On n’a même pas passé septembre que vous avez déjà l’impression d’avoir raté votre vie de parent pour l’année scolaire à venir. Mais non, mais non, arrêtez de vous flageller. Ce n’est pas parce que vous avez fait tout ça que vous êtes complètement indigne.

1. Votre enfant avait déjà des poux le 3 septembre.

Belle perf ! Et puis attention, un élevage entier. Visiblement, ça fait tellement de générations de poux qu’ils sont là que vous avez sans doute croisé l’arrière grand-père.

2. Vous n'avez toujours pas fourni l'attestation d'assurance scolaire.

Vous avez beau savoir que c’est réglé en un coup de fil, ça fait partie des choses que vous procrastinez chaque année jusqu’à fin octobre dans le meilleur des cas. C’est pire qu’une déclaration d’impôts ce bouzin, mais quand vous l’aurez enfin, ça sera bon comme se vider enfin la vessie après trois heures d’embouteillage.

3. Vous n'avez toujours pas jeté un coup d'oeil au carnet de correspondance.

Ne tardez pas trop, quand même, il y a quand même déjà au moins deux mots de l’instit rapport à l’assurance scolaire.

4. Vous avez pris 12 feuilles Canson couleurs vives grammage 160g format 24x32 cm...

… Alors que c’était marqué 12 feuilles Canson couleurs vives grammage 160g format 21×29,7 sur la liste de fournitures. Quand votre enfant vous a fait remarquer l’erreur vous lui avez dit « on s’en balec’, vous êtes un fucking rebelle, sans déconner.

5. Vous n'avez pas pleuré, le premier jour de la rentrée.

Enfin si, un tout petit peu, quand vous avez réalisé que vous n’aviez toujours pas trouvé de nounou pour venir chercher votre enfant à la sortie le soir-même.

6. Vous n'avez strictement rien compris à cette histoire de Cycle 1, cycle 2, cycle 3

Et le pire, c’est que vous vous en cognez totalement, du moment que votre enfant apprend à lire et que la bataille de Marignan c’était en 1789.

7. Vous avez déjà du mal à faire ses exercices de géométrie.

Un effort, par pitié, il est seulement en petite section. Les cubes, ça va dans les trous carrés, c’est quand même pas compliqué, vous n’y mettez pas beaucoup de bonne volonté.

8. Vous n'avez pas étiqueté ses crayons de couleur.

Ni même son cartable, et encore moins son petit manteau de rentrée. À cause de vous ses copains vont l’appeler « Made in China », et ce sera la risée de la cour de récré.

9. Ça ne vous a même pas traversé l'esprit d'aller regarder le menu de la cantine.

On vous jure qu’il y a des parents qui font ça, pour « éviter les doublons ». Il manquerait plus que leurs enfants mangent deux fois dans la même journée des carottes et du riz, AHAHAH, imaginez un peu. (Ta gueule)

10. Vous venez de retrouver dans votre sac les cartes postales qu'il avait écrites pour ses copains

Là, c’est un peu le moment où vous avez envie de pleurer. Et c’est normal. Parce que franchement c’est super méchant, il y avait passé la demi-journée pendant que ses cousins égoïstes jouaient dans la piscine.

Allez, pas d’inquiétudes, il vous reste 297 jours jusqu’au 4 juillet 2020 pour montrer qui c’est, le boss des parents d’élève. (Vous)