Quel est l’imbécile qui un jour a dit « quand on aime, on ne compte pas », alors qu’en vrai, on sait très bien que c’est encore meilleur quand c’est gratuit ? Prenez Lyon par exemple, eh bien, il y a clairement moyen de s’occuper sans dépenser un kopeck. Chiche ?

1. Assister à un concert gratuit le midi à l’Opéra de Lyon

Ça se passe entre midi et deux dans l’Amphi, l’autre scène de l’Opéra de Lyon. On se pointe vers 11h30 pour être sûr d’avoir une place et on se laisse ensuite surprendre par la diversité musicale des artistes qui se succèdent ici à l’heure du déjeuner. Et pour le digestif, prenez l’ascenseur jusqu’à la terrasse des Muses de l’Opéra histoire d’apprécier la vue.

2. Visiter l’ancienne prison de Montluc

Chaque jour du mercredi au samedi, une visite commentée et gratuite de l’ancienne prison Montluc débute vers 15h30. Ce lieu fut un des principaux centres de rétention militaires utilisés par le régime de Vichy de 1940 à 43, avant d’être réquisitionné par les Nazis qui en firent une plaque tournante de la déportation. Après la guerre, elle fut utilisée comme prison civile où eurent lieu de nombreuses exécutions (guillotine) de condamnés à mort. La dernière eut lieu en 1966. La prison de Montluc ferma finalement ses portes en 2009 (elle était alors réservée aux femmes), pour être transformé en mémorial.

3. Monter sur le toit du Musée des Confluences

Une bonne façon de prendre de la hauteur sur les environs et d’observer la ville avec une vue à 360° qui n’a pas de prix (puisqu’elle est gratuite). Allez-y plutôt le matin pour éviter les fortes chaleurs et de vous faire éblouir par la structure en verre du Musée.

4. Baver devant les stands des Halles Paul Bocuse

Temple de la bonne bouffe à la française, les Halles de Lyon situées dans le 6ème arrondissement, vont vous en faire baver. La balade entre les stands de victuailles est gratuite tant que vous ne goûtez qu’avec les yeux. Pensez au passage à rendre hommage à Monsieur Paul dont le portrait géant vous attend à la sortie.

5. Taper la balle (de tennis)

Si l’envie vous prend de faire quelques échanges raquette en main, direction la Doua et l’Université Claude Bernard qui possède dans l’enceinte de son campus plusieurs terrains de tennis en libre accès (hors we). Allez jeter un œil du côté du gymnase Colette Besson si les courts sont pris, d’autres terrains vous y attendent.

6. Faire un tour au théâtre antique et au musée Gallo-Romain (gratuit le 1er dimanche du mois)

Perché sur la colline de Fourvière, le théâtre romain domine la ville de ses gradins tout en hauteur. Un chouette site qui se visite sans dépenser un écu sauf lors des nuits de Fourvières et ses concerts de juin à juillet. Quant au musée Gallo-Romain juste à côté, il est gratuit tous les 1ers dimanches de chaque mois.

7. Se balader dans le zoo de la Tête d’Or...

Un zoo gratuit et en pleine ville, c’est quand même super rare. Après, on ne va pas vous mentir, les animaux ne sont pas tous logés à la même enseigne, et certains (l’ours notamment) semblent quand même manquer de place.

8. … Et ses serres tropicales

Si tous les Lyonnais se donnent rendez-vous le dimanche dans le Parc de la Tête d’Or, c’est qu’en plus du zoo gratuit, de son vélodrome de 1934, de son lac que l’on parcourt à pédalo, l’endroit abrite également plusieurs serres le tout sur 6500 m². Certaines reproduisent les conditions des forêts tropicales avec des taux d’humidités digne d’un hammam, avec des plantes exotiques nettement plus à l’aise que vous dans ce genre de climat.

9. Faire du sport sur les quais de Rhône (Volley-Ball, muscu)

Si vous avez envie de transpirer un peu, direction le quai Claude Bernard vers le numéro 26. En contre-bas, face aux bateaux de croisière, une zone de street work-out accueille gratuitement les amateurs de tractions et autres acrobaties accrochés à des barres, échelles et autres agrès métalliques. Plusieurs associations sont présentes chaque jour pour conseiller et éviter de faire n’importe quoi. Un peu plus loin, 2 terrains de volley sont en accès gratuit, avec des grillages pour éviter que le ballon ne termine à la baille.

10. Admirer Lyon depuis les meilleurs spots panoramiques

La ville aux 3 collines offre logiquement des points de vue panoramiques pas piqués des hannetons, à condition de savoir les dénicher. Ça tombe bien, Topito en a fait récemment un top. La vie est quand même bien fichue.

Plus c’est Lyon, plus c’est bon.

Source : lebonbon.fr