Attention jeunes loups égarés, notre cuisine est peuplée de produits dangereux qui peuvent nous assassiner la nuit pendant notre sommeil. Un mauvais dosage peut nous coûter la vie. Et la vie c’est quand même assez cool. Une seule solution, garder un œil sur ces trucs de la mort qui peuvent nous buter si on en consomme trop.

1. La noix de muscade

Eh ouais on s’en doutait pas mais la noix de muscade doit se consommer avec parcimonie. En forte quantité (au delà de 5 grammes) elle peut déjà te donner des palpitations et des crampes, et si tu t’amuses à la gober en entier, tu peux carrément mourir ou tuer tes beaux-parents au repas du dimanche. Tiens, tiens, en voilà une idée.

Source photo : Giphy

2. Les amandes amères

A ne pas confondre avec les amandes douces, les amandes amères peuvent être très toxiques car elles contiennent du cyanure d’hydrogène. Et généralement quand il y a du cyanure, c’est pas bon signe. Si on s’en empiffre plus de 7, on peut passer la nuit à l’hosto, c’est clairement pas le bon truc à proposer à tes convives pour l’apéro sauf si, avec ceci, tu leur sers un petit verre de soude crû 1995.

3. Rhubarbe

La rhubarbe en compote c’est que du bonheur mais si tu te sens pousser des ailes et que tu décides de préparer la bectance toi-même il va falloir faire un peu gaffe. Déjà parce que les feuilles de rhubarbe sont un vrai poison, seule la tige est comestible, mais même celle-ci doit être consommée modérément. Bon c’est seulement à partir de 5 kilos que ça commence à être dangereux donc ça va, parce que tu te fais rarement une indigestion de 5 kilos de rhubarbe au quatre-heures. Mais bon, AU CAS OU tu aurais une grosse fringale.

Source photo : Giphy

4. Cannelle

La cannelle, bien utilisée, ça peut être très bon pour la santé. Même si c’est dégueulasse. Mais ce jugement outrageusement subjectif ne rentre pas en compte dans la dangerosité du produit. Ce qui est vraiment dangereux dans la cannelle c’est la coumarine. Ouais moi je crois bien que c’est la coumarine Lepen qui est toxique ouech. ALLEZ JE BALANCE MOI JSUIS UNE OUF.

5. Le thon

Bon déjà le thon, faut arrêter d’en manger c’est le truc le moins écolo sur terre à becter avec le saumon. Mais si tu ne peux atténuer cette envie inextinguible d’ingérer du thon, fais le en petite quantité. La chair du bestiau est riche en mercure, un élément difficile à éliminer qui peut donc s’avérer dangereux. C’est entre autre pour ça que les femmes enceintes en sont privées.

Source photo : Giphy

6. La café

Une ou deux tasses de café par jour, c’est nickel. Mais soyons honnêtes, tu ne te limites jamais à cette raisonnable quantité. Le café au taff c’est un peu comme la bière en soirée. Tu en bois pour te donner une contenance jusqu’à ce que tu finisses en PLS à l’amorce de ton neuvième litre. Plus sérieusement, au delà de 500 mg par jour, tu peux avoir des crampes de chiens. Alors que jusqu’à preuve du contraire, tu n’es pas un chien.

7. Le fluor

Oui oui, c’est bien ce qu’il y a dans ton dentifrice mais aussi dans le thé, dans l’eau en bouteille ou au robinet etc. Or le fluor, s’il prévient des caries peut aussi entraîner d’autres maladies plus graves comme la fluorose (rien à voir avec le rose fluo) quand il est consommé en trop grande quantité c’est à dire plus de 4 mg par jour pour un adulte.

Source photo : Giphy

8. Le foie

Le foie a beau être un petit délice qu’on pourrait manger matin midi et soir (ah bon, y’a que moi ?), il est tellement riche en vitamine et en cuivre qu’il faut éviter d’en manger plus d’une fois par semaine pour bien faire. Une intoxication à la vitamine A peut avoir des conséquences PAS LOL à base de vomi, mal aux os etc.

9. Noyaux de fruits

Si toi aussi tu aimes téter les noyaux de cerise ou d’abricot parce que ça te rappelle quand tu tétais le sein de ta mère et que tu aimes faire ça en t’arrachant les cils un à un tout en te tapant la tête contre les murs, sache toutefois que ces noyaux ne sont pas dénués de danger. L’acide qu’ils contiennent peut être très nocif. Le mieux c’est donc d’aller voir un psy.

10. L'eau

Un petit verre d’eau, ça va. Deux verres d’eau, allez, passe encore. Mais si on commence à avoir la tête maintenue sous l’eau parce que tu as pas payé tes dettes à un gitan depuis que tu as perdu cette putain de partie de poker, tu risques de boire un peu trop d’eau et de mourir par noyade. Or, comme on l’a précisé en introduction, la mort, c’est vraiment nul.

Source photo : Giphy

Tout est une question de dose, et c’est chaud parce qu’il y a vraiment des trucs qu’on sait jamais doser.

Source :

Santé Plus Mag

Thérapeutes magazine