de les regarder dans les yeux, munissez-vous de votre téléphone, et appelez les autorités compétentes, à savoir le GIGN, à minima. Si vous n’avez pas de réseau, dirigez vous vers la boîte aux lettres la plus proche et prononcez la formule : « 59, nique les keufs ». Le micro présent dans chacune de ces boîtes est directement relié au bureau du premier ministre, qui enverra une équipe sur place.

Source photo : Giphy

6. Le baggy

Quel pourrait bien être l’intérêt d’avoir un pantalon si large, si les jambes de son propriétaire ne le remplissent pas ? Exactement, les gens qui en portent y cachent la peau de leurs victimes, qu’ils ont dépecées afin de confectionner des abats-jours qu’ils vendront à prix d’or.

7. Les mitaines

Vêtement de prédilection de Kim Jong Un, les mitaines n’ont ni l’intérêt pratique, ni l’intérêt esthétique que peuvent avoir de bons gants classiques. Il a été révélé à la conférence de Chicago en 2014 que les personnes portant ce genre de guenilles avaient une forte prédisposition à la psychopathie ainsi qu’un désir zoophile sous-jacent.

Source photo : Giphy

8. Le chapeau de paille

Ah, le chapeau de paille… le soleil, l’été, le barbecue entre copains, l’espionnage industriel pour le compte de puissances ennemies. Car qu’on ne s’y trompe pas, un micro, une caméra, et le virus de la rage sont installés dans chaque chapeau de paille pour déstabiliser la puissance de notre beau pays et préparer le règne à venir des Chypriotes, qui cachent bien leur jeu.

9. Les mocassins à gland

Saviez-vous que les personnes ayant des mocassins à gland les portent depuis la naissance ? Il s’agit en réalité d’une race extraterrestre provenant de Proxima du Centaure, qui a clairement annoncé qu’elle ne venait pas sur Terre pour la coloniser, mais uniquement pour écouter du Christophe Maé et du David Guetta afin de les propulser en tête du top 50 et ainsi faire couler le cerveau des êtres humains par le nez.

Source photo : Giphy

10. Le jogging

Globalement, les amateurs de joggings ne sont pas méchants. La preuve, on en a un chez Topito, et il est plutôt sympa en règle générale. Je dis en règle générale, parce que le démon qui habite son jogging prend possession de son corps en moyenne un jour par semaine, jour qu’il passe à ne pas aider les vieux à traverser, à doubler dans la queue au supermarché, et à manger du quinoa.

Pour vivre heureux, vivons nus.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !