une-handicapé

Crédits photo : Intouchables

Le site Reddit, bien connu des internetos, organise souvent des "forums" (askReddit) où les gens sont interrogés sur un sujet précis. Hier, un internaute s'est adressé à la communauté handicapée de Reddit pour lui demander quelles sont les choses que les gens font qui rendent leur vie plus difficile. Il y a eu beaucoup de réponses, on a donc essayé de condenser le tout en un top.

  1. Leur dire qu'ils sont "braves et inspirants"
    Beaucoup de témoignages attestent du fait que venir voir une personne souffrante en lui posant la main sur l'épaule, en faisant des yeux de cocker pour dire "vous êtes quelqu'un de beau, bravo pour votre courage" est souvent une belle connerie. Ça ne fait manifestement pas toujours plaisir, et surtout c'est une autre manière de ne pas les considérer comme des humains mais comme des enfants. Bref, pour la plupart ils ne se sentent pas "braves" ou particulièrement "héroïques", ils vivent juste leur vie tranquillos et ils n'ont pas besoin de vos remarques.
  2. Les aider, alors qu'ils ont bien dit qu'ils n'en avaient pas besoin
    Encore une fois, beaucoup de gens pour rappeler que les handicapés sont des humains comme les autres, alors quand ils disent "non merci ça va", ça veut dire ô surprise ! que "non merci ça va". Du coup, si vous tentez de les aider avec leur fauteuil, leur canne, ou quoi que ce soit d'autres, vous les faites parfois plus chier qu'autre chose. Voilà, si on continue de penser qu'ils disent "non" mais qu'en fait ils pensent "oui", on a une mentalité de violeur. Et violer des handicapés c'est quand même la passion d'Emile Louis, un gars dont on veut pas trop partager les hobbies.
  3. Juger qu'ils ne sont pas "assez" handicapés
    Si quelqu'un est sur un fauteuil ou sur un "scooter électrique", c'est qu'il en a besoin. Donc ne leur lancez pas de regards qui veulent dire "t'es sûr que t'es pas juste une feignasse". Manifestement, ça arrive souvent. On voit notamment beaucoup de personnes qui ont des prothèses invisibles et qui disent être victimes de ces regards suspicieux (on vous conseille notamment le témoignage de cette dame âgée qui était à deux doigts de s'arracher sa prothèse pour la jeter à la gueule des personnes qui la toisaient). Bref, même si leur handicap ne saute pas aux yeux, ne jugez pas.
  4. Leur parler fort et comme à des gosses
    Ça parait évident mais manifestement il arrive souvent que des gens viennent parler aux personnes souffrant d'un handicap physique en hurlant des trucs qu'on n'oserait pas dire à des gosses : "ÇA VA ? C'EST PAS TROP DURDUR LE FAUTEUIL ? IL A PAS FAIM ? ET POPO IL A FAIT POPO ?". C'est évidemment bien débile. Bien sûr on doute que ce soit à ce niveau, mais rien que le fait de parler plus fort, ça peut vachement vexer. Alors faisons gaffe.
  5. En gros, leur parler comme des débiles
    On ne se rend pas compte mais il y a plein de gens qui peuvent avoir un problème physique (une paralysie du visage par exemple, un problème de vue) tout en ayant un cerveau qui fonctionne parfaitement. Du coup, pas mal de gens associent un visage qui sort du commun avec un handicap mental, parce que c'est ce qu'ils ont vu dans les films, et se mettent à parler aux gens comme à des enfants. C'est très, très dur à vivre pour les personnes concernées.
  6. Les plaindre constamment, "oh ben dis donc mon pauvre vieux"
    Ils savent que c'est dur bordel, c'est eux qui le vivent. Le seul truc qui semble importer, c'est de ne pas faire de différence. Alors, même si ça a l'air sympa de constamment dire "Ça va ? Pas trop dur aujourd'hui", retenez vous, et parlez plutôt de vos sujets de prédilection (les impôts, le beau temps). Vous risquez de les ennuyer fermement avec votre conversation chiante comme vous le faites avec les autres mais c'est le "comme vous le faites avec les autres" qui compte.
  7. Dire : "Tu sais je te comprends j'ai un cousin qui a eu la même maladie"
    Globalement, les gens qui font ça semblent être les même que ceux qui disent "wouah attends t'es du 13 Juillet , mon cousin est du 12". Sauf que là, on dirait qu'ils se servent de leur cousins pour bien faire comprendre qu'ils "vous comprennent". En gros, qu'ils ne sont pas comme les blaireaux qui ne savent pas traiter les handicapés. Bon, ben ça marche pas.
  8. Dire : "Tu sais j'ai vu dans un reportage à la TV qui va bientôt avoir un remède à ton machin"
    Vous pensez vraiment que c'est pas le premier truc sur lequel ils se renseignent. Croyez-le bien, s'il y a ne serait-ce qu'une micro avancée : ils le savent. Vous pensiez vraiment qu'ils allaient dire "oh putain c'est vrai, alors déjà bravo pour regarder Arte le soir t'es vraiment un gars bien, et ensuite ben c'est une super nouvelle faut que j'aille chez le médecin moi !".

On en a tous fait au moins une, alors arrêtons...

Source : Askreddit

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :