Terre d’exil pour Florent Pagny, pays du tango, l’Argentine est devenue une destination très prisée des touristes du monde entier. Des touristes qui s’y baladent, entre les quartiers de Buenos Aires et les spectaculaires glaciers et qui profitent de l’accueil des locaux, sans forcément connaître tous ses secrets…

1. C'était une terre de grands dinosaures

C’est en Argentine que vivait le Giganotosaurus, l’un des plus gros dinosaures carnivores de tous les temps. Le genre à faire passer le T-Rex pour un vulgaire lézard (j’exagère à peine). Un autre géant fut découvert en Argentine. Herbivore quant à lui. On lui donna d’ailleurs le nom d’Argentinosaurus. Un beau « poulet » haut comme un immeuble de 6 étages.

2. C'est le berceau du cinéma d'animation

Et non, ce n’est pas Walt Disney qui inventa le dessin-animé, mais un réalisateur du nom de Quirino Cristiani. Un artiste qui en 1917 sortit El Apóstol, le premier film d’animation. Soit 5 ans avant que Disney n’étonne son monde avec Le Petit Chaperon Rouge, l’un de ses premiers tours de force. Disney admit s’être largement inspiré de la technique de Cristiani dont les œuvres ont malheureusement été oubliées.

Crédits photo (creative commons) : Unknown

3. C'est la patrie du Che

Ceux qui ont vu le film de Walter Salles, Carnets de voyage, savent déjà que Guevara était argentin et non cubain comme beaucoup le pensent. Il faut dire qu’il s’est particulièrement illustré durant la Révolution Cubaine, dont il fut l’un des dirigeants et probablement l’un des représentants les plus connus. Plus tard, il devint aussi un motif très populaire de t-shirts. Mais ceci est une autre histoire… On peut en tout cas visiter un musée qui lui est dédié en Argentine.

4. C'est aussi la patrie de la psychologie

On trouve à Buenos Aires 1 psychologue pour 500 habitants. C’est le plus fort taux au monde. Ainsi, on attend rarement longtemps avant de décrocher un rendez-vous avec un psychologue pour débuter une thérapie.

5. C'est à Córdoba que le Pape François était videur dans une boîte de nuit

Avant d’embrasser sa vocation, le Pape éjectait les fauteurs de troubles et autres mecs super lourds et bourrés dans une boîte d’un quartier chaud de Córdoba, tout en bossant à l’usine.

6. Le pays fut une terre d'exil pour de nombreux nazis

Beaucoup de hauts dignitaires nazis mais aussi des collaborateurs français profitèrent de la filière argentine pour fuir les jugements qui suivirent la victoire des Alliés dès la fin de la Seconde Guerre mondiale. Des hommes tristement célèbres comme Josef Mengele ou Klaus Barbie bénéficièrent de l’accueil du gouvernement Perón, qui en plus d’encourager la fuite de ces criminels, fut à l’origine de nouveaux réseaux visant à faciliter l’évasion des nazis.

7. L'Argentine aime les fêtes

Si en France aussi on aime fêter plein de trucs à l’occasion de journées spéciales, l’Argentine se pose tout de même comme un pays particulièrement tourné vers les célébrations atypiques. Si le jour des amis (le 20 juillet) est très populaire et voit des milliers de personnes sortir pour dîner ensemble (c’est après avoir assisté à l’alunissage d’Apollo 11 qu’un Argentin inventa cette journée), les secrétaires, les fiancé(e)s, les webmasters, les belles-mères, les mécaniciens ou encore les collectionneurs ne sont pas en reste. Sans oublier le jour des pages jaunes !

8. C'est le pays des vrais Experts

On ne parle pas de hand-ball mais bien de la police scientifique. Car c’est en Argentine que fut condamné le premier criminel grâce aux empreintes digitales. Un crime commis en 1892, qui choqua l’opinion publique et qui permit l’émergence de cette technique aujourd’hui incontournable. C’est donc logiquement l’Argentine qui montra la voie au reste du monde. On sait maintenant qui Grissom peut remercier.

Source photo : Giphy

9. C'est aussi le pays des extrêmes

C’est en Argentine, à Sarmiento en Patagonie que le mercure descendit jusqu’à -32,8 degrés. À la Villa Maria, en 1920, on enregistra une température de 49,1 degrés, soit la plus élevée de l’histoire du pays. Autres exemples : un lac salé à Santa Cruz est situé à 105 mètres en-dessous du niveau de la mer, ce qui en fait le point le plus bas de toute l’Amérique Latine, alors que l’Aconcagua, avec ses 6962 mètres, est la plus haute montage d’Amérique du Sud. Forcément, l’Argentine est extrêmement populaire pour la grande diversité de paysages qu’elle propose.

10. Le sport national n'est pas le foot

Quand on pense à l’Argentine, on pense à Maradona et à Lionel Messi et on se dit que le pays ne vibre que pour le foot, qu’il pratique assidûment et qui lui a permis de se forger une solide réputation au fil de compétitions qu’il a souvent remportées. Quoi qu’il en soit, le vrai sport national, le plus ancien en tout cas, s’appelle le Pato. C’est un peu comme le foot mais avec des chevaux.

Crédits photo (creative commons) : Y1997xf11

Ne pleure pas pour moi Argentina !