Vous savez ce qui distingue un enfant d’un adulte ?

L’enfant n’est pas au courant qu’il existe des associations de lutte contre la maltraitance animale.

1. Brûler des fourmis

Il y avait deux manières différentes de faire ça : la première, prisée par les adeptes des Castors Juniors, consistait à s’emparer d’une loupe et de brindilles dans le jardin ; la seconde, plus courante, nécessitait de piquer les allumettes rangées en haut du placard et de foutre le feu directement sur un papier puis le balancer dans la fourmilière. Ensuite, il ne restait plus qu’à attendre en riant.

2. Arracher leur queue à des lézards

A défaut d’avoir des furets sous la main. Les lézards sont chaque été victimes de la maltraitance de milliers d’enfants ; ne restons pas insensibles devant la souffrance des reptiles. Agissons.

Source photo : Giphy

3. Détruire la peluche de son petit frère à coups de hache

Enfin, à coups de coupe-papier sublimé en hache dans le cadre de ce qui correspondait à un sacrifice rituel vaudou, dans un concert de « Meurs ! Meurs impie ! ». Le mieux était de pleurer quand les parents nous accusaient. De pleurer sincèrement. En disant « c’est pas moi ».

4. Mettre la tête d'un camarade de classe dans les chiottes et tirer la chasse

C’était tellement fendard. TELLEMENT FENDARD ! Si je vous retrouve les mecs, je… je fais rien, en fait.

5. Capturer des pigeons dans un seau. Mettre de la fumée à l'intérieur du seau. Rire.

Géniale, cette soirée fumée et mousse à la boîte « Le bac à sable ». Pas vrai, Bip Bip ?

Source photo : Giphy

6. Dire à sa petite sœur qu'elle a été adoptée

Ne pas en démordre. Lui conseiller de ne surtout pas en parler aux parents, à qui ça ferait beaucoup, beaucoup de peine.

7. Mettre du sel sur une limace

La regarder se rétracter. La broyer sous sa chaussure.

8. Se moquer du gros de la classe

A l’heure où, les années ayant passé, on a soi-même un petit bide, à l’heure de faire le point sur ce qui est peut-être la moitié de sa vie, on regrette. On regrette de t’avoir appelé Bouboule, Jérémy.

9. Se moquer de la meuf qui a des tocs et pleure chaque fois qu'elle entend "papa" parce que son père l'a violée avant de tuer sa mère

Quelle bouffonne, celle-là…

10. Jeter son chat en l'air pour vérifier qu'il retombe sur ses pattes/jeter son chat dans la baignoire pour vérifier qu'il n'aime pas l'eau

Après vérification, et dans l’ordre :

Non. Oui.

11. (Bonus) Refiler ses poux intentionnellement après les avoir dressés

La meilleure blague.

Heureusement que, quand on grandit, on perd ces instincts destructeurs. Vous imaginez, sinon, un peu, le monde ?