Sur Reddit, les médecins ont la parole. Et les médecins ont envie de vous dire des trucs qui peuvent parfois sembler de bon sens, mais qui vous maintiendront en bonne santé et leur permettront de vous y aider. Par exemple qu’il est inutile de leur mentir, ou encore qu’une perte de poids, même légère, peut être l’expression d’une maladie grave. Ce genre de choses.

1. Ça sert à rien de mentir aux médecins

À rien du tout. Si on vous pose la question du nombre de cigarettes que vous fumez ou de votre consommation d’alcool, ce n’est pas pour vous juger, mais pour orienter un diagnostic. Mentir ne sert à rien du tout, si ce n’est à rallonger le parcours médical en cas de problème et à sauver son ego qui n’était de toute façon pas menacé.

2. Il faut surveiller son poids

Une perte ou une prise de poids rapide est souvent le signe que quelque chose cloche. Quelque chose qu’on peut détecter et soigner vite si l’on surveille son poids. La plupart des gens se foutent royalement de prendre ou de perdre 2/3 kilos, mais en réalité ça peut être un signe d’une maladie plus ou moins grave, depuis des infections des reins jusqu’à des cancers. Ou alors qu’on est enceinte, hein.

Source photo : Giphy

3. L'Ibuprofène ne soigne pas, il calme

Quand on a la crève, on est contagieux. Si l’on prend de l’ibuprofène, on est en état de bosser, mais c’est le meilleur moyen pour créer un début d’épidémie. Il ne faut pas aller bosser quand on n’est pas soigné. Pareil pour les gosses : il faut éviter de les envoyer à l’école quand ils sont malades, sinon tous les gosses autour d’eux seront malades à leur tour.

4. Une perte d'audition doit se traiter tôt

Si on a le sentiment d’avoir perdu un peu d’audition, quel que soit son âge, il faut aller consulter, même si cette perte peut sembler insignifiante ou si on a l’impression de somatiser. Plus on attend, plus les connexions nerveuses des oreilles aux cerveaux seront affectées si l’on et vraiment atteint. Et ensuite, c’est le bordel.

5. Il faut connaître son passé médical

Ses vaccins à jour, les trucs qui nous sont arrivés petit, son groupe sanguin, les médicaments que l’on a pris, les allergies que l’on a développées. Sinon, ensuite, c’est l’enfer pour les soignants qui doivent procéder à des vérifications pas toujours pratiques pour peu qu’on ait changé de ville et qu’on ait été soigné à la fois par des établissements publics et privés. Non, vraiment, faut retenir ou noter.

6. Tant que tu ne les as pas testées en milieu médical, tes allergies peuvent être fictives

Les parents sont les champions du monde de l’allergie fictive détectée au petit bonheur la chance quand on était petit. J’ai dû attendre mes 30 ans pour me rendre compte qu’en fait je n’étais pas du tout allergique à la pénicilline. Les parents fabriquent des légendes que l’on répète ensuite à tous ses médecins mais qui ne sont souvent fondées sur rien. Si vous avez un doute sur une allergie, faites un test médical pour être fixé.

Source photo : Giphy

7. Les infections virales ne peuvent pas être traitées par les antibiotiques

On parle quand même d’un truc qui a engendré une campagne de pub maousse. C’est pas des conneries : les antibiotiques, c’est pas automatique, tout ça, tout ça. Au-delà de l’inefficacité de la démarche, prendre trop d’antibiotiques nous expose à une accoutumance du corps aux agents des antibiotiques qui deviendront ensuite inopérants quand on aura vraiment besoin d’eux. C’est un enjeu de santé publique.

8. N'utilisez pas de cotons tiges

Ça pousse le cérumen au fond des oreilles, ça obstrue l’ouïe, c’est dégueulasse et ça ne nettoie rien. Le seul truc à faire, pour se nettoyer les oreilles, c’est de se foutre de l’eau dedans sous la douche. Voilà. Pour le reste, ne touchez pas à vos oreilles, elles n’ont rien demandé du tout.

9. Il ne faut pas négliger les maladies mentales

Quand ça va vraiment pas, il faut se faire soigner. Les maladies mentales peuvent tout à fait vous tuer, en fait. Bien sûr il y a la dépression, mais il y a aussi des maladies dégénératives. Le cerveau, c’est de la chimie et si l’on est pas bien, c’est probablement que la chimie ne fonctionne plus normalement. Outre le suivi psy, sachez que même les électrochocs peuvent parfois produire des miracles sur des personnes qui débloquent totalement. Ce sont des maladies comme les autres.

10. Si vous avez l'impression de faire une crise cardiaque, prenez de l'aspirine

Pas du Doliprane, pas de l’ibuprofène, pas un truc comme ça, de l’aspirine, une vraie, une belle, une simple aspirine. Et ensuite courez à l’hôpital. En vrai, l’aspirine peut vous sauver la vie et c’est le meilleur réflexe à avoir avec bien évidemment appeler au secours.

Source photo : Giphy

On mourra moins bête (et sans doute plus vieux).

Source : Reddit