Ne nous mentons pas : la semaine dernière on s'est un peu fait chier. Malgré l'épreuve de la boite noire, on a eu des candidats peu inspirés et un départ décevant, celui de Wilfried. Cette semaine, certains candidats s'attaquent à une simulation du concours du meilleur ouvrier de France alors que d'autres cuisinent pour les personnalités marquantes de leurs vies. Bref, c'est pas mal.

  1. Qu'il y a eu plus de cartons rouges que dans toute une saison de foot

    Les consignes étaient simples, claires mais extrêmement rigoureuses. Un plan de travail propre. Les légumes bien coupés. Les produits frais au frigo. Et à chaque faux pas : BIM. CARTON ROUGE. Des meilleurs ouvriers de France sous le nez, forcement ça fout un peu la pression. "Un peu comme si tu faisait un moonwalk et que Michael Jackson était derrière toi" selon Pierre. On aurait pas mieux résumé l'épreuve. Et des cartons y'en a eu un paquet : 8. Alors par contre, pourquoi deux cartons rouges pour une exclusion et non pas deux cartons jaunes ? On sait pas. Les mystères de la cuisine.

  2. dffgdfg

  3. Que Gabriel "a fait un peu d'huile dans son slip"

    Et ça c'est carton rouge, logique. Et y'avait tellement de pression sur cette épreuve qu'on a failli faire comme lui. C'était "costaute" comme épreuve. Change rien Gabriel. Alors que Pierre lui " a chié au pas de la porte". C'est thématique, c'est bien.

  4. Qu'on est amoureux de Sarah Gade

    Voila. Elle est presque à égalité avec Jean-Francois Piège. C'est comme ça.

    fhfghEt Sarah Gade que nous (ahahaha vous l'avez ?)

  5. Que Stéphane Rotenberg n'a pas eu de carton rouge

    Hé oui, sa technique est toujours parfaite.

  6. fhfgh

  7. Que l'épreuve-concours à été un massacre
    4 expulsés, une dizaine de cartons. Un jury hyper sévère mais au moins, tout était justifié et crédible. Seul Charles et Thomas ont pu présenter leurs assiettes. Thomas passe. Et Charles passe, ÉVIDEMENT. On ne peut quand même pas s’empêcher de penser qu'il est largement pistonné par Philippe Etchebest, mais comme on l'aime on s'en fout.
  8. Que le papa de Pierre EST UN GRAND CHEF (mais qu'on en peux plus de son fils)
    A force de le répéter 48 fois par émission, ça va hein, on commence à le savoir. ON LE SAIT, C'EST BON ET MÊME : ON S'EN FOUT. Et puis ce comportement de fils à papa qui sait tout sur tout, on en peux plus. "C'est du néo-néo-classicisme" dit il en préparant un cordon bleu. Non, c'est pas du néo-néo-classicisme. C'est un cordon bleu. Calme toi. Par contre vous saviez que Pierre est le fils de Marc Meneau, chef triplement étoilé ?

    dffgdfgVous saviez que Pierre est le fils de Marc Meneau, chef triplement étoilé ?

  9. Que l'épreuve des mentors nous bouhouhouh pardon c'est beaucoup d'émotions

    On le sentait venir : cette épreuve est un peu trop lacrymale même si le principe est plutôt pas mal. Mais ça permet de connaitre mieux les candidats. Par exemple, le papa de Joy-Astrid est beaucoup plus sympathique que Joy-Astrid. On passe volontairement sur le moment émotion "je t'aime trop mon papounet", très pratique pour rendre sympathique quelqu'un que personne ne peut piffrer. Mais on l'a bien aimé le papounet, allez (même si il ressemble beaucoup au Maréchal Pétain).

  10. Qu'on est super content d'avoir revu Pierre Augé

    On l'avoue, c'est surement un de nos candidats préférés toutes saisons confondues. Car il est drôle, bon esprit et qu'on adore les candidats qu'il faut sous titrer même quand ils disent juste "oui". Alors le revoir venir saluer Franck cette semaine dans l'épreuve des mentors nous a fait chaud au cœur. Vous l'imaginez dans le jury à côté de Jean-Francois Piège ? Nous, oui.

    tumblr_n5n2nzgi7t1rymr5wo1_500Ah bah d'accord, sympa.

  11. Que Jean-François Piège a de nouveau disparu
    Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Mais t'étais où ? Pas là. Bon, bah la semaine prochaine peut être. Et si c'est juste pour revenir cuire un cordon bleu, ça ira, on sait faire.

  12. Qu'on a le coeur brisé
    7 candidats en dernière chance, soit plus de la moitié des candidats. Tout ça pour cuisiner des cordons bleus et entendre la chanson de la victoire de Joy Astrid, vraiment super. Cerise sur le cordon, c'est notre amoureuse Sarah qui s'en va. On en a gros.

    dffgdfgAdieu bébé

A la semaine prochaine les JeanFrancoisPiegix. Et au fait : VOUS SAVIEZ QUE LE PÈRE DE PIERRE EST TRIPLEMENT ÉTOILÉ ?

Source : Gif de Pierre Augé : http://realitealafrancaise.com/

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :