A force de fouiller, on finit par trouver des trucs. C’est le concept. Sauf que parfois on découvre des trucs vachement longtemps après sur des sites historiques ancestraux et on apprend des trucs ultra dingos sur notre passé. Et comme on adore apprendre des trucs dingos bah on a fait ce top. Logique quoi.

2. Des symboles chelous datant du VIIème siècle au château de Tintagel à Cornouailles

Ce site principalement associé à la légende du roi Arthur a été l’occasion d’une découverte assez étrange : une dalle en ardoise large de 61 cm sur laquelle on a trouvé des inscriptions en latin et en grec ainsi que des symboles chrétiens.

Source

3. Un jeu de balles dans un temple Aztèque à Mexico

Pour voir cela il faut se rendre derrière la façade d’un hôtel datant des années 40 qui a été en partie détruit par le séisme de 1985. Les archéologues s’éclatent dans cette zone où ils ont notamment découvert un terrain de jeu de balles. Tranquillou pépouze, on découvre que les gars jouaient au ballon il y a plus de 5 siècles. Sauf que, il semblerait que ce jeu impliquait également des sacrifices humains. Moins fun.

Source

4. Un squelette vieux de 500 ans dans la Tamise

Cette récente découverte est surtout étonnante parce que le squelette en question portait encore des bottes en cuir que le temps n’a étrangement pas trop altéré. On a ainsi pu émettre des hypothèses sérieuses sur sa mort et sa vie. Il s’agissait probablement d’un pêcheur qui a chuté dans la boue et se serait noyé entre 1400 et 1500, on sait également qu’il avait plus ou moins 35 ans et des problèmes d’articulation ce qui suggère qu’il avait un métier très physique.

Source

5. Une rampe qui pourrait expliquer la construction des pyramides d'Egypte

C’est dans la carrière d’albâtre de Hatnub (au nord de Louxor) qu’on a récemment trouvé une sorte de rampe qu’on peut dater d’environ 4 500 ans. Et il semblerait que celle-ci ait aidé à la construction des pyramides résolvant ainsi un des grands mystères de l’humanité. Cette rampe aurait en effet permis de déplacer des blocs de pierre d’une lourdeur hors du commun.

Source

6. Des peintures érotiques parfaitement conservées dans un ancien bordel de Pompéi

Dans une ville qui a été pétrifiée dans la lave en même temps il est assez logique qu’on trouve des trucs de cul. Bah ouais les mecs mais y’avait pas de porno à l’époque enfin ! Certes les reliques de bordel sont moins connues mais tout aussi importantes dans notre héritage historique.

Source

7. Un masque de pierre vieux de 9000 ans découvert par un promeneur en Cisjordanie

L’objet remonterait de l’âge de Pierre et a été découvert dans la colonie israélienne de Pnei Hever en Cisjordanie. Comme le territoire est palestinien mais occupé par Israël depuis plus d’un demi siècle, il est difficile d’établir a qui appartient réellement cette découverte. Il semblerait quoi qu’il en soit que l’objet soit lié à des rituels spirituels.

Source

8. Des vikings décapités découverts lors de la construction d'une ligne de chemin de fer dans le Dorset

Sympa la découverte, trop choupi ! C’est ainsi qu’on a mis la main sur pas moins de 54 crânes de vikings alors qu’ils avaient plus ou moins un millénaire d’âge. Le truc vraiment chelou c’est que les corps étaient disposés d’un côté, et les têtes de l’autre donc on peut supposer que ce soit un petit groupe de vikings (sûrement des étudiants en Erasmus) qui se sont fait maraver la tronche par des Anglais.

Source

9. Deux squelettes qui mélangeaient plusieurs corps différents en Ecosse

Cette découverte remonte au début des années 2000. On met la main sur trois squelettes assez atypiques. En dehors du fait qu’ils ait été momifiés, deux de ces squelettes ont été constitués à partir de plusieurs corps humains. Pas surprenant qu’on les ait surnommé les « momies Frankestein ».

Source

Source : Listverse