La loi est censée être faite pour nous garantir la sécurité et un minimum de bonheur quand on vit en société. Mais parfois, la loi, elle oublie d’encadrer certaines pratiques, ou alors elle ne sait pas comment les encadrer, ou, encore, elle n’a même pas envie de les encadrer. Et ça donne des trucs qu’on a le droit de faire sans risquer ni prison ni amendes. Des trucs très chelous, voire totalement choquants.

1. Retenir l'âge minimum de consentement sexuel pour chaque pays

Personne ne peut t’interdire de savoir à quel âge les jeunes (ou enfants, c’est selon) peuvent donner leur consentement légal pour faire du sexe. Personne ne peut t’interdire de retenir cet âge minimum pour tous les pays dans lesquels tu vas aller voyager. Certes. Mais celui qui fait ça, il est pas un tout petit peu bizarre ?

2. Se marier à 12 ans dans le Massachusetts

Certains Etats des Etats-Unis ne fixent pas de minimum légal d’âge pour se marier. Du coup, certaines filles de 12 ans se retrouvent mariées de force à des connards plus vieux qu’elles, qui eux sont tout à fait d’accord. En plus, même si l’âge légal de consentement sexuel n’est pas encore atteint pour la fille de 12 ans, le fait qu’elle soit mariée la fait tomber sous le cadre légal de l’institution maritale. Autrement dit, même si elle a 12 ans, son mari peut abuser d’elle sans trop se soucier d’aller en taule. Si vous avez envie de vomir c’est tout à fait normal.

Source photo : Giphy

3. Regarder des inconnus avec insistance sans jamais les quitter du regard

Absolument rien ne nous interdit de faire ça tant qu’on ne va pas plus loin et qu’on ne suit pas les étrangers comme dans le cadre du harcèlement. Pourtant, c’est vraiment incommodant pour la personne visée et surtout très chelou.

4. Les violeurs peuvent demander à avoir la garde de l'enfant né de leur viol dans le Maryland

Oui, c’est complètement révoltant. Chaque année, certains essaient de faire passer une loi pour abolir ce droit parental, et elle est à chaque fois rejetée par l’Etat. On vit quand même dans un monde très étrange.

5. Dans une ville au Mexique, on peut avoir des relations sexuelles en public

A Guadalajara, une ville qu’elle est assez dure à prononcer avec l’accent, les autorités ont voulu faciliter le travail de la police et ont donc autorisé les relations sexuelles en public. Elles ne deviennent un délit que si quelqu’un d’autre s’en plaint et fait appel aux forces de l’ordre. Si vous avez des délires bizarres, vous pouvez donc aller à Guadalajara et espérer que personne ne trouve vos ébats trop offensants.

6. Les paparazzi

Les mecs qui photographient les célébrités s’exposent à des amendes dans le cas où ils publient une photo sans l’accord de la personne photographiée, mais en soi rien dans la loi ne s’oppose à ce métier. Les magazines people ont de toute manière un budget pour régler les amendes qui tombent régulièrement.

Source photo : Giphy

7. La surveillance exercée par le gouvernement

« C’est pour votre sécurité » qu’ils disent, et d’un côté c’est vrai que si on peut éviter des attentats, pourquoi pas. Et c’est vrai qu’ils ne s’intéressent pas au gars qui va taper « big boobs » sur des sites pornos, ni à vos conversations avec votre partenaire. MAIS, en réalité, c’est révoltant de savoir que quelqu’un peut légalement regarder ce qu’on fait dans notre intimité.

8. Avoir 35 ans, être "ami" avec une fille de 17 ans en attendant qu'elle en ait 18

Vous voyez le hic ? C’est légal, mais on est encore sur un cas moral vachement discutable. Pour certains, ça sera de la pédophilie masquée, et pour d’autres ce sera simplement chelou. Nous on ne sait pas quels mots mettre là-dessus, mais quand on y pense on fait la grimace.

9. Le cannibalisme au Japon

Si le meurtre y est interdit, le fait de manger de la viande humaine ne l’est pas. En 2012, un artiste japonais avait même offert son pénis et ses testicules à manger à ses convives (qui avaient quand même tous déboursé 200 euros pour avoir ce droit.) Ça donne faim.

Source photo : Giphy

10. Venir lécher l'urinoir juste après que quelqu'un ait pissé dedans

Quoi ? Vous n’avez jamais fait ça ? Allez, franchement, vous n’êtes pas drôles. En tout cas, rien n’empêcherait les tarés qui voudraient s’essayer à cette pratique. C’est chelou, c’est même un peu triste, mais c’est légal.

(S’il vous plaît ne faites pas ça.)

11. Couper tes ongles des pieds dans les transports en commun

Imaginez la situation : c’est totalement écœurant. Maintenant, imaginez quelqu’un appeler la police pour signaler une personne qui se couperait les ongles dans le bus : ils vous riraient au nez. Eh oui, on peut être un gros crado en toute légalité.

T’en as d’autres, des trucs légaux et chelous ?

Source : Reddit