Figurez vous que j’ai été bien malade samedi et que j’ai bien cru que j’allais devoir regarder l’émission en replay dimanche. Et c’est au moment où j’écris ces ligne que je me dis que non seulement vous n’avez probablement pas grand chose à faire de mon état de santé, mais qu’en plus ça n’aurait strictement rien changé, étant donné que ce top sort le lundi. Cependant, il fallait bien que je trouve une intro, et j’en profite pour glisser que mon sens du devoir est tel que j’étais quand même fidèle au poste à partir de 20h50. Pour me taper 10 minutes de pubs. Heureusement qu’un certain Yannus était là pour me soutenir à distance, et me donner moult idées.

1. Que pour la première fois de la saison, la première candidate à passer n’a pas été sélectionnée.

Ouch. Un coup dur. Probablement la preuve ultime que la compétition se durcit. D’autant que d’habitude les juges se disent « ahhh elle chante vraiment bien mais ce n’est pas ce que je recherche » ou encore « il n’y avait pas assez d’émotion ». Non là c’était trop forcé. Point.

2. Que les candidats qui passent à ce niveau là sont quand même un peu baisés

Oui parce que les équipes sont quasiment pleines. Les juges cherchent la perle rare, celle qui fera chavirer leurs tympans. Résultat, la barre est beaucoup plus haute. Vous ne m’ôterez pas de la tête que si certains étaient passés en début de saison ils auraient pu être pris. C’est quand même pas de bol pour eux.

3. Qu’on ne se rappelait pas du tout, mais alors du tout de Shaby

OUSP. Une carrière d’enfant star brisée comme tant d’autres avant toi petite Shaby (enfin petite on se comprend). Comme quoi ça ne l’a pas traumatisée puisque la voilà de retour, plus puissante que jamais dans une optique de conquête de notre environnement sonore national. Enfin pour la faire simple, Shaby continue de pousser la chansonette.

Crédits photo : TF1

4. Que Chloé est un peu dure avec Limoges

Chloë est étudiante en lettres (SANS DECONNER, ON AVAIT PAS REMARQUE) à Limoges. Son rêve c’est la musique; or l’environnement limougeaud ne semble pas propice à son épanouissement musical. Tu es dure Chloé. Mais si tu montes à Paris pour de bond, ramène nous de la porcelaine et passe prendre de la quiche.

Crédits photo : TF1

5. Que Zazie a réveillé notre côté féministe obscur

On ne va pas sauter toutes griffes dehors systématiquement, on veut bien rigoler de temps en temps aux blagues. Tout ça pour dire que de base on ne se hérisse pas pour un oui pour un non. Sauf que gros choc. Tranquille devant ma télé, je détourne les yeux une demi seconde pour checker un peu mes snaps et là, qu’entends-je ? « un garçon manqué fait une fille réussie ». On ne sait pas trop dans quel sens il faut prendre cette remarque. Dans les deux cas notre bien-pensance bobo parisienne ethnocentrée vegan cycliste et amie du sans gluten nous dit que c’est no way.

Source photo : Giphy

6. Que Valentin F a chanté Your Song d’Elton John

Que c’est complètement biaisée mais c’est une de mes chansons favorite et que j’étais en joie.

7. Que le prix du décolleté le plus profond de la soirée revient à …..

Matt Pokora. Oui oui. La semaine dernière, on avait remarqué les motifs de sa chemise et il nous aura fallu 7 épisodes pour remarquer qu’elle est sacrément déboutonnée. Mais il ne fait pas s’en faire, au fond on l’aime Matt. Il a su faire son trou et en plus il a sauvé Enzo.

Source photo : Giphy

8. Que Mika a voulu tenter l’expérience

Et participer tel un candidat lambda. Ca lui a fait tout bizarre. Déjà parce que personne n’a applaudi quand il est arrivé (bienvenue chez le commun des mortels mon petit canard), mais aussi parce qu’il a pu se rendre compte du caractère ultra stressant de l’épreuve. A tel point qu’il en a oublié les paroles de sa chanson. Il n’empêche que c’était rigolo, Mika, je réitère on t’aime d’amour.

Crédits photo : TF1

9. Que Zazie a fait une roue

Tout ça pour que Mika aille dans son équipe alors que c’était pour de faux. Economise tes forces Zazie. Sinon, belle roue.

10. Qu’on a découvert le pokorisme

Ou le buzz au dernier moment histoire de ne pas déclencher d’autre buzz et de s’assurer que le candidat n’aura pas le choix. Bravo. Belle mentalité. Vous imaginez une demi seconde le stress pour le candidat? On ne te félicite pas Matt.

11. Que Valentin Stuff nous a éblouis

Par sa taille, par sa voix, par sa belle gueule. « J’étais laid à l’adolescence ». Ah bah Valentin un espoir pour nous tous. Dans tous les cas si tu veux venir me chanter des berceuses le soir, c’est quand tu veux. Et ça fait quand même beaucoup de Valentin pour une seule émission.

Crédits photo : TF1

12. Que vous devriez essayer de mettre pause à n’importe quel moment

Encore faut il que vous ayez le contrôle du direct sur votre télé. Logiquement si vous avez une box et bien c’est faisable. Vous savez quoi? C’est hyper drôle. Genre vraiment. Oui parce que croyez le ou non mais j’ai du mal à rester deux heures devant ma télé. Je bouge souvent. Et comme je ne voudrait rater pour rien au monde le détail le plus insignifiant dans un souci de déontoligie, parfois je mets pause. Et je me tape des barres. Toute seule. Rapport au fait que personne n’a envie de regarder The Voice avec moi un samedi soir.

Crédits photo : TF1

13. Qu’on a eu du Jessie J

Fait plutôt rare, parce que pour une fois il ne s’agissait pas de Price Tag. Je parie que moult personnes ne connaissent pas Jessie J, ou du moins ne la connaissaient pas avant cette chanson. En réalité, le point de ce top était juste une excuse pour vous dire que Do it like a Dude est vraiment cool.

14. Que ça y est, on a nos chouchous, nos petits poulains

Mais on ne citera personne, par souci d’équité (Vincent, Valentin Stuff, Nicola, Karla, Dilomé, Claire, Lucie, Ry’m, Manoah DÉFONCEZ TOUT LES GARS).

Source photo : Giphy

15. Que c’était les dernières auditions à l’aveugle

Samedi prochain c’est du sang, de la sueur et des larmes, ce sont les battles

On veut de la baston, et moi je vous dit à la semaine prochaine.