Crédits photo : Fernando Takai

Ça y est, vous avez assez d'argent, vous avez surmonté vos appréhensions, et vous avez plein d'idées : vous êtes fin prêt-e pour la belle aventure du tatouage. Mais avant de vous faire chatouiller au dermographe, sachez reconnaître les fausses bonnes idées. Après le top des pires tatouages en photo, voici donc 10 choses à éviter, pour votre bien.

  1. Un chat
    Vous, vous pensez "petit animal kikinou", eux penseront "disciple asservi à l'hégémonie féline qui va bientôt grossir les rangs de notre armée". Les chats vont dominer le monde incessamment sous peu, ne les encouragez pas.
  2. Un trompe-l'oeil de maladie dégueulasse
    Ça vous semblait follement amusant de faire croire au monde entier que vous aviez la lèpre, histoire qu'on vous foute la paix dans les lieux publics. Vous allez au mieux finir en quatre par trois sur des affiches du Métro pour inciter aux dons, au pire en quarantaine à durée indéterminée.
  3. Le nom des gosses
    Classique du mauvais goût, qui signale à la société que vous êtes trop con-ne pour vous souvenir du nom que vous avez donné vous-même à vos rejetons. Si en plus vous lui avez filé un prénom pourri...
  4. Des outils de jardin
    L'esthétique des outils de jardin ne se prête pas vraiment à l'art souvent complexe du tatouage. Un arrosoir, une bêche ou un râteau présentent un intérêt plastique très relatif.
  5. De la bouffe
    Assumer son amour de la boustifaille, c'est bien, mais pas comme ça. Vous risquez de vous faire mordre à la pause déjeuner par un collègue affamé qui aura eu votre tatouage gastronomique sous le pif toute la journée.
  6. Un plan
    Les autorités penseront que vous venez de vous évader de prison et mettront tout en œuvre pour vous y remettre. Quel intérêt sinon de se faire tatouer un plan? Le métro, répondront les petits malins. Certes... Mais faudra mettre à jour en cas de remaniement de la RATP, ce qui est particulièrement fastidieux.
  7. Un drapeau très laid
    Même si vous êtes un-e nationaliste convaincu-e, imaginez le rendu final de ce genre de drapeaux. Certaines particularités (gros pigeon, zigouigouis, petits bateaux rigolos, Kalashnikov...) méritent qu'on y réfléchisse à deux fois avant de graver dans le marbre épidermique son amour pour un pays.
  8. Un animal moche
    Sachant qu'avec un tatouage d'animal "courant" (le chienchien, le Tigre, la salamandre, l'araignée, le scorpion, le gentil dauphin, la gentille licorne...) vous aurez l'air con, alors imaginez un instant un cochon de mer ou une taupe à nez étoilé. Trop d'originalité tue l'originalité, et vous vous ferez peur chaque fois que vous croiserez votre reflet.
  9. des organes génitaux
    On ne sait pas trop pourquoi, on sait encore moins comment, mais depuis quelques temps les organes génitaux sont devenus un motif de tatouage à la mode. Si vous ressentez une affection profonde pour les vagins et les phallus, contentez-vous d'en dessiner partout sur les murs ou sur vos feuilles d'impôt, plutôt.
  10. Une blague (même bonne)
    La blague de l'ours et du lapin, c'est vrai qu'elle était excellente. Mais la voir sur votre avant-bras depuis 8 ans, c'est un peu lourd. Vous auriez du vous contenter de la noter dans votre main avec un bic.

Et vous, des idées à ne surtout pas mettre en pratique ?

Top soumis par sojamilk78