Le règne de l’hygiène va enfin prendre fin. Sus aux solutions bactériologiques ! Mort aux cotons-tiges ! Cachez-moi ce savon Roger Cavaillès que je ne saurais voir ! Vous perdez un temps fou à nettoyer des trucs qui ne se porteraient pas plus mal s’ils baignaient dans leur saleté originelle. En plus, c’est scientifique.

1. Les oreilles

Selon la plupart des scientifiques, les oreilles s’autonettoient. Le surplus de cire s’évacue automatiquement, notamment pendant qu’on mange (oui, ce n’est pas nécessairement le meilleur moment). »Les oreilles, c’est comme le cul, ça se lave » rejoint donc la cohorte des expressions consacrées complètement débiles, avec « Je dis ça, je dis rien » et « marmite fixée jamais ne bout ».

Source photo : Giphy

2. Les chats

Comme la langue des chats est râpeuse, elle fait le même taff qu’un peigne et retire leurs poils morts. Les chats passent 1/3 de leur journée à se lécher, soit à peu près le temps d’un humain au travail. Du coup, plonger ton chat dans l’eau, ça revient à recevoir un coup de fil de ton boss alors que tu es en terrasse en train de boire une bière.

Source photo : Giphy

3. Les brosses à dents

Récapitulons : on humidifie la brosse, on met du dentifrice dessus, on se frotte énergiquement les dents, on rince la brosse à dents et on la laisse sécher. A quel moment pensiez-vous qu’il était utile de nettoyer une brosse qui n’est en contact qu’avec des trucs propres ? Sortez de chez vous, prenez l’air un peu. Ça semble logique, mais s’il vous faut confirmation

Source photo : Giphy

4. Les jeans

Le PDG de Levi’s a déclaré qu’il ne lavait jamais ses jeans. L’objectif est avant tout écolo : il faut 10.000 litres d’eau virtuelle pour fabriquer un jeans. Si ensuite vous le mettez à la machine sans arrêt, vous allez assécher à vous seul la nappe phréatique la plus proche. Si toutefois vous trouvez ça dégueulasse, la start-up américaine Odo a développé un jeans doté d’une technologie autonettoyante.

Source photo : Giphy

5. Le four

Pyrolyse n’est pas un Dieu de l’Olympe, c’est une fonction de votre four. Fini le génocide d’éponges contre la vitre marronnasse : on met en marche la pyrolyse, qui consiste à détruire les déchets par l’augmentation intense de la chaleur, et pendant ce temps-là on peut lire un livre, chanter au karaoké ou apprendre à faire la roue.

Source photo : Giphy

6. Les champignons

Eplucher les champignons ne sert vraiment à rien ; les laver noie leur saveur et fout leur texture en l’air. Si vous êtes hygiéniste, vous pouvez toujours passer un coup de brosse dessus pour enlever les minuscules bouts de terre. Si vous êtes farceurs, vous pouvez préparer une blanquette avec des champignons hallucinogènes.

Source photo : Giphy

7. Les cafetières italiennes

Il ne faut jamais laver une cafetière italienne avec du produit vaisselle, sauf si vous souhaitez ensuite boire à vie du café au savon et des bouts de métal attaqués au détergent. A vrai dire, l’usure interne du métal améliore la saveur du café et lui donne du corps. Oui, ok, je suis pas spécialiste en café et je n’ai rien trouvé de mieux que de dire « du corps », parce que j’avais pas le vocabulaire exact, mais enfin on s’est compris.

Source photo : Giphy

8. Le vagin

Le vagin dispose d’un système autonettoyant. Des millions de bactéries y travaillent pour conserver un milieu acide stable. Milieu complètement foutu en l’air par l’utilisation de savons pas adaptés. L’arrivée d’eau massive dans les muqueuses a de plus valeur de nid à germes. Je vous le dis, c’est scientifique. Raison de plus évidemment pour ne pas avoir de rapport sexuel dans la flotte, à moins évidemment que vous adoriez le délicat gratouillis de la mycose.

Source photo : Giphy

9. La viande

On conseille souvent de laver la viande avant de la cuire. En réalité, l’eau ne fait que propager les risques de salmonelle un peu partout. La cuisson doit suffire à éliminer les risques. Après, si vous êtes anglais et que vous mangez de la viande bouillie, c’est autre chose.

Source photo : Giphy

10. Les bouquins

Vous n’allez pas, page par page, époussetez cette Critique de la raison pure en allemand offerte par quelqu’un que vous pensiez amical et qui traîne dans la bibliothèque. A vrai dire, si vos bouquins prennent la poussière, c’est peut-être que vous ne lisez pas assez. Du coup, mieux vaut ne pas les nettoyer du tout, sous peine d’être jugé par l’académie tout entière.

Source photo : Giphy

Imaginez un peu tout le temps que vous venez de dégager maintenant que vous n’avez plus à nettoyer tout ça. Si vous étiez un chat, vous pourriez l’utiliser pour vous lécher toute la journée.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :