« Si j’étais président de la République, jamais plus un enfant n’aurait de pensée triste. Je nommerais bien sûr Mickey premier ministre… » chantait Gérard Lenorman qui, Dieu soit loué, n’a jamais été président de la République parce que bonjour le bordel avec la souris toujours de bonne humeur à Matignon. Surtout, Gégé ne saisissait pas les vrais enjeux d’une passation de pouvoir entre un type classe et une sorte de gloubiboulga perruqué aux faux airs de moussaka géante. Si Obama doit l’avoir là (je montre ma glotte), il peut encore réserver à son successeur quelques petites festivités d’accueil histoire de lui pourrir la vie.

1. Changer le mot de passe du Wifi

Soit avec un truc hyper long, plein de zéros et de o, de façon à maximiser les erreurs potentielles. Soit avec des phrases du type « Donald_Trump_aime_le_pipi », « Coincoincoin_Donald ». Histoire de bien montrer c’est qui qui domine.

2. Gracier des assassins spécialisés dans le meurtre de vieux bonhommes à teinture

Arguer de leur bonne conduite en prison. Se frotter les mains.

Source photo : Giphy

3. Déclarer la guerre à la Russie

La veille de la passation de pouvoir. Ensuite, se délecter de voir l’autre débile devoir gérer la crise avec ses potes.

4. Coller le fauteuil du bureau présidentiel au sol

A une distance du bureau telle qu’il serait impossible pour un mec de la corpulence de Trump de se glisser sur son siège.

Source photo : Giphy

5. Demander à Valérie Damidot de refaire la déco des logements du président

Ça sera autrement mieux que ces trucs dorés qui brillent de partout.

6. Abonner la Maison Blanche à Tracteur magazine

En précisant bien que l’on veut aussi recevoir tous les numéros passés depuis la création de cette revue hebdomadaire, en 1971. Oui, stockez les 47 cartons là, sur le lit.

7. Remplacer tout le personnel de la Maison Blanche par des Mexicains

Réviser leur salaire à la hausse.

Source photo : Giphy

8. Déglinguer les machines à laver de la Maison Blanche pour qu'elles rétrécissent toutes les fringues

Attendre patiemment la première apparition publique de Donald.

9. Accrocher des posters de Poutine partout avec des émojis cœur coeur

Partout. VRAIMENT PARTOUT.

Source photo : Giphy

10. Mettre des panneaux "Interdit aux blonds" sur chaque porte

« Même teints ».

11. Changer la langue officielle des Etats-Unis pour l'Espagnol

Rendre obligatoire l’utilisation de l’Espagnol dans toutes les allocutions officielles. Mesure à effet immédiat. Attendre le discours sur l’Etat de l’Union en se frottant les mains.

12. Laisser traîner un faux passeport sur lequel il est indiqué qu'on n'est pas né aux Etats-Unis

Imaginer Trump le montrer à tout le monde en disant « Je le savais ! Je le savais ! »

Source photo : Giphy

13. Remplacer tous les numéros des dignitaires officiels dans le carnet d'adresse de la Maison Blanche par des standards d'escorts

Spécialisée urologie.

14. Déposer un dossier pour que les Etats-Unis adhèrent à l'UE

En demandant une procédure accélérée et en ne discutant aucune condition.

15. Installer un robot relié à tous les haut-parleurs de la Maison Blanche

Le programmer pour qu’à chaque mention du terme Mexique, il lance automatiquement un corrido mariachi à fond les ballons. A FOND LES BALLONS.

16. Retourner TOUS les objets et meubles de la Maison blanche

Tout à l’envers. Même les toilettes. Serrer la main de Trump. Partir. Rire.

17. Changer les miroirs pour qu'ils obscurcissent le teint de celui qui s'y regarde

Laisser croire à Trump que, peu à peu, il devient Noir.

18. Dévisser toutes les vis sur les seuils des portes

Attendre que Donald se lève pour pisser en pleine nuit.

19. Nationaliser les entreprises de Trump

Juste comme ça. Pour voir.

20. Pendant toute la passation, être interrompu par des appels de très haute importance émanant de dignitaires étrangers

Pour chaque appel, parler dans une langue étrangère rare et compliquée en affectant une mine très très concernée. Regarder Trump d’un air entendu pour lui faire croire qu’il est supposé comprendre ce qu’il se passe.

Source photo : Giphy

Obama peut aussi lui dire qu’il n’a pas eu le temps de trier les mails de la Présidence depuis 1 mois. Il y en a 1,789 million à parcourir.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :