Parfois, tu as encore un peu de mal à réaliser que ce n’est plus toi l’enfant, mais ton môme. Même si tu te sens encore jeune, vif et vigoureux, il y a toujours deux trois détails qui te rappellent que c’est toi le parent maintenant. Allez, paye ton coup de vieux.

1. Ta première kermesse

La dernière fois que tu es allé(e) à une kermesse, t’avais gagné des Scoubidous à la tombola et ta mère avait fait un gâteau au yaourt. Bon bah là, c’est toi qui raques pour les billets de tombola, et tu tiens le stand de la pêche aux canards.

Source photo : Giphy

2. Quand tu es convoqué à l’école

Parce que ton môme en a mordu un autre, parce qu’il a des notes en chute libre, ou parce qu’il s’est battu dans les couloirs. Tu te dois de faire preuve d’autorité, de demander à ton enfant de s’excuser et de lui expliquer que la violence, c’est mal (alors que le petit con en face l’avait clairement mérité).

3. Quand ton môme t’appelle « Papa » ou « Maman »

La première fois que ça arrive, ton coeur a un raté, et tu fais tout pour le faire répéter. Plus tard en grandissant, il hurlera « mamaaaaaan » ou « papaaaaa » à chaque fois qu’il se cassera la gueule ou qu’il ne trouvera pas ses chaussettes.

Source photo : Giphy

4. Quand tu remplis ton avis d'imposition

Et que tu dois déclarer un ou plusieurs enfants à charge, et voir, comme par magie, ta part d’impôts diminuer.

5. Quand les seules photos dans ton téléphone sont celles de ton gamin

Alors qu’avant, ton téléphone était plein à craquer de selfies avec tes potes, ton mec, ton chat, de photos de vacances avec tes pieds dans la piscine. Maintenant, c’est ton môme sur le pot, au parc, sur un poney, avec une couche sur la tête.

6. Quand tu te mets une grosse mine le soir, et que t’es quand même debout à 7h pour le petit déj'

Et avec le sourire en plus, s’il vous plait, à rajouter du lait sur les Chocapic de ton enfant, te retenant de vomir toutes les 10min et priant pour ne pas gerber dans le bol de ton môme.

Source photo : Giphy

7. Quand c’est dans tes bras que ton môme se réfugie

Quand il a peur du voisin qui lui dit bonjour, quand il tombe de son vélo, quand il a fait un cauchemar.. C’est dans tes bras à toi qu’il se sent en sécurité, parce que c’est toi son parent.

8. Quand tu te lèves 7 fois dans la nuit

Alors que tu voudrais juste pioncer d’une traite comme tout être humain normal, mais que tu dois te lever parce qu’il a fait un cauchemar / a mal aux dents / a vu un monstre sous le lit.

9. Tu te dis trop souvent « putain, ça passe vite »

A chaque fois que tu tombes sur une photo de ton môme à la maternité, tu le regardes assis à côté de toi et tu n’arrives pas à réaliser le nombre d’années qui sont passées entre le moment où cette photo a été prise et celui où ton gamin te ramène son premier flirt à la maison. On est en quelle année déjà ?

10. Quand tu te transformes en loup-garou parce qu’on a touché à un cheveu de ton môme

Tu te retiens très très fort de ne pas hurler sur le môme qui a osé mordre le tien en petite section de maternelle, mais c’est pas l’envie qui en manque. On touche pas à ton bébé putain, c’est la règle ok ?

Source photo : Giphy

Tu le sens, le coup de vieux ?