tete de con
Crédits photo (creative commons) : actuchomage

On ne va pas vous l'apprendre, les cons sont partout. On est entourés de cons. Au travail, au supermarché, en voiture, chez soi, même nous, on est le con de quelqu'un. Voyez par exemple là, il y a un con dans mon dos, et il pense que je suis con. C'est compliqué, d'autant que tous les cons ne se valent pas, et qu'il y a énormément de nuances. Pour bien comprendre et ne pas insulter les gens n'importe comment, voici la typologie du con.

  1. Le con de base
    Le con de base, pas forcément méchant mais qu'on inviterait pas forcément à dîner. Le con est une personne qu'on ne veut pas fréquenter, souvent un collègue, notamment parce qu'on a n'a pas été d'accord avec lui une fois et ça nous a suffit. La règle est qu'on est sûrement son con à lui.
  2. Le p'tit con
    Le p'tit con est un adolescent qui transporte dans son baluchon tout ce qui fait d'un adolescent une petite merde teigneuse, boudeuse, insolente etc. Le p'tit con casse des trucs, répond mal, et refuse d'entendre ce que les vieux cons essayent de leur faire comprendre. "T'es vraiment qu'un p'tit con !" est la phrase qu'ils entendent le plus, mais ils s'en foutent, ça fait partie de leur tempérament de p'tit con.
  3. Le gros con
    L'évolution du con de base, le gros con est un p'tit con qui n'a pas su sortir de sa phase de p'tit con. Contrairement au con de base qui ne l'est pas forcément, le gros con est unanimement considéré par son entourage comme un gros con. Souvent, son tempérament se révèle au volant où son racisme, sa misogynie et sa bêtise flamboient de mille feux. Le gros con a un avis sur tout, et il ne se gêne pas pour vous le donner. (Il a toujours tort mais on ne lui dit pas, juste pour qu'il la ferme.)
  4. Le concon
    Le concon n'est pas un gars méchant, au contraire il est même gentil. Son problème c'est qu'il n'est que gentil. Le concon est bête mais il essaye, certains disent qu'il est "brave" mais ce n'est pas vraiment un compliment.
  5. Le sale con
    Le sale con c'est le gros con en plus subtil. Il est manipulateur, vicieux, mais bien plus intelligent. Il n'en fait qu'à sa tête, refuse d'écouter votre avis et se pense meilleur que tout le monde. Le sale con peut avoir pas mal de potes, parce qu'être un sale con et écraser les concons, ça peut rapporter gros. Par chance, l'Histoire démasque souvent les sales cons.
  6. Le pauv' con
    Le pauv' con fait plus pitié qu'autre chose. Il n'est pas concon, le pauv' con est un peu bourru, parfois il refuse de serrer la main d'un président de la République, mais à part ça il n'est pas bien méchant. Si vous deviez en choisir un, soyez un pauvre con, c'est le moins nocif.
  7. Le vieux con
    Le vieux con ne l'était pas forcément, mais il l'est devenu avec l'âge et le temps. Sa jeunesse lui manque, ce qui le rend aigri et il le fait savoir en étant un vieux con. Ses phrases préférées sont "c'était mieux avant" et "de mon temps..." et plus il vieillit plus il trouve que la gauche c'est sympa mais "faut être un peu réaliste" et c'est pas "en mariant les PD qu'Hollande va relever la France". Le vieux con est triste dans le fond...
  8. Le "Ahah t'es con"
    Ici on ne parle pas vraiment d'un con, juste d'une personne drôle, à l'humour absurde, parfois un peu bête, mais dans le bon sens du terme. Exemple : "Après avoir terminé un article du Gorafi, il s'esclaffa : "AHAH, les cons !"".

Il y a aussi les cons de la dernière averse et ceux des neiges d'antan mais on en parlera dans un autre top.