Le progrès ça fait peur. Parfois, cette peur est justifiée. Parfois non. En tout cas, les frayeurs inhérentes aux nouvelles technologies sont parfois allées un tout petit peu loin. Comme quoi, quand on parle de théories farfelues, plus c’est gros plus ça passe.

1. Aux débuts de la Nintendo DS, les parents ont eu peur que les pédophiles contactent leurs enfants sur le PictoChat

C’était légitime hein, dès qu’on se trouve face à une nouvelle forme de technologie on a tendance à craindre toujours le pire. Sauf qu’en réalité personne n’a jamais été confronté à des pédophiles sur Nintendo DS car comme on le sait les pédophiles se sont pas du tout à la page question jeux vidéos.

Source photo : Giphy

2. Beaucoup de gens ont un peu flippé avec les premières toilettes

Les premières chiottes effrayaient les gens parce qu’ils avaient peur que les canalisations reliées aux égouts fassent des remontées puantes dans les salles d’eau et ramènent plein de maladies. Bon, on ne peut pas vraiment leur en vouloir, c’est vrai qu’on revenait de loin question hygiène, les gens déféquaient à leur fenêtre avant de voir au cours du XXème siècle les salles de bains s’immiscer dans leurs lieux de vie.

3. Certains ont refusé de toucher les premiers ordinateurs

La « cyberphobie » est un truc qui existe encore aujourd’hui mais qui a trouvé son origine avec l’arrivée des premiers ordinateurs. Les gens avaient peur d’être électrocutés au contact de ces machines d’un nouveau genre, mais flippaient aussi de se voir remplacés par elles. Cela dit, sur ce dernier point, les craintes se sont avérées légèrement justifiées. Mais ça, ça s’inscrit dans un mouvement de lutte contre la technologie qui remonte au XIXème siècle.

Source photo : Giphy

4. Les gens ont souffert de nausées lors des premiers "voyage" en ascenseurs

Quand les ascenseurs sont arrivés, on a été vachement perturbés. Les gens n’étaient absolument pas habitués à être dans ce genre de machines qui te fait monter les étages à vitesse grand V. Du coup, ils posaient des galettes indignes de ce nom dès qu’ils grimpaient dans ces monte-charges.

5. On flippait tellement des premières voitures "sans chevaux" que la loi imposait qu'un homme marche quelques mètres devant muni d'un drapeau rouge

Autrement appelé de « Red flag act », cette loi visait à sécuriser la circulation des premières voitures à moteur (qui je le rappelle ne roulaient pas à plus de 10 km/h). S’ils avaient su à quel point la France s’est mis à feu et à sang quand on a limité la vitesse des départementales à 80 km/h…

6. On a eu peur que les premiers tampons donnent des orgasmes aux femmes

Alors que les premiers tampons pointent le bout de leur nez dans les années 30, on craint en effet que les femmes en période de règles se retrouvent à avoir des orgasmes multiples à force d’avoir un tampon dans le vagin. Malheur. A l’époque on ne se doutait pas que le véritable danger c’était surtout les produits contenus dans le tampon lui-même.

Source photo : Giphy

7. Lors des premiers téléphones, certains ont cru que ces appareils nous mettaient en contact avec le Diable

Bon faut se remettre dans le contexte. La technologie ne s’est pas encore infusé dans tous les foyers, et le concept de parler à une autre personne au bout du monde par l’intermédiaire d’un câble était assez peu envisageable. Alors certaines personnes qui avaient le sens de la folie ont commencé à dire que le téléphone servait à converser avec les démons. OUPS.

8. Les gens ont eu peur de l'invention de l'autotune pour l'avenir de la musique

Et entre nous, ils ont eu raison. Même si personnellement, je ne peux plus me passer de mon appli pour convertir ma voix en autotune et laisser des messages de qualité à mes camarades ou aux membres de famille.

9. Les jeux vidéos dont on a cru qu'ils rendaient les enfants agressifs

Une croyance vieille comme le monde qui continue de perdurer alors même qu’aucune étude ne prouve que les enfants qui jouent aux jeux vidéos soient plus violents que les autres. Donc mettons-nous d’accord une bonne fois pour toute, les jeux vidéos ne rendent pas violents, pas plus que de regarder des films violents, parce qu’on n’est pas des Shadoks et qu’on a une toute petite capacité d’esprit critique.

10. Les vaccins

Et c’est embêtant parce que cette peur est très actuelle. Alors que les vaccins nous empêchent de crever de maladies de merde comme il y a un siècle, il existe toute une mouvance de gens qui se dressent contre l’usage de vaccins. Quand on sera tous morts de la coqueluche, on aura l’air cons mais bons. Tout ça c’est parce qu’on joue trop aux jeux vidéos.