Tu as un corps long et gracile, beaucoup d’humains t’envient ton physique svelte et filiforme. La vie semble si belle quand on est ectomorphe (terme provenant de la classification biotypologique de W. H. Sheldon pour caractériser ces physiques grands longs et fins avec une faible masse corporelle). Mais dans le fond, les ectomorphes sont des âmes fragiles qui souffrent dans leur for intérieur.

1. Tous tes copains progressent plus vite que toi à la salle

La prise de masse est un problème fondamental quand tu es ectomorphe. Ça a l’air sympa comme ça mais en fait c’est assez problématique de ne pas réussir à prendre de poids, notamment pour les activités physiques et sportives, tu rencontres plus de difficulté pour te muscler.

Source photo : Giphy

2. Tu es plus exposé/e aux pneumothorax

Un truc pas super sympa qui s’apparente à un décollement de la plèvre dont tu peux certes sortir indemne mais qui peut aussi s’avérer dangereux. Donc si tu ressens une violente douleur au niveau du thorax, que tu as du mal à respirer et que tu as une toux sèche, galope chez ton médecin tant aimé.

3. Tu peux prendre des abdos super vite mais tu les perds en 10 minutes

Les muscles arrivent aussi vite qu’ils repartent, tu n’as jamais réussi à établir une relation longue et stable avec eux.

4. Tu peux manger gras sans prendre de poids du coup tu fais pas du tout gaffe à ce que tu bouffes

Comme ça se ne se voit pas de l’extérieur tu penses que tu peux y aller à fond mais les burgers frites matin midi et soir ne filent pas seulement qu’un gros cul aux non-ectomorphes, ça pourrit surtout l’intérieur du corps notamment avec un fort taux de cholestérol et tout le tintouin.

Source photo : Giphy

5. Tu es plus nerveux

C’est comme ça, ton cœur bat plus vite donc forcément tu es plus sujet au stress.

6. Tu portes toujours des vêtements trop larges parce que trop longs, ta street cred' s'en trouve fondamentalement amoindrie

Bon en fait ça c’est juste un truc relou qui concerne les grands de manière générale. Malheur et souffrance quand tu vas faire ton shopping.

Source photo : Giphy


7. On utilise souvent ton corps comme une échelle

Surtout quand tu lèves les bras, ça loupe jamais.

8. L'autre jour ton collègue a pas fait gaffe et t'a faxé

En revanche, c’est cool parce que du coup tu as pu arriver à Dunkerque dans le bureau d’un client en deux secondes.

9. Quand tu éternues, tu perds un tiers de ta masse corporelle

Du coup c’est un peu l’angoisse chaque fois que tu t’enrhumes, tu crains de sombrer dans une maigreur extrême en très peu de temps.

10. Quand tu attrapes un coup de soleil dans le dos, ça brûle aussi ton torse

Du coup fatalement, tu fuis les rayons de soleils beaucoup trop dangereux pour ton corps. Tant mieux, au moins tu seras moins ridé/e quand tu seras vieux.

Source photo : Giphy

11. Ton corps agit comme un paratonnerre en cas d'orage

Tu dois donc rester cloîtré/e dans ta chambre dès que tu vois un éclair au loin par mesure de sécurité.

12. Tu es beaucoup trop sensible au vent

Tous les matin tu consultes l’échelle de Beaufort de ta région pour savoir si tu pourras affronter le vent sans t’envoler. Sinon tu sais que tu vas encore devoir mettre des poids dans tes baskets et c’est relou.

Source photo : Giphy

Amis ectomorphes, nous vous soutenons.