Seul état américain à être situé en dehors du continent nord-américain, Hawaï est une véritable machine à fantasmes pour touristes avides d’aventure et de dépaysement extrême. En gros, Hawaï, c’est le pied. Pour la plage, les rivières de lave, les falaises dentelées photographiées et filmées sous toutes les coutures, la gastronomie, les colliers de fleurs, la musique… Sans oublier ces petits coins un peu moins connus. Des endroits comme ceux que nous avons débusqué juste pour vous…

1. La plage de sable noir de Punalu'u

La lave a donné naissance à cette superbe plage de sable noir. Un spot assez incroyable. Une plage majoritairement de basalte, rapporté sur la côte par les vagues et créée suite à l’explosion de la roche. Attention néanmoins car la baignade peut être un peu dangereuse dans la zone. Rapport aux rochers tranchants et aux courants d’eau douce. Une légende raconte même que les Anciens avaient pour habitude, en période de sécheresse, de plonger munis d’une carafe pour récupérer de l’eau potable. La plage de sable noir de Punalu’u est aussi particulièrement appréciée par les tortues imbriquées et les tortues vertes. Deux espèces en voie de disparition qu’il est conseillé de laisser en paix.

View this post on Instagram

halfway home.

A post shared by Susanna Fogel (@susannafogel) on

2. Le plus grand labyrinthe de plantes du monde

Créé en 1998, ce labyrinthe compte quelques 14000 plantes. Du coup, il peut parfois être difficile de s’y retrouver. Mais vu que c’est un peu le but de la chose c’est cool. Les visiteurs les plus balèzes, à savoir ceux qui arrivent à rallier le centre (en forme d’ananas) le plus rapidement, ont l’insigne honneur de voir leur nom inscrit sur un tableau à l’entrée. Sinon, juste pour info, il faut environ une heure pour arriver au bout sans se presser mais le record est de 7 minutes.

View this post on Instagram

Dazed in the maze??

A post shared by Austin Palmer (@austinkardell) on

3. Le sanctuaire des chats de Lanai

L’île de Lanai est principalement connue des touristes grâce à l’hôtel Four Seasons qui s’y est installé. Les 3000 personnes vivant sur l’île gravitent d’ailleurs autour de cet établissement de standing. Mais l’île compte aussi des habitants qui n’en ont rien à cirer du Four Seasons. Des habitants légèrement plus poilus aussi. Car à Lanai, il y a des chats. Beaucoup de chats. Créé en 2009, ce sanctuaire compte environ 500 pensionnaires. Et comme les choses sont bien faites, on peut rendre visite à ceux que l’on appelle les Lions de Hawaï. De 10h à 15h seulement.

4. The Blue Room

On attribue le bleu de la grotte de Waikapalae au soleil qui se reflète sur la calcite. Bleu seulement visible aujourd’hui à marée haute alors que le soleil brille au nord du parc national Ha’ena. Il est par contre fortement déconseillé d’y nager et surtout de boire l’eau. Des cas de leptospirose ayant été rapportés.

View this post on Instagram

#Waikapalae Cave #kauai

A post shared by Matthew Reeves (@sirreeves) on

5. Les lieux de tournage de Lost

Dans Lost, les naufragés se retrouvent sur une île mystérieuse avec des ours polaires, une fumée noire carnassière et des Autres plutôt hostiles. Dans la réalité, ils sont en fait tous à Hawaï, sur l’île Oahu, où a été tournée l’immense majorité des scènes. La plupart des séquences de flash back, censées se dérouler à Los Angeles ou ailleurs ont aussi été tournées à Hawaï. Aujourd’hui, même si le show est terminé, on peut ainsi visiter plusieurs sites et voir des restes de décors, avec par exemple des morceaux de la carlingue de l’avion, des vans de la Dharma Initiative et d’autres sites que les fans reconnaîtront immédiatement. Il est même possible de manger dans le restaurant de poulet d’Hurley. En fait, il s’agit d’un fast food de la chaîne Popeye’s.

6. Valley of Temples

On reste sur Oahu, à une petite demi-heure d’Honolulu, avec un lieu étonnant, par ailleurs également utilisé pour simuler la Corée du Sud dans Lost. Un écrin de nature dans lequel trône fièrement le sublime temple japonnais Byodo-In, soit une réplique exacte d’un temple situé à Uji au Japon. Construit en 1968 pour commémorer le centenaire de l’arrivée des premiers japonnais à Hawaï, ce monument présente la particularité d’avoir été réalisé sans aucun clou.

7. Les piscines de lave de Mokolea

Un ensemble de piscines naturelles créé par le remplissage par les vagues de cavités formées par les coulées de lave. Les visiteurs apprécient beaucoup de voir dans ces bassins éphémères des créatures marines provisoirement piégées. De quoi là encore bien remplir son compte Instagram.

8. Le Lahaina Banyan Court

Ancienne capitale du royaume d’Hawaï, Lahaina abrite un parc assez remarquable, dans lequel on peut admirer le plus grand banian de l’archipel (et l’un des plus grands des États-Unis). Un arbre étonnant à la base d’une canopée parfaite pour prendre le frais les jours de grosse chaleur. Et puis c’est beau. Mais genre vraiment beau !

9. L'épave d'avion d'Oahu

Il était une fois en 1948… En pleine mission de routine à bord de son avion Corsair, Roger (en fait, le nom du pilote n’est pas connu mais Roger sonne plutôt bien non ?) doit faire face à divers problèmes l’obligeant à amerrir en douceur près des côtes d’Oahu. Roger qui s’en sort sans une égratignure, laissant son avion couler tranquillement au fond de l’océan. Aujourd’hui, le Corsair est toujours visible. Une famille d’anguilles a pris possession des lieux et tous les ans, de nombreux plongeurs y viennent pour faire de jolies photos. Attention, car vu la profondeur à laquelle se situe la carcasse de l’avion, des mesures de précaution doivent être observées. Des professionnels seront ravis de tout vous expliquer sur place pour éviter à vos tympans d’exploser lors de la remontée.

10. Ka Lae

Ce nom désigne le point le plus méridional d’Hawaï (et donc des États-Unis). Un endroit proposant une vue à couper le souffle. Néanmoins, ici aussi la prudence est de mise car en plus des vents violents (un parc éolien a été installé à proximité), il faut aussi composer avec les courants. Les pécheurs, nombreux dans le coin, pourront vous en toucher deux mots.

View this post on Instagram

#808 #hawaii #hilife #bigisland #kalae

A post shared by Aaron (@aoccot) on

Bienvenue à Jurassic Park ! Et surtout, dépensez sans compter !