Le monde appartient aux flemmards. Ni plus ni moins. On a beau avoir une fâcheuse tendance à glorifier les lève-tôt et les courageux qui jamais ne se laissent séduire par la fainéantise, on doit beaucoup à la flemme. Je dirai pas qu’on doit plus à la flemme qu’au courage mais je dirai que la flemme a quand même permis beaucoup de choses chouettes.

1. L’existence de la Kryptonite dans Superman

On croit fâcheusement que la kryptonite était présente dans les comics originaux de Superman. Mais c’est une erreur. Le concept du talon d’Achille du super-héros a été inventé dans une émission radio datant de 1943 « The Adventures of Superman ». La question, c’est pourquoi ? Si on a bien compris, c’est parce que l’acteur qui faisait la voix de Superman voulait se faire des pauses pépouze. Or, dans la mesure où la voix de Superman changeait au contact de la Kryptonite, un autre acteur pouvait alors remplacer celui qui interprétait Superman. Bref ce serait grâce à la flemme de l’acteur qu’on aurait trouvé la krypto-solution comme entourloupe.

Source photo : Giphy

2. L'invention de la roue ? grosse flemme de bouger son cul

On s’est tellement habitué aux roues depuis tout ce temps qu’on voit mal comment on pourrait vivre sans aujourd’hui. Mais si l’on y pense bien, l’invention de la roue est le pur résultat d’une bonne grosse fainéantise. Parce que c’était moins fatiguant de faire rouler un truc plutôt que de le porter, eh ouais pas con. De cette invention a découlé la charrette, la voiture, le train, l’avion. Des trucs qui existent juste parce qu’on a la flemme de marcher à pied. Et qu’on n’a pas assez de congés pour prévoir d’aller dans le Limousin à pied pour les vacances aussi.

3. La vraie voix de Dark Vador n'a pas été créditée au générique (dans un premier temps)

Celle de James Earl Jones a ainsi remplacé la voix un peu pourrie de David Prowse qui incarnait le grand méchant. Au départ, George Lucas pensait même à Orson Welles, mais résultat c’est l’autre acteur à qui l’on doit également la voix de Mufasa dans Le Roi Lion qui s’y est collé. L’histoire drôle dans cette affaire c’est que James Earl Jones se serait présenté au studio de doublage sans savoir du tout de quel film il s’agissait, il a surtout accepté pour payer ses factures. 7000 $ en poche pour devenir la voix la plus culte de tous les plus grands méchants du cinéma, c’est pas cher payé.

4. La couverture de l'album Abbey Road des Beatles devait être au départ sur fond de l'Everest

Le titre en cours était d’ailleurs « Everest ». Mais ces grosses feignasses avaient tellement la flemme de se taper un long voyage qu’ils ont laissé tomber le plan. A la place, Paul McCartney a plutôt suggéré qu’on renomme l’album au nom de la rue où se situaient les studios EMI (qui ont d’ailleurs été renommés Studio Abbey Road). Du coup plus besoin de se bouger, il suffisait de prendre une simple photo d’eux dans la rue à côté du studio et le tour était joué. Merci la flemme.

5. La télécommande, vous avez dit flemme ?

C’est l’invention par excellence provenant de la flemme. Et là on commence à flipper parce que si on regarde un peu toutes les dernières grandes inventions, elles sont toutes liées à une certaine forme de flemme. De l’appli Deliveroo parce qu’on a la flemme d’aller chercher sa bouffe, aux appli d’achats en ligne parce qu’on a la flemme d’aller en boutique. Finalement la flemme peut nous repousser dans nos pires retranchements.

6. Les ralentis de la série Alerte à Malibu servaient à rallonger les épisodes au max

La série culte des amateurs de plages bien roulées et de bouées de sauvetage bien huilées est aussi connue pour ses ralentis. Procédé dont elle a parfois (toujours) un peu (trop) abusé. Eh bien le créateur de la série David Hasselhoff a révélé que c’était pour répondre à une demande la production pour combler des minutes d’antenne. Juste parce que dans le fond les gars avaient la flemme d’écrire des scènes en rab. On les remercie pour avoir laissé cette oeuvre derrière eux.

Source photo : Giphy

7. Le tube de SOS Fantômes a été écrit à la va-vite en deux minutes

Alors que la chanson est devenue un tube planétaire, il faut savoir qu’elle a été crée par Ray Parker, Jr. dans l’urgence avec une petite flemme dans les pattes. Deux jours seulement pour créer le tube qui restera 3 semaines en tête du box-office en août 1984.

8. Mondrian avait la flemme de dessiner des ronds

Clairement les ronds, c’est un truc qu’il ne pouvait pas sentir du tout mais alors DU TOUT. C’est pourquoi il a plutôt tout misé sur le côté rectangulaire en traçant des lignes en veux-tu en voilà. Et on peut dire que ça lui a plutôt réussi parce qu’un tableau de Piet Mondrian avec des ronds, ça aurait quand même fait super bizarre.

Source photo : Giphy

Source :

Cracked

Quora