« En moyenne, un Français passe environ quatre ans de sa vie au volant ». C’est sur ces doux mots que commence le sympathique ouvrage de Jean-Baptiste Iosca, avocat en droit routier, dont nous a été inspiré ce top. Il ne s’agit pas de frauder, ni de se dire que youhou t’as trouvé un plan de ouf pour gruger les radars, c’est juste un petit rappel des trucs qu’on a le droit de faire sur la route alors qu’on a tendance à croire que c’est ultra-interdit. Donc reste stable.

1. Tu as le droit de t'opposer à la mise en fourrière de ton bolide

On a tendance à croire que face aux autorités on ne peut rien faire MAIS EN FAIT SI ! Typiquement, si tu croises un aimable camion de fourrière qui voudrait embarquer aimablement ta vieille titine parce qu’elle est garée comme une teub, tu peux dire non. Techniquement tant que le véhicule soulevé par une grue a encore deux roues qui touchent le sol, l’opération peut être légalement interrompue. Du coup, pas de frais de fourrière. Si l’enlèvement se fait par remorquage, tant que le conducteur du camion de fourrière ne s’est pas cassé de la zone, tu peux demander à récupérer ta caisse, et pareil, couic-couic l’amende.

SAUF SI la mise en fourrière est opérée par un flic dans ce cas, tu la fermes et même si tu peux empêcher l’enlèvement du véhicule, tu raques ton amende.

Source photo : Giphy

2. Tu as le droit de pioncer pépouze dans ta brouette

En fait, aucun texte officiel ne nous interdit de pioncer dans notre véhicule à partir du moment où celui-ci est bien garé et qu’on a son permis avec soi, et qu’on n’est pas bourré. Oui c’est là que le bât blesse parce que même si on dort, on est légalement reconnu comme conducteur du véhicule/maison. Donc si on dort totalement torché dans sa voiture, c’est considéré comme une tentative de conduite en état d’ivresse. Le truc con. Par ailleurs, certains arrêtés municipaux interdisent le camping sauvage et donc les pionceurs de l’extrême, il faut donc se renseigner au préalable.

3. Tu as le droit d'utiliser ton smartphone comme GPS

Bien sûr en soi tu n’as pas le droit d’utiliser ton portable en roulant sinon pan-pan cul-cul. MAIS si tu lances ton GPS avant de décoller et que tu ne touches pas ton portable alors que tu roules, alors ça roule. Tu piges ? De la même façon que ce n’est pas l’action de téléphoner qui est sanctionnée par la loi mais bien celle d’avoir son portable dans la main; les kits mains libres sont aussi interdits, en gros tu ne peux téléphoner en roulant que si ta voiture dispose d’un système te permettant de passer un coup de bigot sans avoir la moindre manipulation à faire ni le moindre truc à t’insérer dans l’oreille.

4. Tu as le droit de mater un écran (ordinateur ou tablette) sur le siège passager

Autant il est totalement interdit d’avoir un ordi sur le tableau de bord (ou dans tout autre endroit dans le champ de vision du conducteur), autant ça reste légal si l’écran est placé sur le siège passager, par exemple pour écouter de la musique (puisque la musique ne peut être écoutée avec des écouteurs en conduisant). En gros, tant que tu touches pas au matos pendant que tu conduis, c’est comme le téléphone, ça passe crème.

Source photo : Giphy

5. Dans certaines circonstances, tu as le droit de ne pas attacher ta ceinture

ATTENTION on s’explique. Le port de la ceinture est globalement obligatoire à l’avant du véhicule (et à l’arrière depuis 1990). Toutefois, selon plusieurs critères, tu peux passer outre cette contrainte : si ta morphologie ne te le permet pas (bah oui les personnes en surpoids ou de petite taille, comment qu’elles font sinon ?), si tu conduis un véhicule d’urgence en intervention, si tu es chauffeur de taxi, si tu conduis un véhicule de service public qui s’arrête tout le temps (genre quand tu es postier), ou encore si ton véhicule date d’avant 1967 (et qu’il n’a pas le matos adéquat).

6. Tu as le droit de conduire en tong ou pieds nus si ça te chante... MAIS.

MAIS… si jamais tu te retrouves lié.e de près ou de loin à un accident, on peut alors te le reprocher. C’est assez bizarre mais c’est comme ça. Techniquement on ne peut pas te verbaliser pour ce non port de chaussures adéquates tant qu’on ne peut pas prouver que ça t’empêche de conduire correctement. Bref, c’est pas ultra conseillé pour éviter les embrouilles mais c’est possible.

7. Tu as le droit de te faire tripoter les parties génitales pendant que tu conduis YAY

Tant que le conducteur ou la conductrice garde une main sur le volant et que personne ne peut se retrouver témoin de vos ébats, tout va bien. Mais c’est un peu à double tranchant parce que ça veut dire que tu peux avoir un rapport sexuel (plutôt pas la levrette hein) tant que personne ne peut en témoigner. Si un flic te voit en pleine fellation, c’est mort. S’il ne te voit pas, ça roule.

Source photo : Giphy

8. Tu as le droit de ne pas signer un PV

La signature d’un procès verbal assure la reconnaissance des faits, les forces de l’ordre n’auront plus à prouver que tu roulais sur les deux roues arrière en faisant le poirier. Si tu signes, tu avoues. Or tout comme le droit de fermer sa gueule, tu as le droit de ne pas signer un procès verbal si tu penses qu’il ne reflète pas la réalité et ça te permettra donc par la suite de contester les faits et de tenter de passer outre l’amende. Qui ne tente rien n’a rien.

9. Tu as le droit de ne pas répondre aux questions de monsieur le policier

Tout comme la signature d’un procès verbal, la parole dépend de ta propre volonté. Si tu veux la fermer, c’est ton droit le plus légitime et ça incite les forces de l’ordre à dire pourquoi ils t’arrêtent et non à te laisser avouer tout seul comme un(e) grand(e). Bref c’est une astuce de filou pour donner un peu de fil à retordre quand tu es en infraction. On dit pas que c’est bien, on dit juste que tu peux le faire. Pour une fois que tu as l’occasion de ne pas l’ouvrir, ne te gêne pas.

Source photo : Giphy

Ce top nous a 100 % été inspiré de cet ouvrage très chouette qu’on vous recommande vivement pour plus faire de bourdes sur la route et pas vous faire entuber non plus. YAY.

Prix : à partir de 14 chez Amazon.fr