Le deuxième tour des élections ayant quelque peu pris de la place, j’ai encore failli à mon devoir. Mais nous revoilà, le petit Top The Voice et moi plus en forme que jamais, en grande partie grâce à Yann, sans qui rien n’aurait été possible. Amour sur ta personne Yann.

1. Qu'on aime vraiment pas les épreuves ultimes

Déjà à cause de leur nom. Ultime. Sûrement pour accentuer l’effet dramatique (bravo à l’équipe de prod). En outre, c’est surtout qu’en toute logique il ne reste que les talents les plus cool (à quelques exceptions). Donc il y a toujours un petit déchirement. Finalement, The Voice c’est un peu les Hunger Games du chant.

2. Que les problèmes vestimentaires de Matt sont un peu le fil rouge de cette saison

Le mauvais goût a encore frappé. Enfin il frappe depuis un petit bout de temps. En effet, un très gentil commentaire m’a expliqué qu’ils ne pouvaient pas changer de vêtements histoire de faciliter le taff à l’équipe de montage. En sachant donc que la tenue doit rester la même, MATT POURQUOI AS TU MIS CETTE VESTE ?

Crédits photo : TF1

3. Que Zazie essaie de faire diversion

Quelle noblesse dans le geste chevaleresque de Zazie que d’essayer de faire diversion avec cette merveilleuse petite pièce zébrée.

4. Que du coup on ne savait plus trop où on était

TMI TMI. Ou Too Much Information pour ceux qui n’auraient pas saisi. Des cœurs, du zèbres, des chaussures de dompteuse… Mais je suis où là? Je suis où?

5. Qu'on devrait faire la totalité de l'émission à l'aveugle

Déjà parce que ça nous éviterait de voir ce genre de truc, mais aussi parce qu’on juge la voix. Même si les qualités scéniques sont une condition à la poursuite d’une carrière artisitique de type chant, elles viennent souvent interférer avec le reste. Alors oui, je vous vois venir, ça aurait été compliqué blablabla. Ben fallait appeler ça The Voice and The Behaviour. Et pas juste The Voice. Voilà.

Source photo : Giphy

6. Que Valentin nous a quitté

Tristesse infinie. Tes basses continueront de faire vibrer nos cœurs, petit ange parti trop tôt.

Crédits photo : TF1

7. Que Florent a un grand cœur

Hélène est sauvée. De peu.

8. Qu'on ne sait plus trop si c'est vraiment un concours de chant

Ou un concours de mode. D’où l’intérêt de faire l’intégralité de l’émission à l’aveugle, cf mon point 5.

Source photo : Giphy

9. Que reprendre du Carla Bruni n'est pas donné à tout le monde

Qui l’eut cru. Il faut croire que reprendre une chanson d’une artiste à la voix certes très douce et posée, mais pas tellement ouf est plus que galère pour un type qui justement en a de la voix. Il ne faut pas que Nicola s’inquiète, ça n’est pas sa faute. Et puis pourquoi lui faire reprendre cette chanson ? C’est parce qu’il est italien hein c’est ça ?

10. Que Matt a des soucis d'élocution, ou de vocabulaire

Matt s’adresse à ses talents comme à de jeunes adolescents pré-pubères. Et C’est à ce moment là que je me demande si on peut parler d’adolescents pré-pubère ou si ce n’est carrément pas un oxymore. On va dire pré-ados. Pré-ados c’est bien.

11. Que Will Barber est parti avec Valentin

Encore une fois, tristesse tristesse tristesse. Et BIM, après l’oxymore admirez cette formidable anaphore. Si je ne m’abuse le bac de français arrive bientôt, il serait temps de commencer à revoir les différentes figures de style.

12. Qu'il faudrait savoir ce que les juges veulent à la fin

« Oh mais vous êtes trop bon, vous ne me rendez pas la tâche facile ». BEN IL FAUT SAVOIR. Quand il ne sont pas assez bons ça ne va pas, quand il sont trop bons c’est compliqué…

Source photo : Giphy

13. Qu'on a eu un trio de folie

A savoir Carla, Vincent (pas notre chouchou, l’autre), et Lisandro. Les loulous ont enchaîné sur respectivement : Lara Fabian, Céline Dion et…. Kendji Girac. Ne me dites pas qu’on garde le meilleur pour la fin, parce qu’en l’occurrence, c’était pas le cas. Et au cas où vous ne l’auriez pas remarqué le terme « trio de folie » était ironique. Enfin on ne les juge pas eux, mais le choix des chansons. Comme par hasard il s’agit de l’équipe de Matt. COMME PAR HASARD …

14. Que le résultat n'aurait pas été le même si j'avais été là

Ben ouais. J’aurais tellement eu l’impression d’abandonner des chatons dans un carton que je les aurais tous gardé. Tous vous m’entendez ? Sales monstres.

Source photo : Giphy

15. QUE VALENTIN EST PARTI BORDEL

Il est PARTI. PARTI PARTI PARTI.

Source photo : Giphy

Bisou, on s’appelle on se fait une bouffe.