Même s’il faut bien reconnaître qu’elle est composée à 75% de programmes relativement médiocres à base d’ados en rébellion, de candidats de télé-réalité et de pseudo documentaires sur la prostitution sur les Champs-Élysées, on l’aime bien notre bonne vieille téloche. Elle est là le matin quand on mange nos céréales devant les dessins animés, le soir quand on mange nos coquillettes devant Koh-Lanta et elle ne nous juge jamais quand on rentre bourré d’une soirée Passoã.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

11.

12.

13.

14.

15.