Tu l’as repéré dans la foule. Tu l’as repéré, et tu n’as plus qu’un objectif : faire des bébés sans qu’il y ait de bébés à la fin. Tu connais les techniques, tu es prêt. Tu es sans doute ivre, aussi, ce qui explique pourquoi tu penses connaître les techniques et être prêt. Mais la science n’est pas de ton côté.

1. Etre trop sérieux

Une étude menée par Harvard explique que, dans le cadre de la séduction, l’humour dans les échanges permet aux deux parties de se sentir plus intelligentes. Ca vaut donc carrément le coup de ne pas parler dossiers en crépi pendant 1 heure et de préférer regarder une anthologie des sketchs de Dany Boon si on veut, derrière, échanger des miasmes sexuels.

2. Faire des régimes à répétition

Une étude de l’université de Saint Andrew estime que les formes, surtout chez les femmes, ne sont pas nécessairement des freins au désir sexuel. Confrontés à des photos, les hommes tendent à désigner comme plus désirables les femmes dont le corps est normal ou en léger surpoids que celles qui sont trop maigres. Deux bonnes raisons (avec celle de ne pas être trop sérieux) de ne pas s’encombrer de discussions à la con sur le gluten.

Source photo : Giphy

3. Tendre vers la normalité

En 2006, l’Université du Queensland a mené une étude sur les préférences des hommes et des femmes dans le choix de leurs partenaires sexuels. De manière générale, les deux sexes ont exprimé une attirance supérieure pour les personnes sortant du lot, dont le physique, les vêtements ou les opinions n’étaient pas assimilables à celle d’un panel Ipsos. Inutile donc de taire cette vieille passion pour les publicités vintage de sopalin.

4. Se mettre des rembourreurs de poitrine

Viren Swami, une universitaire britannique, psychologue universitaire britannique, a mené une étude montrant que les hommes obsédés par les gros seins sont aussi les plus sexistes. Plus un mec est cool, plus il se fout de la taille des seins de sa partenaire, globalement. Après, rien ne vous empêche d’avoir envie de coucher avec un mec sexiste.

Source photo : Giphy

5. Jouer les richards

L’université de Dundee a mené une étude sur le rapport entretenu par les filles à l’argent. La plupart des filles n’en ont rien à secouer que vous soyez ou non pété de thunes. En revanche, elles essaieront de voir si vous êtes beau ou super moche, ce qui est assez logique. Vouloir à tout prix payer l’addition par principe macho aurait plutôt tendance à faire passer un mec pour un gros débile que pour un mec avec qui on a envie de mélanger ses sécrétions.

6. Trop parler

Aborder quelqu’un avec qui on a le sentiment qu’il se passe quelque chose et lui parler trop longtemps est la meilleure manière de se prendre un stop. Une étude publiée dans le Journal of Experimental and Social Psychology a montré que, plus les hommes trouvaient une femme attirante, plus ils se retrouvaient à raconter n’importe quoi, à perdre leurs moyens, à avoir l’air vraiment trop bizarre. Cela tient au fait que l’excitation provoque une irrigation excessive du cerveau qui tend à tout brouiller.

Les femmes, en revanche, ne sont pas atteintes du même syndrome face à un homme qu’elles jugent attirant.

Source photo : Giphy

7. Montrer un intérêt passif

Exprimer son intérêt par un sourire et sans agir est une bretelle d’entrée sur l’autoroute de la masturbation seul dans son lit. Le truc, c’est que les études empiriques menées par les sites de rencontre, à l’image d’OKCupid, prouvent que le désintérêt exprimé par un homme envers une femme est une des composantes de sa désirabilité. Dans ce cas, les hommes présentant une photo sur laquelle ils ne regardaient pas directement la caméra étaient 1,5 plus likés que les autres. En réalité, il s’agirait de se montrer chaleureux et accessible sans pour autant hurler « J’AI ENVIE DE BAISER ET TU CONVIENS PARFAITEMENT A CE DESIR ».

8. Danser comme un con

Danser, c’est cool, si on danse bien. Mais si on danse mal, c’est contreproductif. Plusieurs études indiquent que les partenaires potentiels tendent à considérer la qualité de la danse comme une indication subliminale de la qualité de la baise à venir. Danser super mal revient donc à dire « viens bébé, on va aller faire du mauvais sexe ensemble ». Plus on vieillit, plus cette tendance s’accentue. Un vieux en train de danser se coltine systématiquement une image ringarde de mec-qui-essaie-mais.

Source photo : Giphy

9. Faire des compliments débiles

D’après des études menées sur des sites de rencontre, dire à une femme qu’elle est attirante ou tout simplement belle la dispose à te foutre un vent. Ca a une forme de logique : une fille jolie entend tout le temps qu’elle est jolie, d’une part, et le lui dire revient donc à faire montre d’une absence totale de personnalité ; le compliment est l’arme du mec qui n’en a pas d’autre, du reste, et fait passer le flatteur pour un type qui ne sait pas faire.

10. Proposer une bonne grosse soirée danse des canards et projection de Shoah

Une étude menée par Topito indique que les hommes et les femmes ayant proposé à leur cible de regarder Shoah en faisant une danse des canards n’avaient jamais dépassé l’étape du « une autre fois, j’ai pistoche ».

Source photo : Giphy

Tout ça ne nous dit pas COMMENT faire.

Source : Cracked