A la manière de la gauche française, beaucoup de choses du quotidien sont en train de nous quitter doucement sans que personne ne s’en rende vraiment compte. Nous en avons listé 10 afin de leur rendre un dernier hommage.

1. L'orthographe

Je suis moi-même passé par la période efficacité/rapidité par SMS avant de me rendre compte que c’était absolument laid et que ça donnait immédiatement l’impression que j’avais un QI inférieur à celui d’un canapé. Il a fallu un énorme travail sur moi-même, mais j’ai réussi à m’en sortir. Mais force est de constater que beaucoup n’y parviennent plus sur Internet. Partaj si t dakor ke lortograf c inportan

2. Payer en cash

Le paiement sans contact, Lydia, les virements… c’est tellement plus pratique que de sortir du cash. Pire encore, le chèque est totalement sinistré puisqu’il ne sert plus qu’à payer la caution avant de t’inscrire au club de pétanque de Saint-Rémy-Les-Grieux.

Source photo : Giphy

3. La créativité sur Internet

Véritable plaie d’internet, le plagiat se démocratise et est de plus en plus accepté. Que ce soit par des Twittos en manque d’imagination, des sites Internet qui ne voient pas l’intérêt d’avoir des idées quand on ne risque rien à prendre celles des autres, ou encore des pages Facebook dont le nom commence par « Code de », tout le monde le pratique. C’est compréhensible puisque l’excuse « on a juste eu la même idée » marche à tous les coups.

4. La nettiquette

Ça peut paraître incroyable, mais à une époque pas si lointaine, il y avait tout un ensemble de règles non écrites mais respectées par la plupart des internautes. Ces règles étaient par exemple de ne pas poser une question avant d’avoir déjà recherché par soi-même qu’elle n’avait pas déjà été posée, de ne pas poster plusieurs messages à la suite, ou encore de ne pas faire de pub à part sur les espaces dédiés. Ces règles rendaient l’utilisation des boîtes mail ou des forums agréables. Puis Facebook est arrivé.

5. Mon argent

Depuis que j’ai trouvé un travail avec une rentrée d’argent régulière, ma vie est devenue géniale. Je peux prendre plus d’une douche par semaine, et je ne suis plus obligé de faire ma vaisselle en même temps. Je peux prendre le métro sans m’endetter. Je peux manger autre chose que les pop corns que les gens laissent tomber au cinéma. Mais très vite, c’est la spirale de dépenses, tout s’enchaîne. D’abord je me suis permis de laisser un pourboire à un serveur, et une semaine plus tard je me retrouvais à privatiser pour le Kremlin pour mon anniversaire. Moi qui pensait économiser pour me payer une statue en or de 6 mètres de haut à mon effigie pour Noël, je devrais attendre l’année prochaine.

6. Le petit livret à l'intérieur des boîtes de jeux vidéo

Il est de plus en plus rare quand on achète un jeu vidéo de trouver dans la boîte le petit livret expliquant le jeu, donnant les codes, ou encore décrivant les personnages. C’est pas forcément une mauvaise chose pour l’environnement, mais on ne peut s’empêcher d’être nostalgique.

7. Un film sans reboot

Bien sûr, il est difficile de dire non à un petit Spider Man mais c’est le 12ème en 4 ans, on n’en peut plus. Ce serait quand même sympa de temps en temps de voir un film original à gros budget non ?

Source photo : Giphy

8. Les téléphones fixes

C’est normal, puisque ça coûte aujourd’hui plus cher que les appels mobiles, que les seules personnes qui nous appellent dessus veulent nous vendre un abonnement au Journal de la planche à voile, et qu’on ne peut pas s’en servir pour jouer à Clash Royale.

9. Ma jeunesse

Le temps file à une vitesse, c’est incroyable. Je vais cligner des yeux et quand je les rouvrirai j’aurai 3 gosses, un pavillon en banlieue, un labrador, et une pension alimentaire à payer. Et malgré ça je passe mon temps à vous parler de ça alors que je pourrais profiter de la vie. C’est absurde. Mais la vie est absurde. Partaj si c bo.

10. Les nains

Depuis 2012, un traitement existe contre l’achondroplasie, la forme la plus commune de nanisme. Du coup, profitez bien des moments que vous passez avec vos amis les nains, car vous êtes peut-être les derniers êtres humains à pouvoir le faire.

Source photo : Giphy

Adieu adieu :'(