Ah, les vergetures, ces grosses connasses. De nombreuses femmes enceintes ont la malchance de voir leur corps zébré pendant leur grossesse, et même si c’est pas le truc le plus kiffant, ce n’est pas non plus quelque chose de grave.

1. 70% des femmes enceintes sont concernées

Donc y’a quand même de grandes chances que tu en chopes aussi pendant ta grossesse, sauf si tu fais partie des 30% des meufs chanceuses.

2. Les vergetures, c’est la peau qui craque

A cause de ta prise de poids, ainsi que de la modification hormonale dans ton corps, qui n’aide pas à conserver le collagène de ta peau en super état. Et d’un coup: pouf, ça craque.

3. On peut les éviter un peu

En hydratant au maximum sa peau, tous les jours, en essayant de limiter sa prise de poids, en ayant le plein de vitamines, et en bougeant son boule. Tout ça aide à garder la peau bien élastique.

4. Elles disparaissent rarement complètement

Malheureusement, à moins d’y aller à coups de laser, les vergetures ne disparaissent rarement entièrement. Même si leur couleur diminue avec le temps et qu’elles sont de moins en moins visibles, il y a de grandes chances qu’elles soient toujours là.

5. Elles peuvent apparaitre à partir du 5ème mois

C’est le moment où ton ventre commence vraiment à grossir, et où la peau devient de plus en plus fragile. Et si tu crois que tu es peinarde parce que tu es arrivée à la fin de ton 9ème mois sans marques: ne te réjouie pas trop vite, ça peut encore arriver d’un coup.

6. Ça fait chier, mais c’est pas grave

Oui c’est des petites cicatrices, oui elles changent ton corps, ta peau, mais en soit, ce n’est pas grave. Il faut essayer de ne pas complexer, même si c’est plus facile à dire qu’à faire. Dis-toi que ces cicatrices sont là parce que tu as la chance d’avoir porté un bébé, c’est pas rien tout de même.

7. Les vergetures changent de couleur

Au début bien violettes, elles deviennent de couleur rose pâle puis finissent par blanchir, voir à devenir presque transparentes. Après, chaque corps réagit différemment bien évidemment.

8. Il peut y avoir une prédisposition génétique

Ce n’est pas encore totalement prouvé, mais l’hypothèse que les vergetures puissent être inscrites dans notre code génétique est de plus en plus probable. Cela expliquerait pourquoi elles se transmettent de mère en fille.

Allez viens, on s’en fout des vergetures !