Toute la journée on a fait flippé. Non depuis mardi en fait. Et puis finalement vers 17h00, on est passé en apnée pour 90 minutes. Et puis Griezman a marqué. Et puis LLoris a fait des miracles, avant de faire n’importe quoi. Et puis on a crié. Et puis on a pleuré. La France est championne du monde, pour la 2e fois. Et nous on n’est pas prêt de redescendre du petit nuage sur lequel on est maintenant.

1. Que cette journée du 15 juillet aura été LONGUE. Incroyablement longue.

On regarde l’heure toutes les 5 minutes et bizarrement, il n’est que 5 minutes de plus qu’au dernier coup d’oeil. Un match à 17 heures, c’est toujours un peu étrange, on n’a pas ses repères, mais on est pas certain non plus qu’on aurait pu attendre sereinement si le match avait eu lieu à 20h00.

2. Qu'on a d'abord cru qu'on allait se faire manger

Il fallait faire un bon début de match pour bouger les croates fatigués, on a fait l’inverse. mais maintenant, on s’en cogne

3. Qu'on a eu de la chance...

Beaucoup même sur la première mi-temps avec un CSC et un pénalty. Mais il en faut pour être champion du monde. Et que celui qui résume la coupe du monde par la chatte à Deschamps est un con.

4. ... et aussi plein de talent

Et on ne parle pas que de M’Bappé. Mais il faut bien en parler quand même. On vient de passer dans l’ère M’bappé qui commence par une nouvelle étoile.

5. Qu'on a déjà pleuré à 4-1

Parce qu’on s’est dit c’est fini, c’est fait, on y est. Avec un but de Pogba extraordinaire. Paul, si tu nous écoutes, épouse nous. Tous. On est 66 millions.

6. Qu'on a apprécié l'effort de Lloris pour relancer le match

C’était tellement gros que c’était gênant. Mais c’était une première en finale de coupe du monde. Ca fera un beau bétisier.

7. Qu'on a pas vu les 5 dernières minutes

Parce qu’on avec de l’eau plein les yeux, on voit beaucoup moins bien.

8. Qu'on est champion du monde

On ne retiendra peut-être pas grand chose d’autre. Mais c’est l’essentiel

9. Qu'on se rappellera avec qui on était et où

Hein François, Urbain, Baptiste, Clément, Stéphane, Aline, Jordi, Corentin, Nino, Elsa, Jules… Vous étiez tous là. On était ensemble. Et ça restera autant que le but de Pogba.

10. Qu'on est champion du monde

On l’a déjà dit. Mais que voulez-vous qu’on dise d’autre ? On est champion mon frère.

Putain que c’est bon… On va en prendre pour quelques années. Et ça dès ce soir. Merci les gars.

Source photo : Photo by Clive Rose/Getty Images