une_assemblee
Crédits photo : wikipedia

Il y a quelques jours dans la discrétion la plus totale, la loi Hadopi a été enterrée par l'Assemblée Nationale ce qui n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. Sauf qu'en regardant un peu l'hémicycle jeudi soir dernier on se rend compte qu'ils étaient 7 députés présents. SEPT. Pas vraiment une surprise quand on sait que l'amendement constitutionnel qui avait suivi les attentats de novembre avait été voté par un hémicycle aux trois quarts vide. Alors que faire pour motiver un peu nos députés ? Que pourrait-on bien leur filer pour les remobiliser et leur donner envie de s'investir pleinement dans leur mission ? Voici quelques propositions.

  1. Leur filer plus de 5000 euros bruts par mois
    La motivation au bureau ça commence par un bon salaire et les déput-ah, excusez-moi, on me dit que c'est déjà le cas. Bon. Point suivant alors.
  2. Ajouter à ça des indemnités de résidences et de fonction, ce serait la moindre des choses
    Par exemple, je ne sais pas moi, 1500 euros non imposables en plus, histoire de vraiment être serein de ce côté là et mettre toutes ses forces dans son engagement pour la patr-ah, on me dit que c'est déjà le cas. Bon. Point suivant alors.

    Source photo : Giphy
  3. Leur accorder le cumul des mandats, histoire qu'ils se changent un peu les idées
    C'est vrai qu'à force ça doit être lassant d'être député, et ils pourraient bien se distraire un peu en étant maire par exemple ? Ah on me dit que c'est déjà le cas. Bon. Point suivant alors.
  4. Ajouter à ça un petit pactole de 5 570 € bruts, non imposable et qu'ils dépenseraient comme ils veulent
    On pourrait appeler ça l'Indemnité représentative de frais de mandat et ils pourraient en profiter pour s'acheter des fringues, de la bouffe, des voyages. Ce serait non imposable et il n'y aurait AUCUN contrôle dessus, un peu comme de l'argent de poche quoi. Ah, devinez quoi, on me dit que c'est déjà le cas. Bon. Point suivant alors.
  5. Un accès gratuit au réseau SNCF (1re classe)
    Parce qu'un député doit pouvoir faire son chemin entre Paris et sa circonscription sereinement et dans les meilleures conditions, il serait normal de leur allouer un petit budget transport. Ah c'est déjà le cas ? On pourrait alors y ajouter une quarantaine d'allers/retours en avion vers leur circonscrip-ah ça aussi c'est fait. Bon. Point suivant alors.

    Source photo : Giphy
  6. Et puis aussi les taxis gratuits à Paris
    Parce qu'on sait à quel point se déplacer dans Paris peut être problématique, on pourrait offrir la gratuité des taxis à tous les députés dans Paris intra-muros, on leur doit bien ça, après tout ils nous représen-ah c'est déjà le cas ? Bon. Point suivant alors.
  7. Une petite allocation d'aide au retour à l'emploi pendant 3 ans, pour pas se retrouver dépourvu
    Ce ne serait que justice, une petite alloc d'aide au retour à l'emploi une fois leur mandat termin-oh, ça aussi ça existe déjà ? Booooon. POINT SUIVANT MERCI.
  8. Mettre en place une petite retraite de député de 1 549 € mensuels pour un seul mandat de cinq ans.
    Vous allez me dire que c'est déjà le cas c'est ça ? Bon. Point suivant alors.

    Source photo : Giphy
  9. Leur payer 5 lignes téléphoniques et leur connexion Internet, pour faciliter un peu leur taff
    Député c'est recevoir plein d'appels, plein de mails tous les jours, et il faut bien pouvoir gérer ça tranquillement. Leur payer des lignes téléphoniques et une connexion semble être le minim-OK. ÇA AUSSI ILS L'ONT. OK. NEXT.
  10. Bonus : L'obligation d'être présent lors de votes à l'Assemblée
    Oh bien sûr pas tous les votes non plus hein, ce ne sont pas des machines, mais un petit carnet de présence quoi, et avec des sanctions un peu plus sévères qu'une petite pénalité sur leur argent de poche vous voyez ? Vous allez me dire que ça existe déjà, c'est ça ? Ah non tiens, ça ça n'existe pas.

On reparlera de baisser vos indemnités plus tard, contentez-vous déjà de faire votre boulot et on sera tous très contents.