Durant ta scolarité, la trousse sera un objet fondamental qui t’accompagnera année après année. Oui, seuls les vrais savent mais une trousse ça ne se change jamais, elle doit porter les traces de ton évolution de la première année du collège à la terminale avec son lot de honte et de cicatrices indélébiles. Mais aussi son lot de cadavres. Ces trucs qui sont rentrés un jour dans ta trousse et qui n’en sont jamais sortis vivants.

1. Les cartouches d'encre

Vides ou pleines tu les cumules dans ta trousse alors que ça fait deux ans que tu n’as plus de stylos plume, mais tu ne peux pas te résoudre à les jeter. D’autant plus que les billes qu’elle contient sont un trésor rare et de valeur supérieure.

Source photo : Giphy

2. Les recharges de critérium

Pourtant tu sais que si ton critérium est vide tu vas tout simplement en racheter un et jamais penser à le recharger comme on voudrait te l’imposer. Sauf que tu toi tu es un être libre et marginal qui aime s’affranchir des règles et des conventions.

3. Le côté bleu de la gomme

Tu t’en es jamais servi pour la simple et bonne raison que tu n’as jamais compris à quoi ça servait. Le monde représente encore pour toi un paquet de mystères irrésolus.

Source photo : Giphy

4. ...Mais aussi un autre petit bout de gomme dégueulasse

C’est le petit bonus. Le morceau de gomme qui est trop petit pour que tu l’utilises confortablement mais que tu ne peux te résoudre à jeter parce que quand même merde quoi C’EST DE LA GOMME !

5. Un squelette de stylo

Le truc il a plus d’encre, il a plus de bouchon, il est pété en deux, il ressemble à rien, c’est plus qu’un morceau de plastique sans honneur qui sert à que dalle. Fais ton deuil. Enterre-le dans la poubelle si tu veux. Il va falloir être fort/e.

6. Un mot de Caroline pour te dire qu'elle casse

Tu l’as gardé bien précieusement pour te souvenir que toutes les femmes n’étaient que des êtres perfides dont la raison d’exister se résumait à te nuire. À commencer par ta mère.

Source photo : Giphy

7. Une antisèche qui date d'il y a deux ans

Le pire c’est que non seulement tu ne l’avais pas utilisée (le simple fait de concevoir ton antisèche t’a permis de mémoriser ton cours), mais en plus ça t’a valu une heure de colle parce que tu as réussi à te faire griller ton antisèche inutile. Ta vie n’est qu’une accumulation de paradoxes honteux.

8. Un bouchon qui ne rebouche plus rien

A-t-il encore une raison de vivre ? Quel espoir peut-il encore caresser pour accomplir son destin ?

9. Des épluchures de crayon à papier

Qu’est-ce qu’il s’est passé dans ta tête au moment de tailler ton crayon ? À quel moment ton cerveau s’est mis en veille pour t’empêcher de te lever et de jeter les épluchures à la poubelle (quitte à attendre la fin du cours parce que c’est malpoli de se lever pendant que le prof il cause) ?

10. Une table de pique-nique

Tu es allé trop loin.

Source photo : Giphy

D’aucuns diront qu’on y trouve aussi le respect et le secret de l’arme nucléaire. Mais j’ai jamais cru ce gars.