On critique beaucoup les réseaux sociaux pour l’impact négatif qu’ils auraient sur notre vie social, nos rapports avec les autres et notre estime de nous-mêmes. N’empêche qu’ils ont un bénéfice certain dans les situations d’urgence où la possibilité de toucher beaucoup de monde en même temps d’une part et de s’adresser directement aux pouvoirs publics de l’autre permet de gagner un temps précieux.

1. Quand un tweet sauve 26 fillettes des griffes d'un trafiquant humain

Alors qu’il se trouvait dans un train indien dans le même compartiment que 26 fillettes, un passager s’est rendu compte que quelque chose clochait. Toutes les filles pleuraient et avaient l’air malades. Dans le doute, le passager l’a fait savoir sur les réseaux sociaux, interpellant les autorités ferroviaires en même temps que le premier ministre. Le ministère des chemins de fer demande alors à la police d’enquêter sur l’affaire, toujours sur Twitter. Résultat : deux flics en civil montent dans le train et interpellent les deux hommes responsables de ce trafic d’enfants. Quant aux jeunes filles, toutes mineures, elles ont été confiées à des services de protection de l’enfance.

2. Le tweet qui a sauvé des alpinistes

En mars 2009, deux skieurs se paument dans les Alpes suisses alors que sévit une tempête de neige. Les sauveteurs réussissent à récupérer les numéros des portables des deux hommes grâce à Twitter et peuvent ainsi les localiser. Ils sont finalement retrouvés. Même si l’un meurt en chutant d’une falaise.

3. Le pêcheur sauvé par les Internautes

Un Japonais qui faisait de la pêche en amateur chope un énorme poisson. Il est tout fier, poste la photo sur Twitter et se réjouit à l’avance de bouffer la bestiole le soir même. C’est alors qu’il reçoit en quelques secondes des centaines de réponses qui lui indiquent que le poisson en question est ultra-toxique. En cause, une confusion entre ce poisson et un de ses cousins qui n’aurait pas dû se trouver dans ces eaux-là mais qui, manifestement, s’y trouvait, lequel est extrêmement venimeux. Bref, le pêcheur a été sauvé.

4. La vététiste sauvée par Twitter

Parfois, on se lance dans un petit triathlon, puis on se prend une gamelle de dingue et on se blesse très très violemment. C’est ce qui est arrivée à une athlète amatrice, en 2010, qui a terminé dans le ravin avec pas mal de casse et aucun réseau. Elle a réussi à se connecter à Twitter pour passer un SOS, ce qui a permis aux ambulanciers de l’identifier très rapidement après que son message a été relayé et de la secourir dans les temps.

5. L'enfant sauvé par Twitter

Une famille canadienne était bien dépourvue quand sa petite fille a commencé à vomir méchamment et à se sentir extrêmement mal. Elle a avalé une baie mais les parents ne savent pas l’identifier. Ils la prennent en photo sur Twitter. Les réponses des Internautes ont permis aux médecins de sauver la petite sans aucun problème.

6. Quand Twitter permet d'obtenir un rein

Un jeune enseignant, victime d’une maladie chronique, raconte son quotidien sur Twitter. Un jour, il apprend qu’il va devoir bénéficier d’une greffe de rein et tweete l’info. Quand il se connecte à nouveau, des centaines de personnes, la plupart totalement inconnues, lui témoignent de leur soutien et lui proposent même un don de rein. C’est ainsi que le mec a trouvé un donneur potentiel, qu’il ne connaissait absolument pas et qui a fini par lui donner son rein, 11 mois plus tard.

7. Quand Twitter sauve un jeune suicidaire

Le 21 avril 2017, un jeune niçois dont l’identité n’est pas publique explique sur Twitter qu’il compte mettre fin à ses jours en prenant des médicaments. Et il se déconnecte. Aussitôt, toutes les personnes qui ont accès à son tweet se mobilisent, y compris le journaliste Samuel Etienne que le jeune homme suivait. Par des recoupements (le jeune homme dit avoir la trentaine et supporter l’OGC Nice), son identité finit par être identifiée et les secours prévenus. Ils sauvent le jeune homme avant qu’il ne soit trop tard.

8. Quand un tweet permet à une personne kidnappée de s'en sortir

Kidnappé à toute vitesse en Afrique du Sud et jeté dans le coffre d’une voiture, un jeune homme réussit à agripper son portable pour envoyer le numéro de la plaque d’immatriculation à sa copine. Aussitôt, celle-ci tweete le numéro auprès des autorités et ce numéro commence à être largement retweeté. Rapidement, la police localise le véhicule, l’arrête, et sauve le jeune homme.

9. Les naufragés de Sandy

De nombreux disparus survenus suite à l’ouragan Sandy ont pu être retrouvés par la Croix Rouge après que ceux-ci avaient tweeté leur emplacement. Sinon, ils seraient morts seuls dans leur coin. Comme quoi…

10. Quand des médecins japonais assurent le suivi de malades chroniques grâce à Twitter

Lors du tsunami japonais de 2011, presque toutes les communications de la zone touchée étaient HS. Mais des médecins japonais ont tout de même tenu à sauver la vie de tous leurs patients atteints de maladies chroniques et que le chaos général risquaient de priver de médicaments. Ils se sont donc appliqués à tweeter à 60 patient les endroits où ils seraient en mesure de trouver les médicaments nécessaires à leur survie.

Twitter à toute heure.