Crédits photo (creative commons) : brainware3000

L'an dernier à la même époque, on s'était promis-juré qu'on se débarrasserait d'un paquet de trucs en 2012. Est-ce l'abus de dinde aux marrons ? Le temps maussade ? Toujours est-il qu'on se les cogne encore quasiment tous, ces trucs très agaçants qui nous pourrissaient la vie en 2011. Mais cette fois ci, c'est sûr, en 2013 on fait le ménage.

  1. Les !
    Mais si !!!! Réfléchissez-y !!!! Vous avez certainement un ami/collègue/frère/père qui utilise beaucoup trop de points d'exclamation, enfin !!!! C'est vraiment fatigant à la longue !!!! Surtout quand la phrase ne requiert absolument aucune forme d'exclamation : sur ce, je vous laisse, je vais me faire une petite soirée sushis/DVD tout seul à la maison !!!!!!!!!!
  2. La phrase "C'est LE feuilleton du moment" (avec une pause sur "LE")
    L'OPA des séries américaines sur la grille TV française a accouché d'une bien vilaine habitude : pas un présentateur de JT qui nous épargne le désormais légendaire "C'est LE feuilleton du moment" en intro de n'importe quelle news dont on parle depuis plus d'un jour. Stop. Pitié.
  3. L'UMP
    C'est justement LE feuilleton du moment ! Mais comme pour toutes les bonnes séries, il s'agit d'éviter la saison de trop (ce qui est peut-être déjà trop tard). Seule solution pour arrêter de parler des élections de l'UMP : arrêter l'UMP. C'est pourtant pas compliqué.
  4. Les références à Zlatan
    Il a suffit que l'homme pose un doigt de pied sur le sol de notre beau pays pour que l'intégralité de la population française n'ait que son prénom à la bouche. Quand on pense que le FC Barcelone l'a jeté comme un malpropre au bout d'un an alors qu'ici c'est un demi-Dieu, c'est la crédibilité du foot français qui est en jeu.
  5. Les parodies de Bref
    Plus un mariage sans que le témoin un peu geek qui sait bricoler sur FinalCut nous sorte une petite parodie de Bref au moment du dessert pour décrire son pote qui fait le grand saut. Le plus énervant dans tout ça, c'est son petit sourire genre "Et ouais les mecs, ça vous en bouche un coin, hein ? Trop hype, mon discours !" alors que son discours, vous vous l'êtes déjà bouffé 30 fois.
  6. Les histoires de Mayas
    Quand une civilisation s'éteint, il y a souvent une raison : en général, c'est parce que c'était des gros nazes. Donc le retour par la fenêtre quelques milliers d'années plus tard sur fond de prophétie apocalyptique, il était pas nécessaire.
  7. Les dates insolites
    Ca fait douze ans qu'on se cogne chaque année le petit malin de service qui nous sort, un matin à la photocopieuse, "hé t'as vu, on est le XY/XY/XY" ! Il peut l'attendre longtemps, son 13/13/2013...
  8. MSN Messenger
    Et oui, une page se tourne : en 2013, MSN Messenger fermera définitivement ses portes. Plus tard, quand vous raconterez à vos enfants que vous draguiez leur mère sur MSN, vos enfants vous prendront pour des ancêtres. Et ça fera mal.
  9. Les émissions d'enquête sur "le milieu"
    Jusqu'à l'apparition de la TNT, "le milieu", c'était le point équidistant des deux extrémités d'un segment. Et soudain, comme il faut bien remplir la grille des programmes, on se voit abreuvé de reportages sur "le milieu marseillais", "le milieu corse", "le milieu limousin" (très bientôt sur vos écrans). De la drogue, des putes et des flingues : c'est bon, on avait compris dès le premier épisode.
  10. Gangnam Style
    Et d'une, parce que c'est aussi irritant que de se passer de la laine de verre sur les parties intimes, et de deux parce que ça nous rappelle que Psy, l'heureux auteur de ce crime auditif, gagne certainement plus d'argent en un jour que tous les topiteurs réunis en un mois. En nous pourrissant le cerveau. Y'a pas de justice.
  11. Les blagues sur DSK
    Presque deux ans qu'il ne se passe pas un jour sans qu'on parle des pérégrinations de son entrejambe. Pourtant, des politiciens lubriques, ça ne doit pas manquer : changeons de sujet !
  12. Les débats sur l'existence, ou non, du réchauffement climatique
    Ça ne rate jamais : il suffit d'un seul jour de neige pour que votre voisin de bureau vous ressorte le bon vieux "Réchauffement climatique, mes c******* ! Encore un coup des américains...".
  13. Les tops
    Oh, ça va, on déconne...

Aidez nous à compléter la liste !