Cet été, la France est la capitale du Foot ! Et comme chez Topito on est des grands fans de ballon rond, on a sauté sur l’occasion pour lancer TACLE! : notre façon à nous de célébrer le Foot, le vrai : celui du partage et des copains !

Top partenaire [?]
Woodham Radars Res. 			0 Margaretting S&S Club Res.		4Rob Walker

Crédits photo (creative commons) : Football.ua

Le football est le sport numéro 1 en France, qu'on le veuille ou non. C'est aussi un sport particulièrement facile à "improviser" entre potes, sur le bitume de la place du village, sur le « gazon » derrière la maison, ou sur le city-stade de votre quartier. Ces 2 constats donnent lieu à un nombre incalculable de parties "à l'arrache", jouées par des joueurs qui le sont tout autant : les fameux joueurs du Dimanche. Extrait de casting de ces sportifs des bacs à sable, qu'on trouve immanquablement dans chaque match improvisé.

  1. Le Jargonneur
    "Change tout" pour conseiller un changement d'aile. "Ça vient !" pour indiquer la montée d'un adversaire dans votre dos. "Baboum" pour conseiller une frappe instantanée. C’est comme ça qu’il prend son pied.
  2. Le Campeur
    Celui qui passe son temps dans la surface adverse et qui milite pour qu'on n'applique pas la règle du hors-jeu, même après le 8ème face à face qu'il gagne contre votre gardien, sans forcer. Le pire c'est qu'il en fait des caisses en célébrant chacun de ses buts volés. Fait honte à ses propres coéquipiers.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le jargonneur. Le mec ne fout rien, mais il se permet quand même de commenter vos fait et gestes avec ses expressions à la con. Non non non…
  3. La Débauche d'Energie
    Celui qui compense sa médiocrité technique en courant, de façon désorganisée aux quatre coins du terrain, mais qui n'est jamais au bon endroit, au bon moment. La partie est pour lui une sorte de toro interminable, qu'il n'a aucune chance de remporter. Les autres joueurs, coéquipiers y compris, font très vite abstraction de sa présence.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le Campeur. Il pourrait au moins avoir la décence de marquer, après avoir arpenté la surface adverse de la sorte…
  4. L'Homme de Verre
    Celui qui ne finira pas la partie entier, quoiqu'il arrive. S'il n'est pas victime du "Boucher des Surfaces", il se fera un claquage sur un contrôle anodin, sur une passe en retrait, ou se fera la cheville en marchant dans un "énorme nid de poule, je vous jure les gars, juste là", invisible pour tous les autres joueurs.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : La Débauche d'Energie. L’homme qui passera moins d’une minute trente sur le terrain…

    blessure
  5. L'Acteur Raté
    Celui qui se spécialise dans la chute avant contact, en hurlant à la mort, mais qui se relève aussitôt la faute obtenue pour tirer lui-même le coup franc. Elève la simulation au rang d’art. Il ira jusqu'à réclamer "une biscotte, au minimum". Alors qu'il n'y a pas d'arbitres. Ni de cartons. Ni même de fautes, en l’occurrence.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : L'homme de verre. Le cocktail explosif. Surtout pour le trou de la sécu.
  6. Le Sang Chaud
    A la base il est vraiment venu pour jouer au foot, mais s'il peut joindre l'utile à l'agréable en se payant la tronche d'un des joueurs (quelle que soit son équipe d'ailleurs) il ne sera vraiment pas contre. C’est celui qui dégoupille au moindre litige sur les règles ; prêt à se battre, y compris pour une touche au niveau du rond central. Un peu par principe. Beaucoup par goût du sang.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : L'Acteur Raté. Le mec qui se fait un auto-croche-patte, et qui se relève pour vous péter la mâchoire.

    clint-dempsey
  7. Le Boucher des Surfaces
    Celui qui ne tacle jamais en dessous du genou de ses adversaires, et qui est déçu quand il réussit son geste et récupère le ballon... parce que ça n'était pas son objectif. En général, il fait ou a fait du rugby (ou tout autre sport « rugueux »), et peste contre "ce sport de tapettes" auquel vous le forcez à jouer. Il a soif de sang, ça se voit. Tiens, c'est quoi ce bracelet électronique à sa cheville ?
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le Sang Chaud. Donne vie à un type qui, quand il n’attaque pas, ne cherche qu’à se défendre. Trop agressif, même pour Nigel De Jong. Et Jérôme Le Banner.
  8. Le Mec Qu'Est Venu Pour Faire le Nombre
    Celui qui est venu avec sa raquette de tennis, au cas où vous décidiez de changer vos plans (pour taper un petit tennis à 10, dans le champ, "on sait jamais")... Incontestablement l'un des plus mauvais. On fera tout pour l'inciter à rester au but. Le pire, c'est qu'on ne peut pas lui reprocher quoique ce soit, sa présence est franchement utile. Beaucoup plus que ses compétences footballistiques indéniablement. Ce qui n’est pas très difficile.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le Boucher des Surfaces. Sans même le savoir, vous avez fait rentrer le loup dans la bergerie…
  9. Le Footballologue
    Celui qui joue avec le maillot (de la saison en cours) de son équipe préférée, et fait le lien entre chaque action de votre match et une action VAGUEMENT similaire, ayant été réalisée par un grand joueur pro. "On dirait la volée de Zizou, en 2001, contre le Bayer..." En plus d'être insultant pour Zinedine, c'est très rapidement ridicule. Et exaspérant pour tout le monde.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le Mec Qu'Est Venu Pour Faire le Nombre. On aura encore plus de mal à le supporter quand on verra l’étendu concrète de sa nullité…
  10. Le Tacticien du Dimanche
    Celui qui vous propose de mettre en place un pressing "coulissant" (qu'il vient tout juste d'inventer), ou d’appliquer un 4-3-3, à votre équipe de 5 joueurs, gardien compris. "Une sorte de 2-1-1 en fait, vous voyez le truc". Non, on ne voit pas "le truc"... Un flop à tous les coups bien sûr.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le Footballologue. Déjà quand il cite les joueurs c’est pénible, mais si en plus il se met à parler de « Raymond La Science » ou de Guy Lacombe…
  11. Le Boulard
    Celui qui, d’après lui, joue comme un dieu (mais seulement d'après lui). Il souffre énormément qu'on ne reconnaisse pas son immense talent à sa juste valeur. Faut dire qu'il n'y a pas grand-chose à reconnaître. Porte en général le maillot (officiel, qui lui a coûté une fortune) d'un joueur dont l’ego est proportionnellement aussi surdimensionné que le sien, ce qui n’est pas rien. Ben Arfa, Balotelli et consorts...
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le Tacticien du Dimanche. Son « génie » créatif n’aura alors aucune limite et vous promet les schémas de jeu les plus…fous. Au sens propre.
  12. L’Homme aux Deux Pieds Gauches
    Et il est droitier, ça vous pouvez en être sûr. Il ne joue jamais jamais jamais juste. Tout ballon qui passerait (accidentellement) par lui, serait immanquablement récupéré par l'équipe adverse. Très vite, il ne reçoit plus la moindre passe, et se borne à un rôle de pseudo défenseur. "Montez les gars, je vous couvre !" ; phrase prononcée pour se donner de la contenance, et dont même lui n'est pas dupe.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le Boulard. A un moment, faut quand même faire preuve d’un tout petit peu de lucidité…

    Nakata_style
  13. Le Coach Frustré
    Gueule, replace tout le monde, donne son avis sur chaque contrôle, chaque conduite de balle, et... casse les couilles à toute l'équipe (parce qu’en plus sur le 13ème but, c'est LUI qui était mal placé). Celui-là, on préférerait le voir garder son souffle pour mouiller le maillot...
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : L’Homme Aux Deux Pieds Gauches. Un grand entraineur n’est pas nécessairement un grand joueur. M’enfin quand même…
  14. La Grosse Grosse Feignasse
    Ignore le sens même de l'expression "repli défensif". N'est pas non plus très porté sur les courses offensives remarquez. A deux exceptions près : pendant les 7 premières minutes du match et pour une célébration, s'il a la chance de marquer un but. Accidentellement. Célébration qui lui causera potentiellement un claquage, excuse idoine pour arrêter le match…
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le Coach Frustré. Parce qu’adossé au poteau, à 75 mètres de l’action, il est encore moins crédible…
  15. Le Chambreur
    La plus grande gueule sur le pré. Ne manque pas une occasion de décocher une grosse vanne qui tâche, parmi son stock, complètement périmé. Vous manquez un tir ? "Eh, t'aurai du retirer les boîtes à chaussures !" Vous vous faites prendre de vitesse ? "Eh décroche la caravane...!" Finit souvent par s'attirer les foudres de l'un des joueurs : le "Boucher des Surfaces" ou le "Sang Chaud", au choix.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : La Grosse Grosse Feignasse. Faut quand même un minimum pour avoir le droit de l’ouvrir.

    marcelo-laughing-o
  16. Le Dribbleur Fou
    Celui qui tente tout, mais surtout n'importe quoi. La frappe la plus anodine est pour lui prétexte à une aile-de-pigeon-acrobatique-inversée-double-rotative : geste technique qu'il a inventé, auquel il rêve secrètement de donner son nom... et qu'il rate lamentablement. Alors même que vous étiez 3 joueurs démarqués devant le but vide.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le chambreur. Comme qui dirait l’hôpital qui se foutrait de la charité...
  17. Le Fils Unique
    Celui qui ignore le sens même du mot passe. Il l'a, il la garde, envers et contre tous. Finit souvent par se faire tacler par l'un de ses coéquipiers. L'un des protagonistes les plus récurrents dans les parties du dimanche... « Le chambreur » proposera aux autres de lui offrir un ballon pour noël, rien que pour lui.
    L’autre profil qu’il ne doit SURTOUT pas cumuler : Le Dribbleur Fou. Qu’il ne passe pas son ballon est déjà suffisamment exaspérant comme ça. Un peu de dignité…
  18. Le Mutant, celui qui mixe TOUS les profils sus-cités…
    Et là on parle d’un mec qui (prenez une grande respiration, même si vous lisez ce top dans votre tête) ne passe jamais son ballon, tente et manque des gestes IMPOSSIBLES, chambre énormément, fait un minimum d’efforts, tout en donnant des conseils à tous, doté de 2 pieds gauches, d’un melon hors norme, d’un sens tactique douteux, d’une culture foot très relou, d’une pugnacité très relative, d’un goût du sang très prononcé, d’une grande capacité à « dégoupiller », qui simule au moindre contact, qui se blesse 11 fois sur 10, jamais bien placé, qui joue la carotte dès que possible, en rabâchant son jargon à la con…
    Note pour vous-même : Si vous avez un pote comme ça, au nom du foot, pendez-le avec ses lacets…

    soccer-fake
  19. Bonus 1 - Le Capitaine Courage
    Celui-ci, il mouille le maillot comme un dingue. Il n'est pas nécessairement le meilleur, mais il est sur tous les ballons, encourage systématiquement ses coéquipiers, et presse ses adversaires. Doté de trois poumons, c’est le coéquipier en or. La perle rare. Parce qu'il n'y a pas que des tocards sur le pré.
  20. Bonus 2 - Le Joueur "Régulier", en club
    Celui qui impose réellement le maxi respect à tous les autres. Dans le désert technique dans lequel vous évoluez, il fera office de Zizou, sans forcer. Ses quelques heures de jeu en PH suffisent à faire de lui une vedette aux yeux des autres. Il n'est génial qu'en comparaison de la bande de tocards détaillée ci-dessus. Ce qui reste considérable.

On a oublié des profils ?

Fan de foot ? Tu en veux plus ? Viens faire un tour sur TACLE!. De l'humour sans protège-tibia pour célébrer le Foot comme on l'aime !

reminder_02bis