une pape mieux
source photo : Imgur

Ce dimanche Jean Paul II s’apprête à être canonisé. A peine 9 ans après sa mort le pape le plus populaire de l'histoire va une nouvelle fois rentrer dans la légende. Pourtant, pas besoin d'être un gros bonnet pour pouvoir faire partie des saints. Vous aussi, mesdames, messieurs, pouvez faire partie des élus. Il suffit juste de remplir ces quelques conditions :

  1. Être un homme, c'est mieux
    C'est pas rédhibitoire, mais si on regarde les statistiques ça aide quand même vachement. Même si c'est pas le point le plus compliqué, ça met déjà pas mal de ménagères de moins de 50 ans de côté.
  2. Ne pas utiliser de préservatifs, jamais Ô grand jamais
    Même pour des bombes à eau sur les évêques ça peut être mal vu, on déconne pas avec ça place Saint-Pierre. D'une manière générale, ne pas utiliser sa bite du tout. On ne dit pas d'aller jusqu'à vous retenir pour pisser, mais presque. Les saints en général ne sont pas trop portés sur les affaires de pipou.
  3. Etre chrétien, du genre assidu
    Parce que c'est bien de faire des miracles, mais si tu ne balades pas avec une croix autour du cou, ça va franchement compliquer ta capacité à devenir Saint. Et donc à avoir ton image dans l'album Panini des Saints 2014 (vendu dans tous les bons bureaux de tabac).
  4. Être mort depuis très longtemps
    Une bonne canonisation prend normalement des siècles. Le bon Jean-Paul n'aura lui attendu que 9 ans. C'est ça qu'on appelle le progrès.
  5. Avoir fait 2 miracles. Parce que un seul miracle, ça peut être juste un coup de bol
    Par exemple, Balkany mis en examen plein de fois, mais ré-élu au moins 2 fois également pourrait prétendre à une canonisation.
  6. Etre blanc
    Encore une fois si on regarde les stats ça aide... Par contre ça marche aussi d'aider des gens qui ne le sont pas. On vous conseille l'Afrique, un secteur très en demande de miracles ces dernières années.
  7. Avoir eu une apparition
    Croiser un mec de Loft Story à une soirée ou avoir été pris en photo avec Sinclair ne compte évidemment pas. Il faut au moins une apparition du niveau de la Vierge ou carrément du messie. Si vous avez eu le temps de prendre un selfie, ça peut évidement aider à valider le truc.
  8. Être bien vu de ses collègues
    Allez au Vatican et interroger les cardinaux, ils vous le diront tous, Jean-Paul, il était super sympa, toujours un bonjour, toujours un merci (bon en 17 langues, mais quand même...). Sans compter qu'il ramenait des viennoiseries le vendredi (et même des religieuses ce déconneur).
  9. Avoir été scout
    Il parait qu'avec 5 ans de scoutisme, on peut passer le concours interne de canonisation (et on est dispensé de l'épreuve de sport). Il y a quand même un volley papal organisé chaque année, c'est mieux d'y participer et de ne pas avoir un service trop dégueu.
  10. Porter des toges, blanches de préférences
    D'après nos dernières recherches (mais bon on n'est pas journalistes) les saints qui portent des baggys, des casquettes à visière et des bérets kangol sont très rares. C'est bien d'innover niveau fringues, mais si vous avez un peu d'ambition, affichez un style vestimentaire strict.
  11. (bonus) Connaitre quelqu'un à la Préfecture de Rome
    Parce que la liste d'attente pour la canonisation est super longue. "Moi, j'ai une belle soeur, ça fait deux ans qu'elle a demandé, elle remplissait les conditions de revenus et tout, mais apparemment, si y'a personne pour mettre ton dossier en haut de la pile, c'est même pas la peine."

Avec un peu de volonté on arrive à tout.