Fan de rugby comme nous hein ? Alors on va s'entendre. Pour fêter ensemble les gros matchs du tournoi des VI nations, vous pouvez retrouver nos meilleurs tops et vidéos sur le ballon ovale ! De l'humour décalé, des placages de voyous faits par des gentlemen. Du Rugby et des tops, c'est DROP! notre plateforme dédiée à l'Ovalie !

Top partenaire [?]

Le Tournoi des Six Nations, vous en entendez parler tous les ans mais vous n'avez toujours pas compris ce que c'était (même si vous avez quand même compris que ça parlait de rugby). Il est donc de première importance de vous offrir une petite séance de rattrapage, ce que nous allons nous empresser de faire parce que nous sommes des gens sympathiques.

  1. Il se joue tous les ans
    Comme si on avait l'Euro de foot tous les ans, et sans les équipes nulles comme la Roumanie, la Suisse, et l'Albanie (oui c'est toutes celles de notre groupe pour 2016). Alors, forcément quand on le joue tous les ans on pourrait croire qu'il perd de sa saveur. Eh bien détrompez-vous : on a toujours autant envie de le gagner.
  2. Il y a des jeux de mots un peu pourris qui reviennent chaque année
    Déjà avec le match France-Pays de Galles, qu'on nomme France-Galles (alors que pour tous les autres matchs, on dit Pays de Galles) parce que ça nous fait marrer. Ensuite, avec Jamie Heslip le troisième ligne centre Irlandais, joueur emblématique certes, mais qui a surtout inspiré le fameux "c'est pas la fête d'Heaslip aujourd'hui" que les commentateurs sont obligés de sortir à chaque match où il apparaît. Sa retraite internationale risque de mettre un coup à tout le monde.
  3. 71hX--I-BsL._SL1412_

    source photo : Warner
  4. On dit 6 nations, mais au fond on pense tous 5
    Parce que longtemps, les Italiens regardaient ça à la télé. Mais comme on a voulu que le Rugby s'ouvre à de nouveaux pays, depuis 2000, on les a invités le samedi à venir jouer avec nous. En vrai, on a surtout invité un pays qu'on était presque sûr de battre, et pour les Français en ce moment, ils ne sont pas si nombreux ces pays...
  5. Quoi qu'il arrive, c'est les Anglais qu'il faut battre
    Un peu comme un PSG-OM, c'est LE match à ne pas perdre. Tu peux foirer le reste de ton championnat, si tu arrives à battre ton vieil ennemi, l'honneur sera (un peu) sauf. Alors tous les ans, au cœur de l'hiver, on attend ce match contre les Anglais, appelé le "crunch". Il faut gagner pour leur faire payer à la Perfide Albion on ne sait trop quoi et éviter leur sourire narquois quand ils viennent te serrer la main après t'avoir mis 40 pions en te disant "Good Game".
  6. Crunch-Bar

    source photo : Crunch
  7. L'équipe de France a déjà été exclue pour "brutalité" (mais c'était pas vrai)
    Évidemment, vous vous doutez bien qu'on ne va pas faire confiance aux Britanniques (voir point précédent), mais il se trouve qu'en 1931, après un match qu'on dira "houleux" sur le terrain ET dans les tribunes, les Français ont été exclus du Tournoi pour une petite dizaine d'années. Juste le temps de se calmer donc.
  8. Le but ultime c'est "Le Grand Chelem"
    Comme on l'a déjà dit, la première priorité c'est de battre les Anglais, la deuxième c'est de gagner le tournoi et enfin la troisième c'est le "Grand Chelem". Le "Grand Chelem" c'est simple, c'est de mettre des pilules à tout le monde (bon même si on gagne 9-8 sur une erreur d'arbitrage ça compte aussi). Alors évidemment c'est plus facile les années où on a trois match à la maison (1 sur 2 donc) quoiqu'avec l'ambiance si chaleureuse du Stade de France, parfois on se demande...
  9. drunk

    source photo : thejournal
  10. Il n'y a pas de bonus pendant le Tournoi
    Le Tournoi est une des plus vieilles compétitions sportives du monde et donc comme tout ce qui est vieux, il a des principes, il est parfois long à la détente et parfois il sent le pipi (surtout aux alentours du stade). Comme il a des principes, il a refusé catégoriquement d'instaurer des points de bonus défensif et offensif, alors qu'ils sont légion en Top 14, en ERC et en Coupe du monde. Sois tu gagnes, sois tu perds, mais il n'y a pas de compensations.
  11. C'est pendant le tournoi que les Lions sont formés
    Les "Lions" ça n'a rien à voir avec Simba, ni aux espèces protégées que les pharmaciens aiment bien dégommer. Non, on parle ici de la sélection britannique qui chaque année va défier des grosses équipes du sud. Et c'est sur leurs performances durant le Tournoi que les joueurs sont sélectionnés. Car, oui même si ces gens se détestent entre eux, ils ont compris qu'en associant leurs forces ils avaient une équipe incroyable.
  12. Le Tournoi ça marche bien, t'es le seul à pas regarder en fait
    On dit qu'il perd de sa superbe avec l'ampleur grandissante de la coupe du monde mais que nenni les amis, le tournoi est toujours en place. Il rassemble 60 000 personnes en moyenne au stade (un record) et 125 millions de téléspectateurs. Alors, on espère vois avoir appris quelques trucs sur ce "Tournoi" que vous devriez connaître.
  13. Si vous perdez tous les matchs, vous avez "la cuillère de bois"
    Attention, on ne parle pas d'être le dernier du tournoi. On parle bien de l'éventualité où vous faites taper 5 fois d’affilée. Ce qui est tout de même arrivé quelques fois à la France (aucune depuis 1957), beaucoup de fois à l'Irlande (ils détiennent le record) et déjà beaucoup de fois aux Italiens (déjà 5 fois depuis qu'ils sont entrés dans la compétition). La tradition vient des Anglais (encore eux) qui l'avaient offert aux Irlandais durant le tournoi, ces derniers leur ont rendu la politesse en 1983.
  14. cuillere bois

    source photo : meilleurduchef

Allez France !

Fan de Rugby ? Chez Topito, on a voulu profiter de la plus grosse actu Rugby de l'année pour partager avec vous nos meilleurs tops et vidéos sur le sujet !
Retrouvez tous nos contenus Rugby sur DROP!, notre plate forme dédiée à l'Ovalie. Du Rugby et des tops, c'est DROP!

DROP_CONCLUSION_1