Les derniers hommes de Néandertal auraient disparu il y a environ 30 000 ans. Si on a écarté l’idée selon laquelle il y aurait un rapport de descendance entre homme de Néandertal et homo Sapiens, les deux espèces auraient cohabité pendant plusieurs milliers d’années. Ce qui fut l’occasion de mélanger quelques gênes, si tu vois ce que je veux dire. On aurait donc aujourd’hui chacun entre 1% et 3% de gènes de Néandertaliens. Mais les points communs ne s’arrêtent pas là. Aujourd’hui, on a encore plein de trucs chez nous qui rappellent ces vieux potos.

1. 20% de gènes, c'est génial

« Oui mais vous avez dit qu’on avait que 1 à 3% de gènes en commun ! » Oui, mais ça c’est pour chaque individu. Chaque homme moderne possède environ 1 à 3% de gènes en commun avec l’homme de Néandertal. Mais si on prend la totalité des hommes sur Terre, on retrouve environ 20% des gènes du Néandertalien. Ils sont simplement répartis entre nous tous. J’imagine même pas la tête du gars qui aurait les 20% en lui.

2. Les lieux d'habitat, là où on fait dodo

Comme les hommes de Néandertal avaient à peu près les mêmes besoins que nous niveau climat et alimentation, ils avaient tendance à s’installer au fond des vallées pour être à l’abri du vent, et près des cours d’eau, là où il y a des animaux à chasser, pour pouvoir manger tranquilou. Et nous, on fait tout pareil parce qu’on est des gros copieurs et qu’en haut des montagnes on se les pèle un peu trop.

3. Une sensibilité artistique, parce que nous on aime l'art

Bon, ils étaient apparemment moins doués en peinture que nous, les cousins, mais on a quand même trouvé qu’ils utilisaient de l’ocre pour faire des dessins sur du bois ou du cuir. C’est toujours bien de pouvoir faire des petits dessins quand on s’ennuie, comme quand on téléphone à Papy et Mamie.

Source photo : Giphy

4. Un goût pour les bijoux, pour se la péter en société

Des scientifiques ont découvert la présence d’ossements d’oiseaux dans lesquels les hommes de Néandertal ont taillé des petites encoches de taille régulière. De véritables petits bijoux comme on n’en fait plus.

5. Un penchant pour le maquillage, le signe d'une coquetterie sans faille

En plus des bijoux, nos anciens cousins auraient connu le make up. On a déduit ça après avoir découvert des coquillages contenant des traces de colorants. Des coquillages qui servaient sûrement de palettes de maquillage, en gros. C’est FOU.

Source photo : Giphy

6. L'enterrement des morts

On a retrouvé des hommes de Néandertal enterrés seuls, ou même à plusieurs dans une seule fosse, comme à La Ferrassie, en Dordogne (à l’époque ils appelaient sûrement pas ça la Dordogne, d’après une étude personnelle.) Alors oui, aujourd’hui, on ne fait pas qu’enterrer nos morts, mais c’est quand même vachement courant.

7. Des collectionneurs qui accumulent des trucs nuls

Y’a des collections qu’on peut comprendre, comme les timbres, les étiquettes de bouteilles de bière ou les tableaux de Picasso (si on a de la thune), mais quand ta nièce se met à piquer tous les coquillages de la plage pour les entreposer dans sa chambre, ça craint. Eh ben les hommes de Néandertal avaient vraisemblablement le même genre de délires, puisqu’on a retrouvé des collections de pierres et de serres d’oiseaux sur leurs lieux d’habitation. Après on se demande pourquoi ils se sont éteints.

8. L'utilisation de plantes médicinales

En étudiant le tartre des dents de fossiles néandertaliens, des scientifiques ont retrouvé des traces de plantes aux vertus médicinales. Comme de la camomille, qui est un anti-inflammatoire naturel. Pourtant, la camomille, comme ça, c’est un peu amer. Les hommes de Néandertal n’en prenaient donc sûrement pas pour le plaisir mais pour les propriétés médicinales de la plante. PAS CON LES MECS.

Source photo : Giphy

9. Le fait de pouvoir parler avec des vrais sons articulés au lieu de faire de simples bruits comme des cons

Les hommes de Néandertal n’ont pas laissé d’enregistrements vocaux, pour les raisons qu’on peut facilement imaginer. Mais des chercheurs (encore eux, heureusement qu’ils sont là quand même) ont observé qu’ils disposaient des capacités physiques pour produire des sons articulés comme nous avec leur langue. En plus de ça, ils disposaient du gène qui est actif dans la région du cerveau qui gère l’apprentissage des langues. En gros, ils avaient tout le matos pour parler, comme nous. Alors est-ce que tu peux m’expliquer pourquoi ils l’auraient pas fait ? Hein ?

10. L'utilisation de bateaux pour partir loin loin loin

C’est l’homme de Néandertal qui prend la mer, pas la mer qui prend l’homme de Néandertal. Enfin c’est ce qu’on a déduit quand on a retrouvé des restes des petits gars sur l’île de Crète. Elle est située à 40km de tout autre rivage, et il y avait bien de l’eau partout autour à l’époque. Y aller à la nage aurait donc été un poil compliqué, ce qui donne l’avantage à la théorie de l’embarcation, probablement de type radeau. Et nous on en fait des radeaux, y’a qu’à regarder Koh Lanta (Denis on t’aime.)

Crédits photo : Makeagif

Je sais pas pour vous, mais moi, ils me manquent cruellement.

Source :

Listverse, Hominides