Source photo : Gregor Rohring

Légende vivante de l'athlétisme international, "Lightning Bolt" vient de rappeler à tout le monde que le roi de la piste, l'homme le plus rapide du monde, c'était lui. Grandissime favori des compétitions de vitesse et porte-étendard ambulant de la nation jamaïcaine... on vous entend d'ici énoncer, avec le ton médisant et suffisant qui est le vôtre, que bon, c'est bien joli, mais Usain Bolt, on commence quand même à bien le connaître. C'est bien d'être certain de ce que l'on avance. C'est bien aussi de le vérifier :

  1. Bolt, c'est précoce
    Sportivement hein, pour le reste... Prophète en son pays, Bolt l'est depuis l'âge de quinze piges. Alors qu'il a encore de l'acné sur la figure et la voix en mutation, le petit Usain remporte les championnats du monde junior du 200 mètres. Avec un chrono de 20"61, il devient le plus jeune champion du monde junior de l'histoire. Le truc qui peut clairement te lancer une carrière.
  2. Bolt collectionne les records... d'accidents de la route
    Quand on est habitué à courir plus vite que les autres, on a tendance à vouloir tout faire plus vite que les autres. Et oui. Du coup, lorsqu'il est volant de ses grosses voitures bien chères, Usain Bolt conduit vite, très vite. Boum. Le mec a brisé sa première voiture au bout de trois petites semaines. La seconde a suivi le même sort au bout d'un an. En 2009, il fait trois tonneaux avec sa BMW M3, cadeau de son sponsor. Aujourd'hui, il possède six grosses bagnoles. Voilà un homme prévoyant.
  3. Bolt, un athlète inégal
    Sa jambe droite est plus courte que la gauche de 1,5 centimètres. C'est la conséquence d'une scoliose qui le fait souffrir régulièrement et qui l'a obligé à mettre précocement un terme à sa saison 2010. Imaginons, l'espace d'un instant, les temps du type s'il avait les deux jambes de la même hauteur, comme les gens normaux...
  4. Bolt, un mec qui sait prendre des risques... alimentaires
    Usain Bolt peut être considéré comme un extraterrestre. Il peut aussi être considéré comme un homme, comme les autres, avec ses faiblesses. Alors autant le dire, Usain mange n'importe comment. Lors des JO de Pékin, on dit qu'il avait jusqu'à quinze nuggets de poulets par repas, lorsque ce n'était pas des ailes de poulets. Au peti déj', il avale généralement du "ackee and satfish", un plat traditionnel jamaïquain composé de morue et de ackee (bonjour l'haleine matinale), un fruit qui, mal préparé, peut se transformer en poison violent. La vie, c'est dangereux, en fait.
  5. Bolt, un passionné de sport... et de dominos
    Oui, de dominos. Le jeu de retraités là. La passion prend une telle place dans l'existence de l'athlète qu'il lui arrive d'y jouer pendant des nuits entières, négligeant toute autre activité. Usain est également un grand fan de jeu vidéo. Parfois, il faut se contenter du mythe, et non pas zieuter sur la réalité de la personne. Le risque d'être un peu déçu, forcément.
  6. Bolt, un excellent DJ
    Comme nombre de Jamaïquains, Bolt a le rythme dans la peau. Et également dans les oreilles. Ainsi, il lui arrive souvent de passer de l'autre côté de la platine pour mixer jusqu'à la fin de la nuit, au point d'assurer des sessions musicales dans des clubs hype de Miami. Dommage que le nom de DJ Bobo soit déjà pris.
  7. Bolt, c'est une carrière d'étalon loupée
    Parce qu'il a la fâcheuse manie de regarder de tous les côtés ou derrière lui pendant la course, son coach a envisagé un moment de lui mettre des œillères. Comme aux chevaux de course.
  8. Bolt, footballeur en devenir
    Possibilité qu'il a déjà évoqué à maintes reprises après son retrait envisagé suite aux JO 2016, lui qui a toujours été contaminé, comme beaucoup de Jamaïcains et comme son idole Bob Marley, par la passion du ballon rond (en fait si je comprends bien, tous les Jamaïcains ont systématiquement fait de Bob Marley leur idole passionnelle, c'est ça ? Vachement originaux les mecs...). Dans sa jeunesse, Bolt hésitait à se tourner vers le cricket, mais Pablo McNeil, ancien sprinter olympique, lui montre la voie.
  9. Bolt, c'est aussi un basketteur redoutable
    Cette année, Usain a été convié au NBA All Stars Celebrity Week End et a claqué un dunk, l'air de rien. Il a ensuite déclaré qu'il avait quelques lacunes dans ce sport, mais à Pau Orthez, on le prendrait bien quand même.
    http://www.youtube.com/watch?v=q4IBsVJLabQ
  10. Bolt, c'est moins rapide qu'une antilope
    C'est en tout cas ce que vient de démontrer une étude très sérieuse menée le Veterinary Record, qui affirme que sur 100 mètres, Usain Bolt serait bouffé (au propre qu'homme au figuré) par le guépard, tout comme par l'antilope et l'autruche. Le dromadaire, lui, serait battu d'une courte tête, si l'on prend en compte son record mondial de de 9’58. Il battrait la fourmi magnan aussi, pourtant l'un des types de fourmis les plus vilains au monde. Impressionnant.

Et vous, vous le voyez tout défoncer cette année, le jamaïcain ?