On devient cynique. On a l’impression d’avoir tout vu, on n’est plus jamais surpris par rien. Les mêmes époques produisent les mêmes maux, l’actualité est un éternel recommencement, lassitude, fatigue, j’ai déjà vu ce film mille fois.

Heureusement que tout n’est pas reproductible à l’envi.

1. Le passage de la comète West

Les comètes du système solaire suivent des orbites bien à elles. La comète de Halley, par exemple, est visible depuis la terre tous les 76 ans. Mieux vaut ne pas la rater. Mais mieux vaut ne pas rater du tout le passage de la comète C/1975 V1, également appelée comète West, puisqu’elle ne passe que tous les 250.000 ans. Son passage, en 1976, promettait d’être spectaculaire, puisque la comète était visible sur une longue période à l’oeil nu. Mais pour ne pas vendre de faux espoirs au public après la relative déception suite au passage de la comète Kouhoutek, la communauté scientifique ne communiqua pas à propos du passage de West, et la plupart des gens ne firent pas gaffe.

Crédits photo (creative commons) : J. Linder/ESO

2. La tempête solaire de 1859

A la fin de l’été 1859, une tempête solaire massive provoqua d’important dérèglements sur la Terre. On observa des aurores boréales un peu partout sur la planète, y compris en Jamaïque. Ces aurores étaient si puissantes qu’on y voyait, en pleine nuit, comme au coucher du soleil.

La tempête perturba les réseaux télégraphiques, provoquant des électrocutions chez les manipulateurs, et détruisit 5% de la couche d’ozone. Ces tempêtes solaires sont amenées à se reproduire tous les 150 ans, mais cette tempête a permis de repenser le fonctionnement des équipements électriques afin de ne plus en subir les conséquences.

Crédits photo (creative commons) : Richard Carrington

3. L'éradication d'une maladie humaine

L’éradication d’une maladie correspond à sa disparition pur et simple de toute la surface terrestre. Ca n’a pas l’air, comme ça, mais ce n’est arrivé qu’une fois dans l’histoire de l’humanité, même si certaines maladies ont été entièrement endiguées sur certains territoires (généralement en occident). La seule maladie à avoir ainsi totalement disparu est la variole. Le dernier cas de variole recensé date ainsi de 1978. Cette éradication est le fruit d’un programme ambitieux et d’une campagne de vaccination très intense.

D’autres maladies sont en passe de subir le même sort.

Crédits photo (creative commons) : Photo Credit: James GathanyContent Providers(s): CDC

4. Le voyage d'un objet terrestre vers Uranus ou Neptune

Voyager 2 est le seul objet réalisé par l’homme à avoir atteint Uranus et Neptune. Lancée en 1977, la navette a voyagé 25 860 000 000 kilomètres pour étudier l’atmosphère et la structure d’Uranus et les geysers des lunes de Neptune. En gros, tout ce qu’on sait de Neptune et d’Uranus vient de Voyager 2. Depuis, on s’en contente.

Crédits photo (creative commons) : NASA

5. La prise d'une flotte par une cavalerie

En 1795, pendant les guerres de la Révolution française, la flotte hollandaise jeta l’ancre au large de l’île néerlandaise de Texel, située en mer du Nord. Sauf qu’il fit si froid que l’eau gela, coinçant les navires. Dès lors, la cavalerie française put mener l’assaut sur la flotte et capturer 14 bateaux. L’épisode engendra sa propre légende et on représenta la scène comme une gigantesque victoire militaire. En fait, c’était surtout une négociation rapide rapide sans trop de combat.

 

Crédits photo (creative commons) : Léon Morel-Fatio

6. La captation de l'explosion d'une supernova

L’humain n’avait jamais pu observer l’explosion d’une étoile jusqu’à ce que le télescope Kepler enregistre l’événement, en 2015. Les images présentées ont été reconstituées par la NASA à partir de l’enregistrement réalisé par le télescope.

SPOILER ALERT : C’est ce qui va arriver à notre soleil d’ici quelques milliards d’années.

7. La guérison d'un humain du Sida

Depuis la découverte du Sida, dans les années 80, la science n’a cessé de progresser pour combattre la maladie. Mais si l’on vit aujourd’hui beaucoup mieux avec le Sida qu’il y a dix ou vingt ans, on ne guérit pas encore de la maladie. Enfin, on…. Personne, sauf Timothy Brown, en 2007. Ce malade a bénéficié d’une transplantation de moelle osseuse génétiquement modifiée pour rendre les cellules immunitaires résistantes au virus du Sida. Le problème, c’est que cette procédure est très complexe et très coûteuse et ne peut donc pas être reproduite à grande échelle. Les médecins cherchent toutefois à s’en inspirer pour trouver une solution équivalente en assurant sa réplicabilité.

8. L'assèchement des chutes du Niagara

En moyenne, le début des chutes du Niagara est d’environ 567,800 litres par seconde, ce qui fait quand même pas mal. Sauf qu’en 1969, deux des trois chutes durent artificiellement être asséchées pour procéder à des réparations visant à préserver le paysage. L’événement était si insolite qu’il conduisit à une hausse de la fréquentation du site.

Dewatered American Falls (1969) (Niagara Falls, northwest of Buffalo, New York State, USA)

9. Un ouragan dans l'Atlantique Sud

La Nouvelle-Orléans, Cuba, tout ça… On sait que l’Atlantique Nord n’est pas épargné en ce qui concerne les tempêtes et les ouragans. Mais, depuis 1974, l’Atlantique sud n’a subi que 9 tempêtes (contre 12 par saison plus au Nord).

Le seul ouragan né dans l’Atlantique sud s’est développé en 2004 et a été nommé Catarina par des météorologistes brésiliens. Son bilan a été la destruction de 36.000 habitations et la mort de 3 personnes.

10. Une marée de bière

La Horse Shoe Brewery, une brasserie londonienne du début du XIX° siècle, possédait un réserveoir de 7 mètres de haut rempli à ras bord de bière en cours de fermentation. Sauf qu’un boulon sauta. Et qu’1,2 millions de litres de bière se déversèrent dans les rues de Londres. 8 personnes se noyèrent et 9 autres furent empoisonnées à l’alcool. Le procès intenté à la brasserie se solda par un non-lieu.

La marée de bière, on veut bien revoir.

Source : Listverse

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !