Ça ne vous aura pas échappé : on arrive au bout d’une décennie. Alors on fait le bilan, calmement, en se remémorant chaque instant, on parle des histoires d’avant comme si on avait 50 ans. On liste les meilleurs films des années 2010, les meilleures séries des années 2010, les meilleurs moments sur Twitter des années 2010. Et désormais on se rappelle toutes ces choses qu’on était obligés de bien aimer pendant les dix dernières années.

1. L'Equipe de France

Autant en 2010 tout pile il fallait la détester, autant depuis 2016 et surtout depuis 2018 on ne peut plus trop se permettre de faire la fine gueule vu qu’on est CHAMPIONS DU MONDE.

2. Thomas Pesquet

Le mec arrivait à être sympa depuis l’espace. A tel point que ça en devenait gênant tellement il était sympa dans l’espace. On en venait à se demander s’il aurait pas mieux valu envoyer un mec pas sympa, quitte à l’éloigner très très fort de nous.

3. Charlie Hebdo

On ne va pas revenir sur les tragiques événements de 2015, mais rappelons nous que tout le monde se réunissait en disant Je suis Charlie, ce qui était pas pratique pour connaître les prénoms des gens.

4. Game of Thrones

Parce que depuis 2011, si tu regardais pas Game of Thrones, tu avais à peu près tous tes printemps gâchés par les discussions des gens autour de toi. Et même si on avait le droit de détester la dernière saison, c’est seulement parce qu’on adorait la série et qu’on était déçu.

5. Intouchables

Omar Sy + François Cluzet = film familial le plus familial de toutes les familles du monde et une comédie qui réunit des générations. Donc si tu n’aimais pas, c’est que tu ne faisais pas partie d’une génération, tu étais donc seul et personne ne t’aimait.

6. Christiane Taubira

Parce qu’elle en a quand même pris plein la gueule alors qu’elle cherchait simplement à élargir le mariage aux personnes de même sexe et à désemplir les prisons, parce qu’elle parlait bien et qu’elle semblait beaucoup moins rompue à l’exercice vil de la politique que d’autre, parce qu’elle incarnait quelque chose à une époque où les élites n’incarnent plus grand’chose.

7. La raclette

Meme absolu de la décennie et moi qui n’aime pas ça je peux vous dire que ça m’a créé des ennemis et qu’à l’heure où je vous parle un genre de gorille se tient derrière moi car ma tête a été mise à prix par les raclettos.

8. Stromae

« Le Jacques Brel électro ». Bon, c’était peut-être un peu exagéré, mais on voit mal comment il aurait été possible de passer à côté de Stromae pendant les années 2010 vu qu’il était partout, tout le temps.

9. Johnny Hallyday

Parce qu’une fois mort, les gens deviennent beaux, même si on ne les aimait pas avant. Et si on ajoute la querelle sur l’héritage entre Laetitia et les enfants Hallyday, on se dit que Johnny nous manque parce que s’il était pas mort, on n’aurait pas à subir en continu les news à ce sujet-là.

10. Greta Thunberg

Parce qu’elle a 16 ans et que c’est la seule personne dont la voix porte et qui est en train d’essayer de bouger les lignes pour la planète.

Par contre, on n’avait toujours pas le droit d’aimer Hitler.