Après un épisode pas bouleversant mais marqué par le départ de Joy "Guenièvre" Astrid, le concours reprend de plus belle. Et ce soir on mise sur la légèreté et la diététique : cuisiner une assiette avec 10 grammes de beurre seulement ! Et en toute logique, on commence avec du chocolat.

  1. Que l'épreuve du chocolat était faite pour Franck
    Pâtissier de formation, on attendait que Franck défonce l'épreuve et soit ENFIN le coup de cœur du jury. Il faut dire qu'on l'attend depuis le début le meilleur copain de Pierre Augé. Très sympa, mais pas flamboyant, il n'a pas encore pu vraiment briller. Trop sur la réserve, trop gentil, pas assez mordant. Alors là, avec cette épreuve on y croyait. Et il a répondu présent ! Sélectionné pour la dégustation, il a brillé et remporté le tout, avec un coup de cœur à la clé. Bravo Francky !

    Sans titre

  2. Que les chefs disparaissent les uns après les autres
    Plus de Jean François Piège depuis trois semaines (même pas un passage pour faire coucou, rien. Ça vient juste bouffer gratos à la fin.). Notre cœur saignait, mais on commençait à s'y faire. Et voilà qu'on nous cache aussi le chef Etchebest pendant quasiment toute l'émission. Alors peut être que ça boit des mojitos tranquille en coulisses, on en sait rien mais au final : on les voit plus et on en a gros. A ce rythme-là, Stéphane Rotenberg va finir tout seul en cuisine. Avec Stéphane Plaza et Cristina Cordula dans le jury. Hé mais en fait, on tient peut être un concept.

    dsc09535OUI ON A COMPRIS JF TU ES FORT A CACHE CACHE MAINTENANT TU REVIENS

  3. Que la phrase du soir revient à Xavier
    "Je suis aussi bon que ma mère en pâtisserie. Je suis nul, quoi."

    giphy

  4. Qu'a vu de nez, Charles fait deux Hélène Darroze
    Plus ça va, plus on a l'impression que Charles est grand. Ou qu'Hélène Darroze rapetisse, on n'est pas sûr.

    CdiLsbkXEAEhnxK

  5. Qu'on a bavé pendant une heure
    Mousse en chocolat, glace au chocolat, coulis au chocolat, croustillant au chocolat. Noir, blanc, jaune peu importe : on a eu du chocolat partout et on a pris deux kilos rien qu'à voir les desserts. Un peu classique (chocolat/menthe : C'EST NON) mais franchement, ça donnait envie. On aurait volontiers défoncé toutes les assiettes. Même les restes. Même les trucs cramés de Charles. Même un cromesquis au chocolat, on aurait pris. Oui bon ok, on aime bien le chocolat, voilà vous êtes content ?

    Sans titre

  6. Que Michel Guérard était le mentor de Michel Sarran
    ON EST AU COURANT CAR VOUS L'AVEZ RÉPÉTÉ 89 FOIS TOP CHEF. STOP. "Mon mentor Michel Guérard", "Michel Guérard qui est mon mentor", "Mon mentor ? Michel Guérard." " Je connais bien Michel Guérard car c'est mon mentor", "Au fait, vous saviez qui était Michel Guérard (indice : c'est mon mentor)", "en deux briques : Michel Guérard - mentor", "le film préféré de Michel Guérard c'est mentor mentor" Calme toi Michel, on a compris.
  7. Que cuisiner sans beurre, c'est pas simple
    Bon très franchement, sans beurre on aurait mis 4L d'huile mais apparemment c'était pas autorisé. Du coup, les candidats ont dû être malins. Mais ils ont bien géré, même Charles pour qui "la cuisine minceur, ça ne me parle pas". "Pour cette épreuve, j'ai ni matière grasse, ni matière grise" ajoute t'il. On est un peu de son avis à vrai dire. Trop de carottes et de vapeur et pas assez de beurre, d'huile et de gras. Bon, après tout pour digérer tout ce chocolat, c'était peut-être la bonne épreuve.

    le-gras-cest-la-vie

  8. Qu'on pourrait laisser Stéphane Rotenberg goûter UNE assiette
    Non, sérieux. Manger des trucs de fous devant son nez toutes les semaines. Stop. C'est trop dur. Laissez le manger. Il se fait repaszoner tous les lundis. Stop. C'est trop.

    Sans titre"SIVOPLE JUSTE UNE BOUCHÉE SIVOPLE"

  9. Que Gabriel a un peu trop pris la confiance
    Ok Coco t'es pas mauvais depuis le début, mais il faut vite dégonfler les chevilles là. "C'est une tuerie", "je suis dans les meilleurs". Trop de compliments ont rendu l'égo du gamin complètement hors normes. Calme toi vite Gabriel, on a plus de victime depuis le départ de Joy Astrid, ça serait dommage de la remplacer. MO-DES-TIE.

    Sans titreCALME TOI

  10. Qu'ON EST SCANDALISÉ
    Avant toute chose, on est surpris que cette épreuve culte de l'émission ne soit traitée qu'en dernière chance. C'est l'une des plus intéressantes et on aurait aimé la voir en grand (tout comme la superbe assiette de Xavier). Et sinon, on est scandalisés. Comment peut-on maintenir dans la compétition un candidat qui ne finit pas son assiette à temps ? Gabriel en l’occurrence, laisse trois bouts de métal dans son assiette mais non, ça passe. SANS SOUCIS. C'est tout bonnement incroyable. Et c'est le pauvre Charles qui paye les pots cassés. Incompréhensible. Alors oui, son assiette était surement moins bonne. Mais il a respecté les règles. Mais visiblement, on s'en fout pas mal des règles.

    Salut Charles, et merci pour ta sympathie. Et ton respect des règles. Monde de merde.

  11. Sans titre

A la semaine prochaine les Cuisinix.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :