Bonsoir.

La marmite.

Une marmite (substantivation de l’adjectif marmite, « hypocrite », car son contenu est caché) est un ustensile de cuisine cylindrique, muni d’un couvercle et de poignées ou anse(s) latérales, généralement en métal, utilisé pour faire cuire des aliments. D’une capacité de quelques dizaines de litres, elle peut faire cuire une grande quantité d’ingrédients à l’eau.

Elle a pour variante le faitout, la cocotte. L’autocuiseur est parfois appelé « marmite à pression ».

Traditionnellement la marmite dite huguenote est une marmite de terre sans pieds où l’on fait cuire les viandes sans bruit, sur un fourneau : on prétend que les huguenots de France pratiquaient cette cuisson en cachette pour éviter le scandale des jours de jeûne.

 

Voilà, sachez maintenant que cette saison de Top Chef est aussi fun que cette définition. Alors, soyez indulgents et priez pour que le dieu de l’amusement soit avec nous cette semaine. En plus de Jean François Piège, son adjoint. Du coup, on a retenu ça :

1. Qu'on va pas du tout acheter la poupée Darroze

On n’a évidemment rien contre la talentueuse chef Darroze, bien au contraire. Mais on n’achètera pas du tout sa poupée Barbie. Parce que si c’est pour tirer sur la ficelle dans le dos et entendre « OHLALA QUELLE BELLE ASSIETTE FÉMININE », on passe notre chemin.

 

Mais nous saluons l’initiative.

2. Que c'est LA BAGGARE

Lors de cette première épreuve, les candidats doivent créer un plat gastronomique à base de riz. Mais le gros challenge de cette épreuve, c’est l’adversaire du jour : le doux, raffiné et délicat Philippe Etchebest ! Lutter contre la bête du Gévaudan sans perdre ses moyens, tout un programme.

Le chef doit attendre une demi-heure de plus que les candidats pour cuisiner, autant vous dire qu’il est tendu.

 

Et du coup, tel un vulgaire Harvey Weinstein, il saute sur la pauvre chef Darroze qui n’a rien demandé. BALANCE TON PORC . Heureusement que le chef Sarran est là.

3. Qu'on a failli le perdre

Alors que Camille était à deux doigts de pleurer en boule sur son plan de travail à force de voir les regards en coin du chef Etchebest, IL SE BLESSE LE CON. Heureusement sauvé par le parfait Matthew qui lui met un pansement et un bisou magique.

 

On sait très bien que même avec deux moignons, Etchebest aurait fini la recette en coupant les légumes avec le couteau entre les dents, c’est même pas un problème.

4. Qu'on adore Mathew

« La question c’est pas de savoir si je peux battre Phillipe Etchebest, c’est de savoir si lui il peut battre Mathew Hegarty. »

 

On t’aime Mathew.

 

5. Qu'on a le scandale de l'année

Ça se passe mal entre Victor et Thibault. Victor veut faire 3 assiettes mais foire tout. Finalement, le duo décide de prendre juste l’assiette de Thibault. Bon, admettons. Sauf que cette petite fouine de Victor a rajouté du riz cramé dans l’assiette de Thibault sans lui demander. Le faisant ainsi passer pour un con, ruinant l’épreuve et envoyant son adversaire (rappelons qu’ils ne sont pas dans la même brigade) au tapis.

 

PAS CLASSE DU TOUT VICTOR.

6. Qu'il faut arrêter avec les noms de plats à la con

Les candidats ont du talent. Beaucoup. Mais soignez aussi vos appellations de plat bordel.

 

« Descente à cheval de chez ma grand-mère » pour un steak frites … « Voyage main dessus dessous entre la fraise et le blé » pour une tarte … Bientôt on aura « Chimère alsacienne sur son parfum de volaille » pour une putain de choucroute aussi ? Soyez poétiques ok, mais pas de là à faire des métaphores claquées qui ne veulent plus rien dire.

7. Qu'on a vu un petit Piège

AWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW

WWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW

WWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW

WWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW

 

Comme si un seul membre de la famille Piège c’était pas assez mignon, voilà qu’on découvre Mini-Piège et on a envie de fondre.

8. Que le chef Piège aime tout

Après 8 mois de régime hyper protéiné à base de graines, on a fait bouffer 45 déserts au chef Piège. Autant vous dire qu’il a niqué son régime et finit toutes les assiettes en léchant assiettes, couverts et même les doigts de Stéphane Rotenberg qui apportait les assiettes.

 

C’est finalement l’assiette de Geoffrey qui l’emporte, avec une belle revisite de la tarte aux pommes, qui donnait grandement envie. Mais aussi celle de Victor, qui passe malgré le gros coup de vice de l’épreuve précédente.

9. Qu'il y a eu du lourd en dernière chance

Camille notre chouchou, Mathew le favori, Vincent l’habitué des dernières chances.

 

Et un truc dégueu à sublimer : l’artichaut.

  • Mathew part sur un désert et c’est drôlement couillu, ça plait plutôt beaucoup au jury. « C’est pour vous Michel » dit Mathew. La bromance Sarran-Mathew est la meilleure chose de cette saison.
  • Pain surprise à l’artichaut pour Camille. Gros effet visuel sur le jury. Camille toujours stressé répète tout ce que dit le jury. Plutôt positif dans l’ensemble malgré un beignet un peu gras.
  • Artichaut noisette pour Vincent et un plat qui plait, surtout à la chef Darroze. Pas une grosse prise de risque mais ça marche.

 

Ils ont morflé les 2Be3

10. Que Vincent s'en va avec son riz trop cuit

Même si Victor ne l’a pas aidé, on ne peut pas rejeter son élimination sur ça tant Vincent flirte avec la défaite depuis quelques semaines. Un candidat sympathique qui nous manquera un peu pour sa passion à souffler du sucre sans rien foutre de l’épreuve.

 

Salut l’artiste.