Il ne faut pas toujours cracher dans la soupe, les périodes d’essai, ça a du bon. Surtout quand c’est pas au travail. Ça devrait même être une obligation pour plein de trucs si on y réfléchit bien. Et comme on aime bien réfléchir, ça tombe bien.

1. Un nouveau coloc

Tu vas quand même t’engager à vivre avec lui pour un bout de temps, en prenant le risque d’être en galère s’il ne paye pas sa part du loyer, ou s’il commence à faire caca dans le salon. Le colocataire peut se révéler un véritable calvaire quand il est mal choisi. C’est pourquoi on devrait pouvoir l’expulser sous quelques mois s’il ne convient pas à nos attentes (si par exemple il ne respecte pas le code couleur en s’habillant en marron le mardi alors qu’on avait dit que le mardi c’était bleu bordel).

Source photo : Giphy

2. Le président de la république

Franchement ce serait plus simple, comme ça pas d’embrouille, si on n’est pas content on le vire au bout de deux mois, il touche quand même ses indemnités aux ASSEDIC (parce qu’on n’est pas non plus des tyrans). Comme ça rebelote élections présidentielles, comme ça pas de président mais juste des candidats, finalement ce serait plus constructif. Ouais à Topito, on fait aussi de l’humour politiquement engagé.

3. Ton premier enfant

Il crie, il morve, il fait caca partout, il bave, il est tout mou. Ce truc est juste une grosse arnaque. On devrait pouvoir le rendre à la maternité si on n’est pas satisfait et qu’on n’arrive à aucun progrès au bout de quelques semaines.

Source photo : Giphy

4. Un prof

Parce que le gars tu sais que tu vas te le taper un an alors franchement s’il ne te convient pas c’est peut-être mieux de sécuriser le périmètre en demandant au directeur de le congédier pour avoir un nouveau prof et ainsi de suite. Comme ça on est sûr de pas avoir de prof du tout, sa c la vré solution pour réussire dans la vit, l’éducasion c pour les tapettes.

5. Un animal de compagnie

Tu voulais un chat qui se livre docilement à tes caresses, se love dans tes bras avec amour et ronronnement, résultat tu te retrouves avec un vieux chat de gouttière miteux qui fait de l’eczéma et te refile la gale. C’est là que la période d’essai serait de la plus grande utilité.

6. Les chroniqueurs de l'émission "On n'est pas couché"

Quand on est un habitué de Ruquier, cette question est fondamentale. Parce qu’on sait qu’on va se les coltiner deux ou trois ans et qu’on va devoir subir les vidéos virales de leurs éclats de violence avec des invités au bord du suicide face à leur discours assassins. MALHEUR.

Source photo : Giphy

7. Un match de rugby mdr

Genre ce serait une période où tu marques plein d’essais quoi. ÉNORME.

8. La vie

C’est sympa ce truc mais il y a tellement de fois où on aimerait pouvoir recommencer depuis le début parce qu’il y a eu une couille dès les premières années. C’est vraiment pas cool de nous forcer à continuer jusqu’au bout alors qu’il suffirait d’une petit « reset » pour qu’on fasse mieux dès le début.

Source photo : Giphy

9. Un stage

Le bon kiff pour un employeur d’embaucher que des stagiaires en période d’essai, et du coup de ne pas avoir besoin de les payer s’ils n’ont pas fait suffisamment leurs preuves dans le cadre de leur période d’essai de 8 huit mois sur leur stage de deux ans. Le droit du travail, c’est notre dada.

10. Le mariage

Ah ça au début on est heureux, naïfs, convaincus, par l’intensité de notre amour et puis en fait on se marie et l’être cher qu’on croyait infaillible commence à tomber malade d’une grave maladie qui le tuera à petit feu sur une trentaine d’années. OK SUPER, BONJOUR L’ARNAQUE. Si seulement on pouvait mettre fin à cette période d’essai pour cause de « partenaire non conforme ».

Source photo : Giphy

Like si tu trouves que ce top n’est pas drôle et que j’aurai dû être virée avant ma période d’essai.