Républiiiiique… République. Strasbourg Saint-Denis… Strasbourg Saint-Denis. Bonne Nouvelle ! Bonneuhh Nouvelle.

Ainsi vas-tu ton chemin, rythmé par les arrêts et les odeurs de transpiration, le nez plongé dans quelque lecture visant à te faire oublier le défilé éternel des stations et l’éloignement de ton lit. A chacun sa technique.

1. 20 minutes ou Direct Matin

Tu fais toujours un grand sourire à la dame à casquette quand elle te tend le 20 minutes. Tu subdivises ton trajet en petits plaisirs et te garde l’horoscope pour la fin. Pour le reste, tu es content de pouvoir lire une actualité publicitaire un peu naze afin d’avoir de quoi alimenter les conversations à la machine à café. Tu n’iras pas chercher plus loin, mais lira avec attention l’article sur Véronique Genest, en page 3, et les critiques TV. Bref, ta vie est un peu nulle quand on y réfléchit.

Source photo : Giphy

2. Un bouquin en anglais

Tu essaies de te la péter genre je suis bilingue, mais tout le monde sait que ton seul objectif, quand tu lis une sorte d’énorme best-seller en anglais, c’est d’améliorer la LV1 que tu n’as jamais pu consolider au collège. Désormais, te voilà plongé dans les aventures heroic fantasy de quelqu’elfe de pays lointain que tu suis en consultant régulièrement ton dictionnaire sous peine de rien comprendre aux scènes de bataille. Au fond, tu détestes l’heroic fantasy, mais tu n’avais pas non plus le courage de te lancer dans Jane Eyre. Bonne lecture.

3. Le dernier Goncourt

Pour faire bonne mesure et surtout comme tout le monde, tu t’intéresses à l’actualité littéraire avec le soin de ne pas donner dans la vulgarité. Non, toi, au Relais H, tu vises le Goncourt. Tu n’es pas le seul, mais ça te donne une petite aura supplémentaire que tu es seul à déceler. D’ailleurs, l’affectation avec laquelle tu gardes le bandeau « Prix Goncourt » en évidence sur la couverture, t’en servant pour marquer la page à la fin de chacun de tes trajets, n’impressionne personne. De toute façon, tu ne lis que dans le métro et ton trajet est très court ; heureusement, car le livre te fait chier comme un rat mort.

4. L'actu sur son Smartphone

Tu es connecté. Tu es tellement connecté que des dizaines de notifications intempestives viennent interrompre ta lecture à mesure que tu progresses dans ta compréhension du monde. Prévoyant, tu as téléchargé les articles avant de pénétrer sous-terre et maintenant te voilà aux prises, entre Nation et Bastille, avec les enjeux internationaux de la crise qatarie. En vrai, ton attention est distraite toutes les 5 secondes par tes notifications et tu n’as rien compris à la crise qataries ou à la situation en Syrie, mais tu espères bien que tout le monde, autour de toi, te tiens en haute estime.

Source photo : Giphy

5. L'Equipe

Tu n’es pas satisfait du changement de format du journal. Avant, tu pouvais envahir la Pologne tranquillement – la Pologne et ton voisin de strapontin. Désormais, tu as le sentiment de feuilleter un tabloïd, lisant et relisant des articles traitant de matchs que tu as déjà vu et dont tu sais déjà tout. De toute façon, tu passeras ta journée de boulot à relire des articles afférents à ces mêmes sujets sur L’Equipe.fr, parce que le sport, c’est ton dada et que tu ne peux pas t’en passer. Par contre, tu sautes assez régulièrement les articles de fond sur le golf, te les réservant pour le trajet retour, quand tu n’écoutes pas un podcast de sport du genre Ronds comme des ballons.

6. Un bouquin de cours

L’examen est mal barré. Te voilà contraints de réviser ta physique-chimie en allant à l’école, ce qui signifie soit que tu vis dans un taudis où tu n’as pas le temps de travailler tellement ton père bat ta mère et ta petite soeur infirme pousse des cris infâmes toute la nuit, soit que tu es un gros glandu qui t’organise mal. Quoiqu’il en soit, les annonces incessantes des stations rythment l’accélération de ton stress alors que le contrôle approche et que ton impréparation saute de plus en plus aux yeux. Avec tout ce stress, voilà que tu n’as rien compris au cours. Pauvre de toi.

7. Une lettre de l'administration

Il est relativement probable que tu sois en train de te battre pour obtenir, au choix : la nationalité française, un emploi, un échelonnement de tes paiements en retard à l’URSSAF, une remise de la part des impôts. Dans tous les cas, cette lettre te stressait tellement que tu es en train de la lire et de la relire dans le métro, fébrile, ne sachant si tu trouveras l’énergie de décoder le sous-texte des articles de loi qui y sont mentionnés ou s’il ne vaudrait pas mieux en finir tout de suite.

Source photo : Giphy

8. Guillaume Musso ou assimilé

Tu t’en fous du qu’en dira-t-on. Tu t’en fous d’être jugé. Et puis, à son époque, Baudelaire aussi était critiqué ! Et Zola ! Et Flaubert ! Et Maupassant ! Et tant pis si tu n’en as lu aucun des 4 parce que toi, ton kiff, c’est Guillaume Musso mais qui a dit qu’un livre devait forcément être écrit avec des mots compliqués et avoir une couverture fade ? Qui a fit qu’on n’avait pas le droit de lire des livres dont la couverture était couverte de petits chatons mignons ou bardée de titres évocateurs comme « L’endroit où les amours naissent » ou « De l’autre côté de la vie » ? Qui êtes-vous pour me juger ? Je lis ce que je veux, quand je veux, et je vous envoie chier avec votre snobisme. Oui ça va je souffre d’un manque de reconnaissance culturelle, et alors ?

9. Un guide de Paris

You are probably trying to go to the Eiffel Tower and I am delighted to tell you that you’re not in the right subway line to get there. Cheers.

10. Les plans du métro

Tu as oublié ton bouquin, tu te fais chier comme un rat mort, et te voilà les yeux rivés au ciel à regarder et reregarder le plan de métro en comptant et recomptant les stations à l’infini, brevetant ainsi la technique dite du « Marmite fixée jamais ne bout », laquelle consiste à rallonger psychologiquement un trajet en ne pensant, pendant son accomplissement, qu’à son accomplissement lui-même. Alors, c’est quoi ta station préférée ? République ou Mairie des Lilas ? T’as vu, la 9, elle est sacrément longue, hein ? A ton avis, c’est quoi la ligne la plus longue ? La 8 ? La 9 ?

Source photo : Giphy

Please mind the gap between the train and the platform. Cuidado con el espacio entre el wagon y el anden.