L’argent, c’est ce formidable outil économique qui permet à tout un chacun d’acheter des spéculoos et donc d’accéder au bonheur. Et je sais pas si vous avez remarqué, mais on peut même s’en servir pour s’acheter d’autres trucs comme un ticket de métro ou la mairie de Levallois-Perret. Il y a d’ailleurs tout un tas de trucs absolument indispensables qu’on peut acheter, mais faute de promotion, on ne le sait pas. Il est temps d’en parler.

1. Une étoile

Depuis quelques années, des sites internet proposent, à partir d’une vingtaine d’euros, de donner votre nom ou celui de votre âme sœur à une étoile. Mooooh, c’est trop mignon. En plus, c’est beaucoup plus cool d’appeler une étoile Corentin ou Joséphine que Benetnash ou Miaplatsidus. Les scientifiques ne sont décidément pas des poètes.

Problème : ces noms ne sont pas tout à fait reconnus par la NASA

Source photo : Giphy

2. Une couleur

Il est en effet possible de déposer certaines couleurs, un peu comme des marques. Ainsi, Anish Kapoor a « acheté » le noir le plus noir du monde, ce qui fait que toute personne ayant envie de l’utiliser lui devrait du pognon ou se prendrait un bon gros procès dans les dents. Les artistes sont, comme vous pouvez vous douter, enchantés par ce genre de pratiques.

3. Une parcelle d'Ecosse

Le site highlandtitles.fr vous permet, à partir de 38€, de vous acheter une toute petite parcelle d’Ecosse et du coup de vous faire appeler Lord ou Lady. La noblesse c’est plus ce que c’était.

Source photo : Giphy

4. Un pixel sur un site internet

Certains financent leurs études en vendant des chouchous sur la plage, d’autres en vendant des pixels sur Internet. Chacun son truc. En 2005, un étudiant britannique conçoit un site internet qui consiste en une seule page de 1000 × 1000 pixels. Il décide de vendre les pixels 1$ pièce, comme encarts publicitaires. Comme on est sur internet et que tout est possible, il vend tout et les prix s’envolent. De l’argent très bien dépensé.

5. Une licence dans un club de chessboxing

11 rounds, 6 de boxe et 5 d’échecs. Le combat se termine en cas de K.O ou d’échec et mat. Il existe des vrais clubs pour le pratiquer. On attend avec impatience la première compétition de 1-2-3 soleil-saut en parachute.

6. Une machine à couper le beurre

Et parce qu’un peu d’autopromo ne fait pas de mal, il y a un topitruc qui te sert à couper le beurre. Au cas où vous sauriez pas vous servir d’un couteau.

7. Un maillot de bain porté par Karim Benzema

Oui, le site looklive.com te permet d’acheter des vêtements qui ont été portés par des stars, photos à l’appui. Je préfère vous prévenir, on est assez loin des prix d’occasion classiques.

Source photo : Giphy

8. Une carte d'adhérent de la Celtic League

On dirait le nom d’un championnat de Hockey universitaire en Norvège. Mais non, la Celtic League est bien un parti politique. Un véritable contre-pouvoir d’ailleurs, si on en juge par leur présence dans les médias.

9. Le domaine jesuis.cool

En regardant un peu les domaines internet encore libres, certains qui semblent pourtant évidents sont toujours disponibles. Jesuis.cool en est un, et il me semble être le domaine idéal pour votre société de ventes de cotillons en e-commerce.

10. Le nouvel album d'Adamo

Attention, info énorme : L’amour n’a jamais tort est sorti en 2016, et pourtant je suis sûr que vous ne l’avez pas acheté. Maintenant que vous le savez, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Voilà plein de belles façons de dépenser ton argent.