On les reconnaît facilement. Traits distinctifs : petits, avec des voix de crécelle, des têtes de pas finis, des habits tachés, une capacité à produire du bruit digne d’une ocarina, des questions à la pelle et une envie permanente d’être le centre de l’attention. Ca, ce sont les gosses. Une fois qu’on les a repérés, on commence à se rendre compte que leur présence est néfaste en bien des circonstances.

1. Tes nuits

Parce que quand tu dois te réveiller toutes les deux heures, on peut raisonnablement dire que tu ne passes plus une « bonne nuit » selon l’expression consacrée.

2. La fête

Parce que tu ne peux plus la faire, tout simplement, rapport au fait que tu as désormais une petite larve chez toi qui a besoin d’être nourrie, lavée et surveillée en permanence en échange… en échange de rien en fait. Il aurait mieux valu s’en tenir à la bière plutôt que de devoir nettoyer de la morve.

Source photo : Giphy

3. Ton compte en banque

Mis à sac, foutu à coups de couches, de jouets, de conneries en tout genre, d’argent de poches, d’études, d’appartements à louer et de permis de conduire. Foutu.

4. Le silence

Parce que ça piaille non stop, ces choses. NON STOP.

5. YouTube

Vous savez, Internet, ce truc génial pour la connaissance, idéal pour mieux connecter les gens, montrer ce que l’on fait, être plus proches les uns des autres ? CE TRUC QUI HEBERGE UN SITE OU ON NE TROUVE QUE DES PRANKS NULS VISIONNES 10000 FOIS PAR DES ENFANTS DE 5 ANS ?

Source photo : Giphy

6. Les soirées au restaurant

Tu as honte envers les autres mangeurs, et en plus tu ne peux plus avoir une conversation normale puisque ton attention est sans cesse déviée sur les babillages de cette chose que tu as fabriquée et qui ne raconte que des trucs inintéressants avant de courir partout en renversant des tables pour piquer des frites dans les assiettes des gens. La prochaine fois, on restera à la maison.

7. Les trajets en train

Je crois que ça se passe d’explication.

8. Le cinéma

Passer un film entier à devoir expliquer le film à une personne dont le vocabulaire est limité et la conscience sociale nulle, ça aurait pu servir de torture nazie afin de débusquer les résistants. Passer un film entier à côté d’une personne qui doit expliquer le film à une autre personne dont le vocabulaire est limité et la consciences sociale nulle, ça aurait même pu servir les nazis pour la grande opération d’extermination.

Source photo : Giphy

9. Les vases Ming

Depuis, on achète plutôt chez Ikea.

10. Ta croyance en l'innocence de l'homme

Aussitôt que tu te rends compte que ton gosse ment, triche, minaude, joue sur les sentiments, nourrit des ambitions mesquines ou malsaines et se félicite réellement de la douleur d’autrui. L’innocence, les chères têtes blondes, tout ça tout ça.

11. Le collège

Les autres gosses ont ruiné mon estime de moi pour les 15 longues années qui ont suivi le début du collège. La faute à une sombre histoire de « Thomas gros caca » et de tête dans les chiottes à chaque cours d’EPS.

Source photo : Giphy

12. Tout jeu de société

Déjà parce que l’explication des règles dure plus que le jeu lui-même. Ensuite parce qu’on ne joue plus du tout à un jeu, si « jouer à un jeu » veut dire essayer de gagner ; non, désormais, on joue à laisser gagner un chouineur qui triche en se demandant pourquoi on a voulu jouer, au départ.

13. Ta caution

Une étude prouve qu’un appartement dont les murs sont entièrement repeints par des soleils est un appartement dont on récupère rarement la caution.

14. Ton mariage

Parce qu’après on baise plus, on est épuisé, on nourrit des rancoeurs mutuelles, on ne passe plus un seul bon moment à deux et on pleure.

Et on divorce. Et là c’est pire.

Source photo : Giphy

15. Ton divorce

Parce que tu pourrais être content de retrouver ta vie de célibataire… Sauf qu’ils te manquent, tes gosses, si tu n’en as pas la garde. Et que tu dois t’en occuper seul à présent que tu l’as, la garde. Tout le monde est triste.

Les enfants sont formidables.

Source : Reddit