100 ans, le bel âge. On peut faire chier l’infirmière en réclamant la double dose de morphine, faire tout un ramdam en jouant les dingos, picoler et fumer autant qu’on veut : ça ne changera plus grand-chose. 100 ans, le bel âge. On en aura connu des choses, en 100 ans. Hein, on pourrait en parler des heures à des gens qui n’auront d’autre choix que de nous écouter par respect. Tiens, parlons-en, dis.

1. La mort de Raspoutine

C’est vrai que quand on réfléchit à l’idée que c’était un sorcier qui était écouté par l’Empereur Nicolaï II, on a du mal à croire qu’il n’est mort qu’en 1916. Pourtant, il est mort en 1916. Le temps file, hein.

Source photo : Giphy

2. La fermeture éclair

Le premier brevet de la fermeture éclair a été déposé par Gideon Sundbäck, un ingénieur américain, en 1913, mais sa commercialisation n’est pas intervenue avant les années 20. Avant, on avait des boutons, c’était classe aussi, mais moins pratique pour aller pisser rapidement. Aujourd’hui aussi, on a parfois des boutons.

Source photo : Giphy

3. La Finlande

L’indépendance de la Finlande a été prononcée en 1917. Avant ça, la Finlande avait vécue sous la domination successive de la Suède et de la Russie. Depuis, la Finlande est devenue pas mal riche.

Source photo : Giphy

4. Le concept d'adolescence

Le concept d’adolescence semble assez logique quand on voit des individus d’âge compris entre 10 et 20 ans avec des boutons, une drôle de voix et des idées ridicules. Pourtant, ce n’est qu’en 1944 que l’expression teen-age apparaît pour la première fois dans le magazine Life.

Source photo : Giphy

5. Les antibiotiques

La pénicilline n’a été découverte qu’en 1928 par Alexander Fleming comme chacun qui ne dormait pas en cours de bio ce jour-là sait. Mais ce n’est qu’en 1940 que la substance fut purifiée et diffusée à grande échelle, notamment pour soigner des infections liées à la guerre.

6. La fin des lois raciales aux Etats-Unis

Les lois Jim Crow, instaurant une ségrégation dans les Etats du Sud américains, n’ont été abolies qu’en 1964. Pourtant, la dernière loi ségrégative est intervenue après en 1965, après que la ségrégation a été déclarée inconstitutionnelle par la Cour suprême. Petits paradoxes de l’horreur.

7. Le Droit de vote des femmes en France

On le sait, généralement, mais c’est quand même toujours bon de rappeler qu’en France, il a fallu attendre 1944 pour permettre aux femmes de voter. Beaucoup moins que 100 ans.

Source photo : Giphy

8. La Révolution russe

A mesure que le temps passe, les choses qui autrefois étaient contemporaines le deviennent un peu moins. Tout de même : quand on pense à la Première guerre mondiale, on a l’impression que ça appartient vraiment au siècle dernier ; mais quand on pense à la Révolution russe, on n’a pas la même impression. Eh oui : 1917. 99 ans. 99 ans. Ca nous rajeunit pas. Surtout quand on se dit qu’au moment de la Révolution russe, l’équivalent de la Révolution russe pour nous, aujourd’hui, en 2016, c’était la chute de Napoléon.

Source photo : Giphy

9. La fin d'A la recherche du temps perdu

Le dernier tome de la saga (ahahahah parler de saga c’est génial) de Proust est sorti en 1927. On aurait tendance à situer ça fin XIX°, parce qu’on est inculte et bébête.

10. La naissance de Kirk Douglas

Comme il a écrit une lettre à l’occasion des élections américaines, on s’est rappelé l’existence de Kirk Douglas, ancien maxi-star du cinéma hollywoodien période âge d’or, père de Michael qui est déjà pas mal vieux, et surtout vivant, et encore plus surtout presque centenaire. On aurait pensé qu’un type dont le premier film date de 1946 serait né avant ça. On aurait pensé.

11. La fin de l'Empire ottoman

Un état qui est né en 1299 aurait sans doute dû s’éteindre quelque part vers quatorze-cent-quelque-chose. Bah non : 1923. Même pas un siècle. Et maintenant ils se tapent Erdogan. Quelle vie que cette vie.

12. Le premier film parlant

Le chanteur de jazz date de 1927. Avant ça, les gens mimaient les répliques au cinéma. Du coup, le cinéma coûtait pas 10 euros. Tout est lié.

Source photo : Giphy

13. La fin de la Troisième république

C’est pas parce que personne, y compris les personnes qui l’ont connue, ne se souvient de la Quatrième république, qu’il faut oublier qu’elle a succédé à la Troisième république, laquelle s’est terminée avec la capitulation française en 1940. Penser à la Troisième république, c’est imaginer des gens avec des chapeaux qui marchent très vite. Oui, bah les gens faisaient ça, dans les années 1930.

14. L'indépendance réelle de l'Australie

L’Australie n’est pas totalement indépendante. Mais, de fait, jusqu’en 1986, l’Angleterre aurait pu tranquillement faire des lois pour le territoire australien. Le côté pragmatique des Anglais les en retenait ; perso, j’aurais peut-être obligé tout le monde à porter un slip kangourou, pour le fun, mais personne n’a jamais voulu me donner les responsabilités idoines, et de toute façon, je parle mal Anglais.

Source photo : Giphy

15. Le roman Autant en emporte le vent

Le film étant sorti en 1939, on aurait imaginé que le roman de Margaret Mitchell dont il est adapté était contemporain des sœurs Brönté et de la conquête de l’Ouest. Bah non. 1936, le roman. 1936. Pullitzer en 1937. Excusez-moi du peu. La littérature historique existait déjà dans l’histoire. Mise en abîme, les mecs.

Ca nous ravieillit pas, tout ça.

Source partielle : Reddit


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :