Ça y est t’as accouché, ton bébé est en pleine forme, tout rose, il sent le bonbon et il fait des cacas paillettes, youpi. Tu pensais en avoir terminé avec les emmerdes de la grossesse ? Dis bonjour aux emmerdes post-grossesse. Entre ton périnée à rééduquer, tes seins qui fuient et le manque de sommeil, se rajoute à ça un petit truc génial : la chute des cheveux, en mode violent.

1. C’est dû à la chute des hormones

Le nom complet de ce phénomène est « effluvium télogène du post-partum ». Nom compliqué pour dire que tu évacues le trop plein d’hormones que tu as développé pendant ta grossesse.

2. Il faut entre 6 mois et 1 an avant de retrouver une vraie chevelure

Le temps que tes cheveux arrêtent de tomber, et que des nouveaux cheveux poussent. Oui, c’est long, mais ça va finir par passer, pas d’inquiétude.

Source photo : Giphy

3. Il y a des soins pour limiter les dégâts

Des tonnes de marques proposent des soins anti-chute de cheveux, mais il faut faire gaffe : un excès de shampoings pourrait abîmer le cuir chevelu et favoriser l’excès de sébum, donc mollo.

4. Masse-toi le crâne

Se masser le crâne favorise la micro circulation sanguine. N’hésite donc pas à te masser le crâne en partant de la nuque jusqu’en haut de la tête. Et en plus, ça détend.

5. C’est le moment de bouffer du fer

Tu prenais déjà des compléments alimentaires pendant ta grossesse normalement, et ce n’est pas le moment d’arrêter. N’hésite pas à consommer des aliments riches en fer, comme de la viande rouge, du soja, des lentilles…

Source photo : Giphy

6. Shoot-toi à la levure de bière

Riche en vitamine B, elle aide à aider tes cheveux à retrouver de la vitalité. En en plus, saupoudré dans de la salade verte, c’est vraiment pas dégueu, promis.

7. Si tu allaites, ça peut retarder un peu le phénomène

La magie de l’allaitement aide à retarder cette fameuse chute de cheveux. Mais bon, on a bien dit « retarder » hein, pas « empêcher ».

8. Ne pas utiliser de shampoings trop nourrissants

Plus ton shampoing est nourrissant, plus tes cheveux vont être lourds et vont tomber. On y va doucement sur l’après-shampoing aussi du coup.

9. En fait, tu perds tes cheveux en trop

Pendant ta grossesse, tes cheveux tombent très peu. Après l’accouchement, les cheveux que tu perds ne sont en fait que ceux que tu as accumulés pendant 9 mois, ton corps se remet un peu à jour quoi.

Source photo : Giphy

10. Il faut consulter au bout d’un an, si ça continue

Même si cette chute est normale, si tu vois qu’au bout d’un an tu continues à perdre tes cheveux, il ne faut pas hésiter à consulter, ça peut être le signe d’une autre pathologie, notamment l’alopécie andro-génétique.

Bon, bah il te reste plus qu’à prendre ton mal en patience, hein…