Il est assez difficile de choisir le moment où on va tomber enceinte. Parfois, ça tombe pendant Noël, le jour de l’An, bref pendant l’hiver, et parfois c’est pendant l’été, c’est les joies de la grossesse hein. Et franchement, être enceinte jusqu’aux yeux pendant l’été, c’est un peu le truc le plus pourrave au monde, la vraie plaie quoi.

1. Les maillots de bain de grossesse moches

Non mais qui sont les créateurs des maillots de bain pour femmes enceinte ? Est-ce qu’ils détestent à ce point-là les futures mères pour fabriquer des trucs aussi moches ? Ce n’est pas parce qu’on porte la vie qu’on a perdu tout sens du style hein, donc les maillots roses fluo avec des fleurs façon mamie dans les 70’s, ils peuvent se les carrer au plus profond de leur anatomie, merci.

2. Le masque de grossesse

Tu sais, ces petites taches brunes qui apparaissent sur le visage, même des mois après la fin de la grossesse, et qui ne partent pas ? Bah c’est ce qu’on appelle le masque de grossesse, et c’est ce qui arrive quand tu as eu le malheur de t’exposer au soleil en étant en cloque, youpi youpi.

3. La sensation d’être le bonhomme Michelin

Parce que tu es gonflée d’absolument partout, même des doigts, des orteils, tout te donne l’impression d’avoir été gonflée avec une pompe à air pour les pneus de vélo. Il y a même des jours où tu n’arrives carrément pas à plier les jambes et à marcher, tant tu es gonflée, un peu comme la tante d’Harry Potter dans le Prisonnier d’Azkaban (tmtc).

4. La chaleur semble être décuplée

Déjà, quand t’es enceinte, ta température corporelle semble être plus élevée, et t’as tout le temps chaud. Alors là, en été, c’est pire. Rajoute à ça une petite canicule histoire d’être au top, et tu voudras vendre père et mère pour acheter une piscine et passer tes journées dedans.

5. Tu peux te gratter pour la bronzette

Ouais, parce que ce n’est pas le meilleur moment pour bronzer quand t’es en cloque. Déjà, pour le masque de grossesse, on vient de t’en parler, mais aussi pour l’augmentation de la température corporelle, les vergetures, la déshydratation, bref, c’est pas le meilleur moment de ta vie là.

6. On te prend pour une baleine

Parce que déjà physiquement, faut dire que tu t’en rapproches, puis surtout quand on te voit flotter, le bide à l’air dans la piscine en poussant des soupirs de soulagement, on peut vraiment se demander quel genre de mammifère est train de se taper un gros kiff dans la flotte, toi ou une baleine à bosse ? Le doute est là, faut pas nous en vouloir.

7. Tu ne peux rien mettre d’autre que des tongs

Parce que tes saucisses cocktails qui te servent d’orteils ne rentrent dans rien d’autre, puis de toutes façon ton bide est trop gros pour que tu puisses te baisser pour attacher tes pompes. Déso pas déso, mais les seuls trucs que tu peux enfiler, c’est des tongs, comme au camping, et ouais.

8. Tu fais des malaises

A cause de la chaleur, à cause du manque de flotte, à cause du manque de sommeil, bref t’as tout un tas de raisons de tomber dans les pommes quand t’es en cloque, et c’est relativement très chiant comme situation.

9. Niveau style, on ne peut pas faire pire

Parce qu’avec un bide aussi gros et des températures aussi élevées, tu préférerais vivre nue jusqu’à ce que le temps perde plusieurs degrés, ou jusqu’à ce que tu expulses ton héritier. Mais vu que ce n’est pas possible, tu te retrouves à porter les seuls trucs que tu es capable d’enfiler sans aide extérieur : des robes longues, amples, et généralement très moches. Avec une paire de tongs, c’est le top du top (non).

10. T’arrives encore moins à dormir

Déjà que le sommeil et la grossesse c’est pas les meilleurs potes du monde, avec en plus des températures élevées l’été se transforme vite en véritable souffrance.

Allez, rajoute à ça un début de travail avec des bonnes contractions dans un hôpital qui n’a pas la clim, et on est bon.